PDA

Voir la version complète : Temmar en appelle aux compétences algériennes à l’étranger



salimdz
03/06/2008, 00h53
Stratégie industrielle : Temmar en appelle aux compétences algériennes à l’étranger

Si des experts algériens confirmés installés à l’étranger sont intéressés, je suis prêt à privilégier leur participation dans la stratégie industrielle », a déclaré hier le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements.

Véritable volonté d’impliquer la diaspora algérienne ou simple effet d’annonce ? C’est la question que se posaient hier de nombreux représentants de la communauté algérienne établie à l’étranger réunis hier dans un colloque qui leur est dédié à la résidence Djenane El Mithak. Abdelhamid Temmar a estimé que l’implication directe des Algériens installés à l’étranger dans la stratégie industrielle apportera un plus en matière d’expérience, de consulting et d’investissement. Exposant les grandes lignes de son schéma directeur pour l’aménagement touristique, le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement et du Tourisme, Cherif Rahmani, a invité les membres de la diaspora algérienne à investir dans leur pays d’origine. Il a relevé que plus de 70% des touristes en Algérie sont issus de la communauté nationale vivant à l’étranger. « Nous ne pouvons rêver de meilleurs ambassadeurs de l’Algérie », a-t-il souligné. « Nous connaissons ces discours, nous voulons des faits », s’exclame un voyagiste installé à Marseille. Les représentants de la communauté algérienne installée aux Amériques ont, quant à eux, montré quelques signes d’agacement du fait que toutes les attentions soient concentrées sur la communauté installée en France. Yacine Rahmoun, président de l’Algerian American Association of Northern California, insiste sur le fait que de nombreux Algériens ont créé des sociétés dans les technologies de pointe, notamment à la Silicon Valley. « C’est sur ces personnes qu’il faut miser. Nous faisons de notre mieux pour les inciter à investir en Algérie », nous dit-il. De son côté, Mouloud Gahche, congressman, plaide pour l’ouverture d’un consulat d’Alger à New York. « Le ministère des Affaires étrangères ne s’est pas montré réticent à cette idée. Un service consulaire est nécessaire pour régler les problèmes administratifs ainsi que d’avoir plus d’informations sur l’investissement et l’acquisition de terrains et de logements en Algérie. Il y a bien un consulat algérien à Washington DC, mais ce n’est pas suffisant. Il en faut encore à New York ainsi que dans le côté ouest des Etats-Unis. Cela nous permettra également de faire du lobbying pour défendre les intérêts de l’Algérie. Même les pays les plus pauvres le font, pourquoi pas nous », argumente-t-il. Le président du regroupement des Algériens universitaires au Canada, Belgacem Rahmani, a tenu à préciser que le Canada n’est pas « l’eldorado » espéré par les jeunes Algériens. « Il faut savoir que la communauté algérienne établie au Canada est scolarisée. Il n’empêche qu’elle est fortement touchée par le chômage (près de 24%). C’est affolant », explique-t-il. Et de poursuivre : « Lorsque je suis passé devant l’ambassade du Canada et que j’ai vu la longue file d’attente pour l’obtention des visas, j’ai eu mal au cœur. »

source : http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=95755

maestro
03/06/2008, 10h38
une qustion s'impose:
-est ce qu'ils auront les meme privileges que lui??
a+

Djoss
03/06/2008, 14h10
pas besoin de pitié de la part du gouvernement mais plus tot de gens sèrieux, et qui travaillent, au lieu de faire de l'intox


« Il faut savoir que la communauté algérienne établie au Canada est scolarisée. Il n’empêche qu’elle est fortement touchée par le chômage (près de 24%). C’est affolant », explique-t-il. Et de poursuivre : « Lorsque je suis passé devant l’ambassade du Canada et que j’ai vu la longue file d’attente pour l’obtention des visas, j’ai eu mal au cœur. »


plus tot que d'avoir mal au coeur, ils aurait du avoir mal a la tête, et se poser la question :

mais POURQUOI ces jeunes ne pensent qu'a partire ? qu'est ce fait le gouvernement pour les retenir ?

qu'est ce qu'a MAL fait le gouvernement, pour qu'ils pensent a se tirer de ce bled ?

ou ai-je investi l'argent du peuple ?

ai-je mis a disposition, du peuple, qui lui, paye mon salaire et celui de mon chauffeur, ma villa, ma femme de ménage, mes vacances, etc..., toute les infrastructures dignes de ce nom en Algérie ?

aije donné toutes les chances aux jeunes Algériens ?

leur aije donné la meilleur formation ? éducation ? études ? les meilleurs profs, y compris des étrangers ? ? les meilleurs écoles ? avec tout le pognon qu j'ai en caisse ??


règlons le problème a la source, au lieu d'essayer de faire revenir des gens , qui de toutes façons, rencontrerons les mêmes problèmes , et repartirons ?


wassssaaalllaaammm

kyo
03/06/2008, 15h18
il faut commencer par ceux qui sont ici avant de parler de ceux qui sont a l etranger
comme si il voulait ajouter d autres problèmes au notres