Accès au logement social participatif
Du nouveau pour les petites bourses

La BDL et le FNPOS signent une convention pour le financement des logements sociaux. Dans la matinée du dimanche 19 octobre, le Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) et la Banque de développement local (BDL), tous deux représentés par leurs P-DG respectifs, ont convié les médias à assister à la cérémonie protocolaire de signature. Si le FNPOS intervient pour aider les travailleurs salariés affiliés à la Cnas afin de les aider à acquérir un logement de type social participatif, achevé, à construire, ou selon le système de vente sur plan, soit par une aide financière, soit par le biais d’un prêt sans intérêt, il n’est pas permis à un même demandeur de cumuler aide et prêt FNPOS. Par contre, le bénéficiaire d’une aide ou d’un prêt FNPOS peut très bien obtenir l’aide de la CNL. L’aide consentie par le FNPOS se situe entre 150 000 et 250 000 DA, en fonction du revenu du ménage. Elle peut prendre deux formes : l’aide liée, lorsque les bénéficiaires l’ont perçue pour des logements réalisés par le FNPOS, et l’aide libre, lorsque ceux qui en bénéficient l’ont obtenue pour l’acquisition d’un logement en VSP (vente sur plan) ou d’un logement fini. Quant au rôle de la BDL, il consiste, dans le cadre de cette convention, en la participation au financement de logements finis réalisés par le FNPOS, destinés aux salariés, ou des logements dits sociaux, logements VSP (vente sur plan) ou logements réalisés dans le cadre de l’autoconstruction. La BDL pose comme seule condition pour l’octroi de son aide que le revenu du postulant soit supérieur ou égal au SNMG, soit 12 000 DA. La duré du remboursement s’étalera sur 30 ans maximum, avec un taux d’intérêt maximum de 5,75%. La mensualité de remboursement ne doit pas dépasser 30% du revenu du ménage inférieur à 50 000 DA, et 50% de ce revenu lorsqu’il égale ou dépasse 50 000 DA, selon le communiqué de presse. Un avantage fort intéressant à souligner : le candidat au prêt peut s’adresser à l’ensemble des agences BDL, au nombre de 143 sur le territoire national, et être servi si son dossier est complet. Autre avantage, le seuil de l’apport personnel minimum est de 10%. Le crédit accordé par la BDL égalera les 90% du reliquat, auquel on aura soustrait les aides FNPOS et CNL.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....ites%20bourses