Cliquer ici pour agrandirDix ans d’existence Déjà pour Pepsi-Cola de Rouiba
Le cap sur la qualité

Cliquer ici pour agrandir

Cette entreprise fait face à la rude concurrence de Hamoud Boualem et de Coca-Cola. Les trois principaux acteurs du marché qui accaparent 60 à 70% de la demande se plaignent de la commercialisation de sodas ne répondant pas aux normes.

D’aucuns pensent que l’industrie des boissons gazeuses en Algérie est en perpétuelle expansion. Aujourd’hui, il faut dire qu’une gamme de boissons gazeuses à saveur très variée s’offre au consommateur algérien. Néanmoins, cette gamme de variétés de boissons gazeuses présente sur le marché est dominée par trois marques, à savoir Hamoud Boualem, Coca-Cola et Pepsi-Cola. Pour ce qui est d’ABC Pepsi-Cola installée dans la zone industrielle de Rouiba, cette entreprise vient de faire ses dix années d’existence sur le marché algérien. C’est une entreprise appartenant, comme tout le monde le sait, à la famille Mehri, mais en tant qu’entreprise algérienne, elle a des droits algériens, des capitaux algériens et elle est sous contrat avec Pepsi International pour produire la marque Pepsi, c’est-à-dire un contrat franchi pour produire la gamme Pepsi.

Contacté par nos soins pour nous parler de l’unité qu’il dirige et qui fabrique la boisson gazeuse Pepsi avec toutes ses formes et variétés, devenu leader des boissons gazeuses en Algérie, le gérant de Pepsi M. Abdallah Hamdane auquel nous avons rendu visite nous dira d’emblée : “Nous avons démarré l’étude et la réalisation de Pepsi-Cola à Rouiba à la fin de 1995 sur une superficie de 5,5 hectares ; nous avons mis un peu plus de deux ans pour réaliser le projet car le site a nécessité de grands travaux de viabilisation. Nous avons effectivement démarré la production de la boisson gazeuse Pepsi-Cola en juin 1998. C’est vous dire que nous avons démarré de zéro, nous sommes actuellement à plus de 600 employés. Nous avons plusieurs variétés de Pepsi bien appréciées par nos clients, et cette année à l’occasion du 10e anniversaire, nous avons mis sur le marché un nouveau produit qui marche très bien ; d’ailleurs on n’arrive pas à satisfaire la demande, c’est la bouteille d’un litre de Pepsi Max.”

Le premier responsable de cette entreprise qui est, selon lui, leader dans le domaine des boissons gazeuses, nous a fait savoir que son entreprise est la seule usine qui traite l’eau sur place, d’une façon technique très rigoureuse, et l’eau qu’elle produit est une eau d’une meilleure qualité propre à Pepsi.

“Nous avons une station de traitement d’eau propre à nous qui se fait par osmose inverse, et nous avons installé l’ensemble de la canalisation en matière inox, depuis la pompe qui émerge dans le puits du forage jusqu’à la sortie vers les bouteilles. C’est vous dire que Pepsi International a une eau de haute qualité purifiée et minéralisée, une eau d’une marque aquafina qui est une eau des plus importantes au monde et que Pepsi produit.” À une question relative à la part de marché que détient Pepsi-Cola, surtout qu’une rude concurrence se fait remarquer entre cette firme et son voisin Coca-Cola, notre interlocuteur répondra : “Pour ce qui est de sa part de marché, cette question est un peu difficile ; néanmoins, ce qu’il faut savoir, c’est que le marché des boissons gazeuses en Algérie est en pleine évolution et est difficile à cerner. Chaque jour que Dieu fait, il y a de nouveaux producteurs de boissons gazeuses qui apparaissent sur le marché. Nous avons des concurrents qui travaillent dans l’informel, il y a des producteurs qui font de la boisson gazeuse dans des garages, c’est-à-dire dans des endroits qui ne présentent aucune mesure des conditions d’hygiène et de sécurité requises. C’est vous dire que le minimum n’est pas respecté en termes de qualité et de sauvegarde de la santé du consommateur, et puis, ces pseudo-industriels interviennent sur le marché d’une manière anarchique. Nous en tant que représentant d’une grande marque internationale contrôlée rigoureusement, nous sommes contre ces pratiques illicites qui perturbent le bon fonctionnement du marché local. Pour revenir à votre question, je dirai qu’au niveau national, il y a trois grandes marques qui détiennent 60 à 70% de parts du marché des boissons gazeuses. Le reste est détenu par d’autres entreprises qui se trouvent un peu partout ; certaines sont importantes et d’autres sont moins importantes et travaillent généralement de façon saisonnière.”


Les contrôles de qualité sont rigoureux

Pour ce qui est de la stratégie suivie par l’unité Pepsi pour que le produit soit d’une meilleure qualité, le patron de Pepsi Algérie nous dira : “Il faut que notre consommateur sache que nous, à Pepsi, nous veillons à ce que notre produit soit toujours un produit de qualité supérieure et qui est bon pour la santé. Nous contrôlons tout ce qui rentre chez nous, que ce soit le sucre ou les préformes en plastique à partir desquelles on souffle les bouteilles. Et bien sûr, nous aussi nous sommes contrôlés strictement d’une manière rigoureuse par Pepsi International. Sachez que nos produits sont prélevés sur le marché chaque mois par des personnes anonymes et sont envoyés en Irlande pour être contrôlés par le laboratoire central de Pepsi ; et si jamais nous sortons du standard, nous risquons la fermeture de l’usine. C’est vous dire que la qualité est essentielle pour nous et la sécurité alimentaire fait partie de notre cheval de bataille.” Nous avons voulu savoir qu’est-ce qui différencie Pepsi produit en Algérie de celui des autres, vendus outre-mer ; le P-DG de Pepsi de Rouiba nous répondra : “Vous savez, Pepsi International vient de désigner un institut américain pour contrôler les conditions de fabrication de la boisson Pepsi dans toutes les unités à travers le monde y compris à Rouiba, cet institut est installé partout. Donc, on est tenu de présenter à notre consommateur un produit de haute facture, un produit de la meilleure qualité possible. Donc, lorsque vous buvez Pepsi qu’on fabrique ici, vous la trouvez la même que celle fabriquée ailleurs, peut-être avec légèrement une petite différence, mais dans le goût parce que tout simplement, notre Pepsi on l’a adaptée au goût algérien, mais vous pouviez être sûr que la qualité Pepsi local est la même que celle que vous achetez aux États-Unis, en Allemagne, en Angleterre en France ou ailleurs, les normes sont identiques. Nous avons chez nous des employés qualifiés et formés pour produire la boisson d’une qualité meilleure. Il faut que vous sachiez que chaque pays a un goût. Dans notre usine avant d’arrêter la formule, on fait une opération qui consiste à faire goûter des consommateurs anonymes dans les rues et dans plusieurs endroits, après on déterminera le goût qui est recherché par le consommateur, et c’est ce goût qu’on produit localement.” Enfin, dans le cadre de ses activités promotionnelles, Pepsi comme à son habitude innove chaque année, puisque pour cette année, selon M. Abdallah Hamdane, Pepsi a organisé durant l’été des activités estivales ponctuées par un concert donné par Chab Khaled au Théâtre de verdure.

Outre cette activité promotionnelle, Pepsi a organisé sa propre Star Académie et un lauréat a été désigné à l’audimètre, ce lauréat n’est autre que le neveu de Chab Khaled, il sera d’ailleurs sponsorisé par Pepsi pour sortir son nouveau album en 2009.


source : http://www.liberte-algerie.com/edit....la%20qualit%E9