A mon avis
Pauvre article 74…

La Constitution a été révisé, ou si vous voulez son article 74 a été amendé…permettant au Président de la République de continuer à gouverner. Cet article sera encore amendé par le prochain Président, non pas pour préciser la nature du régime, comme prétendent certains, mais pour fixer le nombre de mandats à deux sans plus…une démarche qui sera le cheval de bataille de ce nouveau Président pour attirer la sympathie des citoyens et gagner une crédibilité sur la scène nationale et internationale.

En Algérie nous préférons parler de la pluralité partisane plutôt que la pluralité politique…dans ce pays la majorité des partis n’aspire pas à être au Pouvoir, voulant uniquement bénéficier d’avantages. Même le président d’un parti en course dans les élections vote pour ne pas être au Pouvoir ! Lorsqu’on cherche le successeur, des signaux sont envoyés des partis de l’opposition ou même ceux du soutien, des noms d’individus n’appartenant à aucun parti sont cités, la plus part du temps des gens qui ont occupé de hauts postes dans la Nation avant de se mettre en stand-by !

Quand vient le jour où le nom est dévoilé, la machine se met vite en marche et tous les moyens matériels et humains sont mis en place pour atteindre l’objectif ! Des comités de soutien apparaissent et les opportunistes montrent le bout de leurs nez et l’affaire est dans le sac...

Puis vient l’heure de punir toute personne s’ayant opposée à l’opération et ayant perturber une démocratie digne des pays les plus respectables, tel que l’Angleterre (pour la non limitation des mandats)…quel comparaison…quel compliment !!!

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/?idc=175