Economie
Le marché algérien monopolisé par les plus grands bureaux d’études et d’expertise internationaux

Cliquer ici pour agrandir

Qu’il s’agisse des quatre plus grands bureaux d’études et d’expertise internationaux ou autres petits bureaux, ces derniers ont actuellement pris le monopole du marché algérien et gagnent l’équivalent de 2 à 3 milliards de dollars par an, et ce en dépit du fait que ces derniers soient intéressés principalement par les marchés de sous-traitance et ont recours à l’expertise locale.

L’expert Arselane Chikhaoui a indiqué que les experts internationaux sont très bien rémunérés, par rapport aux autres grilles de salaires appliquées en Algérie et par rapport à la rémunération de l’expert algérien. Il a expliqué que l’étranger gagne entre 700 et 1700 dollars par jour.

Les plus importants bureaux d’études, connus par « les quatre plus grands », notamment, KPMG, Deloitte, Ernest&Young, Price Waterhouse and Coopers ont pris le monopole de plusieurs études importantes en Algérie, que ce soient celles des grandes entreprises à l’instar de « Sonatrach » ou bien celles des ministères et des grandes institutions.

Il est à noter que l’Algérie enregistre une augmentation des importations en produits d’alimentation ou produits industriels ou même agricoles, au même titre que les prestations, qui ont dépassé, cette année, 11 milliards de dollars, après qu’elles ont été estimées par la Banque d’Algérie à 5,56 milliards de dollars au premier semestre de cette année.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/?idc=105