Marché de la téléphonie Mobile
Orascom Telecom Algérie investit dans une solution de gestion unifiée des données de chez Nokia Siemens Networks
11 novembre 2008
Cliquer ici pour agrandir

Après l’épisode du remplacement du directeur général de l’opérateur, Orascom Telecom Algérie passe à l’acte et commence par l’investissement dans une solution de gestion unifiée des données fournie par Nokia Siemens Networks. Cette solution permettra d’augmenter l’efficacité opérationnelle et permet de faire des économies de coûts selon un communiqué commun des deux entités. (Par Nouredine ABBASSEN)


Au moment où l’acharnement médiatique contre Orascom Telecom Algérie semble se raisonner à la réalité et se faire de plus en plus timide, l’opérateur commence à traduire sur le terrain sa vision d’investissement, qu’il n’a d’ailleurs jamais caché. Fraîchement installé au poste de directeur général de l’opérateur leader de la téléphonie mobile en Algérie, M.Thamer el mahdi semble aller droit au but et répond par les faits à certains cercles hostiles à l’investissement de fond arabe en Algérie. Si le point d’attaque d’une certaine presse acquise aux thèses anti investissements arabe chez nous, M.Thamer El Mahdi met le doigt là où ça fait mal, le volet investissement.

Un communiqué commun entre Orascom Telecom Algérie et Nokia Siemens Network vient d’annoncer le choix porté par l’opérateur de téléphonie mobile sur une solution Home Location Register (HLR) fournie par l’équipementier de rang mondial. Cet investissement va permettre de moderniser la base existante de 17 millions d’abonnés et fournira une capacité supplémentaire de 3 millions.

Avec cette nouvelle solution de gestion, Orascom Telecom Algérie va développer une base de données unique pour les renseignements liés aux abonnés, unifiant ainsi les données actuellement fragmentées et offrant à l’opérateur une connaissance approfondie et réelle de ses clients, relate le communiqué commun.

< Dans un but bien clair, celui d’apporter une valeur ajouté à sa relation avec les clients, OTA ira désormais vers des « opérations intelligentes et centrées sur l’abonné ». Le communiqué ajoute que l’adoption de la solution de Nokia Siemens Networks « réduira le délai de lancement pour le déploiement de services, prendront en charge des applications multiples et permettront à l’opérateur d’utiliser une approche proactive d’assistance à ses clients ». Sur un chapitre purement économique, la solution permettra à l’opérateur de générer des économies importantes sur les dépenses d’équipements et d’exploitation.

Fustigé ses derniers temps par quelques organes de presse acquis au thèses du lobby anti- investissements arabes, notamment sur l’absence d’investissement qui améliorerait la qualité du réseau et son développement suite à l’augmentation du nombre d’abonnés de l’opérateur, OTA semble répondre par les faits à ses détracteurs. Il est annoncé que la nouvelle capacité du réseau de Djezzy sera effective à partir de 2009, alors que la migration de la base actuellement installée est prévue avant la fin de l’année.

Mettant en avant les qualités de l’entreprise Nokia Siemens Networks et sa capacité d’accompagner OTA, qui aspire à offrir une relation d’excellence à ses abonnés, M Tamer El Mahdy, PDG d’Orascom Telecom Algérie, affirme que « la solide solution technique de Nokia Siemens Networks, son assistance fiable et son partenariat, ainsi que son organisation locale compétente lui ont permis de remporter le marché. » avant d’ajouter que « La décision de choisir la solution de base de données d’abonnés de Nokia Siemens Networks, basée sur les plates-formes Apertio, nous donne le contrôle de notre atout le plus précieux : les données client. Elle ouvre le marché à l’application innovante grâce à une connaissance approfondie et précieuse de nos clients. »

Pour sa part, M.Dirk Lewandowski, directeur de l’équipe commerciale de la clientèle d’Orascom pour Nokia Siemens Networks estime que son entreprise a présenter « les avantages d‘une solution d’architecture unifiée HLR, qui permet non seulement d’améliorer l’efficacité du réseau, mais aussi de faire davantage d’économies de coûts. Ainsi, bien qu’OTA disposait déjà d’un fournisseur chargé de cet aspect critique de leur fonction principale, ils ont décidé de changer et de nous suivre. »

Il est à rappeler que le contrat contracté par les deux parties comprend la maintenance des informations permanentes concernant les abonnés mobiles pour le traitement des appels, renforce la relation entre Nokia Siemens Networks et OTA, qui remonte à l’année 2002, depuis qu’OTA est devenu un fournisseur clé d’accès radio et d’équipement à hyperfréquences.

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...ticle&sid=1234