Economie
Elle occupe la 99ème place dans le Rapport du Forum Economique Mondial
La corruption et la mauvaise gestion sont les causes du recul de l’Algérie en 2008

Cliquer ici pour agrandir

L’Algérie a perdu 18 places en une année dans le classement des pays par normes de concurrence économique et d’opportunités d’investissement et d’affaires.

Elle a occupé la 99ème place mondiale de l’ensemble de 134 pays, en termes de valeur d’investissement après qu’elle occupait la 81ème place, l’année passée, de l’ensemble de 131 pays.

Elle a, par ailleurs, occupé la dernière place dans le classement des pays en termes d’efficacité des banques et la 100ème place en terme d’autonomie de la justice. Les questions d’instabilité des politiques entérinées, de l’inflation et de l’aboutissement au financement, ainsi que la corruption sont les plus importantes problématiques qui se posent dans le domaine de l’environnement des affaires et de l’investissement.

Dans son rapport annuel, le Forum Economique Mondial a classé l’Algérie à la 13ème place dans le monde Arabe, de l’ensemble de 14 pays Arabes, suivie seulement par la Mauritanie malgré le taux de croissance de l’Algérie qui a atteint 4.8% entre 2003 et 2007.

To^^^^ois, l’Algérie a enregistré un seul indicateur positif en termes de macroéconomie et a pris la 5ème place dans le classement vu les acquis réalisés avec la hausse des prix du pétrole.

Elle a également pris la 8ème place dans le classement des pays dans le domaine du surplus budgétaire et la 23ème place en terme d’endettement. L’Algérie bénéficie également, selon ce classement, de larges avantages en terme de la capacité du marché local, occupant, dans ce cadre, la 52ème place en plus de la 41ème place qu’elle a occupé dans le classement des pays en terme de capacité du marché extérieur notamment pour ce qui est de sa capacité d’importation.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...139187&idc=105