Un vol inaugural Paris-Tamanrasset prévu le 8 novembre prochain

Coup d’envoi de la saison touristique internationale «Sahara» 2008

25-10-2008

Cliquer ici pour agrandir
Photo : APS
Par Amel Bouakba

Le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, M. Cherif Rahmani, a lancé officiellement hier, à l’hôtel Aurassi, la nouvelle saison touristique internationale en Algérie «Sahara 2008» qui débute en novembre. Dans ce cadre, une convention a été signée entre la Fondation Déserts du monde, présidée par Cherif Rahmani, Point Afrique voyages et l’ONAT pour la promotion du tourisme saharien. Le Sahara et ses randonnées est au cœur de cette saison qui met en exergue deux destinations de rêve : Djanet et Tamanrasset. Selon Rahmani, le marché européen représente pour l’Algérie le gisement naturel pour exploiter et développer son tourisme. Tous les acteurs du secteur doivent s’impliquer pour booster le secteur et lancer le tourisme saharien. Sitôt dit sitôt fait. Plusieurs vols directs en provenance de plusieurs villes françaises et allemandes sont programmés sur Djanet, Tamanrasset et en février sur Ghardaïa. Rappelons à ce sujet que le Salon du tourisme saharien, prévu en octobre dans cette région, a été reporté au mois de février en raison des inondations qui l’ont durement frappée. Par ailleurs, le président-directeur général de la compagnie aérienne Air Algérie a annoncé pour le 8 novembre le lancement d’un vol inaugural direct Paris-Tamanrasset, à raison de deux fois par semaine. Rahmani a appelé dans ce sens Air Algérie à multiplier ses rotations directes et à des prix raisonnables à partir de Paris, Marseille, Lyon et Frankfurt. Evoquant l’amélioration de l’accueil, le ministre a fait part du lancement d’un appel d’offres pour la réalisation de 5 villages touristiques dans des régions sahariennes. Rahmani a, d’autre part, dévoilé qu’un projet de décret sera soumis au gouvernement portant classification des hôtels existants.

De son côté, Maurice Freund, directeur général de Point Afrique, qui voit en le rattachement du tourisme au département de l’aménagement du territoire et de l’environnement un signe fort pour la promotion du tourisme en Algérie, a souligné n’avoir jamais laissé tomber l’Algérie depuis 2000 : «Nous avons 9 avions qui desservent l’Afrique, y compris l’Algérie avec deux vols par semaine, (Paris-Djanet, Marseille- Djanet)». Il a ajouté que 400 touristes de nationalité européenne sont attendus dans les prochains jours à Djanet.
A. B.

Air Algérie va acquérir prochainement 18 avions
La compagnie Air Algérie va acquérir prochainement 18 avions, a déclaré son P-DG. Il s’agit de 7 avions de 150 places (dont deux cargos), 4 (70 places) pour les lignes intérieures et 7 autres d’une vingtaine de places chacun pour désenclaver les régions isolées et fragiles. Selon M. Bouabdellah, ces nouvelles acquisitions s’inscrivent dans le cadre des orientations du président Bo^^^^^ika pour désenclaver le Sud. Il a ajouté en outre que 2 850 employés de la direction commerciale d’Air Algérie bénéficieront d’une formation en matière de tourisme. Air Algérie s’engage à réadapter ses fréquences avec pour mission de désenclaver plusieurs régions du Sud et de l’intérieur qui regorgent de potentialités touristiques énormes.

source : http://www.latribune-online.com/national/6745.html