Intempéries à Timmimoun
Des maisons inondées et des routes coupées

Les fortes pluies qui se sont abattues avant-hier sur la région de Timmimoun ont provoqué des dégâts matériels. Fort heureusement, aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Les routes de la ville sont devenues impraticables.

L’ancienne ville appelée communément Haï Ould Ibrahim ou Ksar Ibrahim ainsi que les quartiers où les habitations sont très anciennes sont les plus touchés.

Des maisons ont été endommagées et leurs habitants ont passé la nuit à faire évacuer les eaux de pluie. “Nous avons passé la nuit dans la mosquée et certains habitants sont partis chez des gens qui ont des habitations plus solides”, nous dira une vielle femme dont la maison a été inondée par les eaux pluviales endommageant les murs et le plafond.

La plupart des habitants de Timmimoun avaient peur que la situation ne s’aggrave d’autant plus que la région a connu, en 2004, des inondations.

Ces intempéries ont également provoqué la fermeture des routes menant vers Menéa et la wilaya de Béchar, a-t-on appris auprès du président de l’APC de Timmimoun, M. Nekkar Med Salem. Il a ajouté que “vu ce qu’a enduré la daïra de Timmimoun depuis des années, nous avons pris toutes les dispositions pour affronter ce genre de situations”, tout en avouant que les moyens humains de la Protection civile restent insuffisants. Le transport aérien vers cette wilaya a été perturbé.


Air Algérie a dû annuler son vol prévu jeudi soir, ce qui a provoqué des désagréments aux voyageurs qui ont été contraints de passer la nuit à l’aéroport.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....es%20coup%E9es