Plus de 500 étudiants en LMD, sou-tenus par des organisations estudiantines, ont organisé hier, un rassemblement de protestation bloquant l'accès principal de l'Institut de génie mécanique au campus Mourad Salim Taleb (ex-IGMO). Selon les protestataires, le recours à la protestation a été décidé suite au changement du système de notation, qui a été à l'origine de l'ajournement de nombreux étudiants. Nos interlocuteurs indiquent à ce titre, que les étudiants les plus concernés par le nombre élevé des ajournements sont ceux inscrits dans les spécialités sciences et technologie, mathématiques informatique et sciences de la terre. Au total, ajoutent nos sources, ce sont plus de 260 étudiants qui ont été ajournés, et qui ignorent le sort qui leur est réservé. Les nombreux étudiants que nous avons contactés affirment qu'ils poursuivront leur action jusqu'à ce que l'administration revienne sur sa décision.

Durant toute la matinée d'hier, les étudiants d'autres spécialités ont été empêchés de rejoindre leurs classes, ce qui n'a pas été sans susciter la colère de nombre d'entre eux, qui se sont dits non concernés par cette grève et appellent à l'ouverture des portes de l'institut.

L'organisation nationale de la solidarité estudiantine (ONSE), qui a manifesté ouvertement son soutien aux protestataires, a appelé, dans un communiqué rendu public dans la même journée, les étudiants à durcir le mouvement jusqu'à la satisfaction de leurs revendications « légitimes ».

Tout en dénonçant les nombreux problèmes pédagogiques liés à l'application du système LMD, les responsables de l'ONSE soulignent que l'ouverture de nouvelles spécialités, en l'absence de moyens, notamment les infrastructures d'accueil, les ouvrages, l'encadrement, entre autres, est à l'origine « des résultats catastrophiques ».

Tout en appelant l'administration à prendre toutes ses responsabilités, l'organisation estudiantine annonce un préavis de grève illimitée jusqu'à la prise en charge totale des revendications liées à l'application de l'ancien système de notation, informer au préalable les étudiants sur toutes les décisions liées à l'application du système LMD, l'ouverture de salles de l'Internet à tous les étudiants, le renforcement de l'encadrement, etc.

source