Jump to content

NewBieVDZSL

Members
  • Posts

    84
  • Joined

  • Days Won

    7

NewBieVDZSL last won the day on September 20

NewBieVDZSL had the most liked content!

1 Follower

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

NewBieVDZSL's Achievements

Enthusiast

Enthusiast (6/14)

  • Conversation Starter Rare
  • One Month Later Rare
  • Week One Done Rare
  • Dedicated Rare
  • Collaborator Rare

Recent Badges

44

Reputation

  1. Il se trouve que ces deux dernieres années j'ai eu a choisir un abonnement internet pour quelqu'un de la famille étudiant en France, qui avait un budget serré, donc j'ai fait l'expérience de prendre l'offre la plus intéressante disponible dans une commune urbanisée de la métropole de Aix Marseille. Le moins cher que j'ai trouvé les deux fois, c'était d'abord un abonnement ADSL 20 mega chez SFR il y a deux ans, puis un abonement fibre chez Bouygues et SFR, avec une vitesse de 300 mega, il y a quelques mois, pour 16 euros. Les deux fois, Orange/Sosh étaient plus cher, et la vitesse de 2Gb n'était pas du tout à 20 euros. Il arrive que les opérateurs affichent des pubs qui sont a des tarifs plus bas, mais c'est souvent des promos ponctuellles assorties de conditions (exemple quand j'ai choisi une offre, chez Free ils avaient abonnement de 24 mois et tu payais moins la premiere année et ensuite cela double le tarif). Et puis il y a la question de la redevance TV: jusqu'en 2021 si tu prenais un abonnement fibre qui vient avec un bouquet de chaines TV, le fisc ne te rate pas, donc cela joue sur le prix final car c'est 140 euros par an a payer en plus, pour financer les chaines du secteur public, soit 12E/mois a rajouter au budget internet. Donc l'abonnement BOX fibre haute vitesse + TV HD affiché a 35 euros revient à 47 euros. Par contre les offres 1GB/s et plus sont dispo partout en France. Bon apres la France métropolitaine est un minuscule territoire. Chez nous il faut compter les coûts pour couvrir en fibre 2.4 millions de KM2, notre pays est 4.5 fois plus grand, donc c'est des investissements plus lourds et nous n'avons pas le même niveau de richesse (PNB), objectivement. En Australie, qui possède un vaste territoire comme nous, il y a des régions entières ou les opérateurs ne vont pas. En dehors des grandes métropoles il y a plein d'endroits ou ils n'ont meme pas la ligne fixe, alors les gens sont obligés de se rabattre sur des modems 4G chez Telstra avec des vitesses fluctuantes et une latence importante. La raison étant qu'il n'ont pas une culture de péréquation sociale comme chez nous. En Suisse dans beaucoup de cantons, la fibre à a haute vitesse (1GB et plus) est indisponible dans la plupart des logements. Le plus souvent c'est VDSL ou fibre 300Mbs, il y a des exceptions bien sur dans les communes tres urbanisées, et pour les entreprises c'est différent des particuliers. Les prix sont beaucoup plus chers qu'en France, il faut compter 55 CHF pour 300 mégas. Aux Etats unis cela dépend des endroits, c'est tres variable. Mais la fibre à haute vitesse n'est pas du tout la norme et il y a beaucoup de zones rurales non couvertes, ou les gens se cotisent et demandent des aides pour créer leur propre opérateur local, en auto gestion. Alors c'est sûr que dans les classements l'Algérie est loin du peloton de tête mais je pense qu'il est plus juste de se comparer à des pays voisins ou des pays à niveau de développement comparable. En Tunisie la vitesse moyenne est de 27 mégas, par exemple. Dans le monde: Si tout le monde pouvait avoir du 50 mégas en Algérie, nous serions déjà proches de la moyenne qui est de 69. Apres je suis totalement d'accord avec toi que payer 4000 dinars pour une vitesse internet comparable a la moyenne mondiale, c'est beaucoup trop pour le budget d'un salarié algérien moyen, dont le pouvoir d'achat ne cesse de baisser depuis 2019.
  2. @Summer@mouzak Merci pour ces précisions. On sait tous que pour la FTTH il faut que la fibre soit installée jusque dans l'intérieur des appartemment et des maisons, c'est pour cela que les batisses nouvelles sont fibrées directement. Comment cela se passe dans l'ancien dans votre zone? Les techniciens de AT rentrent dans chaque logement? Est ce qu'ils font payer les gens pour le raccordement? Je sais que pour les promoteurs immobilieres et dans les pays étrangers le raccordement FTTH fait l'objet d'une facturation, donc je serais curieux de savoir comment cela se passe dans les bâtisses anciennes de Zeralda ou Bordj el Kiffan?
  3. De ce que j'ai compris, la FTTH s'installe par bâtiment, dans les promotions neuves, les aadl, les lsp, lpp, etc... Tandis que la VDSL habituellement c'est pour les constructions plus anciennes. Les deux peuvent coexister dans un même quartier. Donc a priori je rejoins genio: en général, la VDSL est déployée dans tout un quartier. Mais la FTTH, c'est pour un bâtiment ou un groupe de bâtiment, surtout à Alger, sauf si la totalité du quartier est une construction récente... A moins que quelqu'un peut nous donner un exemple de tout un quartier dans lequel la FTTH est disponible y compris dans les immeubles anciens?
  4. Je n'aime pas parler de risques car les risques cela se gère à chaque risque correspondent des contremesures. Je préfère parler des implications. Il y a des implications de sécurité, d'intégrité des processus et des données, des implications techniques, des implications commerciales et financières qu'il faut prendre en compte. SIM= Subscriber Identification Module La SIM physique contient et encrypte des données permettant à un abonné d'accéder au réseau de l'opérateur. Si les clés qui permettent l'identification de l'abonné et son enregistrement au réseau sont sur un support physique séparé et fourni par l'opérateur dans le cadre des lois du pays c'est une chose. Ce qu'essaye de faire Apple et d'autres c'est de remplacer le support physique 'discret' par un support intégré au terminal dans lequel ces données ayant trait à l'abonné et à l'opérateur vont être stockées et traitées, en symbiose avec leur cloud. Le rôle des autorités est de s'assurer de l'intégrité du processus d'abord. Il faut pouvoir contraindre la société qui va traiter ces données de le faire conformément à la loi, tout en s'assurant que seuls les personnes identifiées puissent accéder au réseau de télécommunications. C'est le rôle de l'état. Ensuite la dématérialisation implique des prérequis logiciels et matériels côté opérateur, il y a donc necessité d'acheter, installer des outils de provisionning nécessaires et former les gens pour les utiliser. Si Ooredoo se prépare plus vite que Mobilis c'est parceque ils répliquent en Algérie ce qui a été réalisé à Qatar ou ailleurs. De plus le cout par abonné pour eux sera inférieur car il est mutualisé sur plusieurs pays, alors que pour un opérateur national comme Mobilis, cela se traduira un peu plus dans ses marges par abonné. D'ailleurs les télécoms nationales américaines aussi ont trainé la patte longtemps aux USA avant d'adopter l'esim car cela a un coût, et les premieres à se lancer la bas étaient les telcos présentes dans plusieurs pays. Enfin il faut prendre en compte la motivation et les objectifs de cette fonctionalité eSim/iSim : en réalité ce que veut Apple (ou Samsung, etc) c'est prendre le contrôle de la relation avec le client et concentrer au maximum les DONNEES de l'utilisateur, pour servir d'intermédiaire à terme, entre le client et les opérateurs, voire devenir un opérateur virtuel -MVNO- d'un nouveau type. Donc il existe des implications commerciales et financières qui sont loin d'être triviales. Dans les pays comme les USA, la dynamique entre les opérateurs et les fabricants comme Apple et Samsung est très différente de chez nous. Chez nous chacun achète son mobile, soit neuf en le payant au prix fort, soit d'occasion. La bas en gros la plupart des gens font une location de iPhone, etc, qu'ils payent à l'opérateur, qui reverse l'argent à Apple ou Samsung, et les gens renouvellent leur abonnement pour avoir un nouveau terminal à 1500 dollars qu'ils payent par mois. Les enjeux et les rapports de force ne sont pas les mêmes. Les fabricants de terminaux partagent leurs marges avec les opérateurs et réciproquement. Pas en Algérie, ni dans beaucoup d'autre pays. Personellement, je ne vois pas trop l'intérêt pour l'opérateur algérien ou autre de transférer totalement les données d'identification sur une eSim voire sur un SoC dont l'architecture est contrôlée par Cupertino (Apple) ou San Diego (Qualcomm/Samsung). Pour les fabricants et les états dans lesquels ils opèrent c'est autre chose ils ont un intérêt à le faire, qui ne coincide pas nécéssairement avec celui des opérateurs ou de pays tiers qui doivent protéger les données de leurs citoyens. Quant au citoyen/consommateur lambda il peut avoir un intérêt à avoir une montre connectée en 5G, ou autre, sans pour autant que ses données d'identification et celles de son opérateur soit confiées à des entreprises étrangères qui n'ont aucune existence légale chez lui. En revanche un terminal mobile équipé d'un SoC qui dématérialise la sim, cela présente quelle utilité pour l'utilisateur par rapport à une sim classique? Apple ou Samsung parlent de miniaturisation mais bon, une nano sim, cela change pas grand chose à la taille d'un téléphone, donc c'est un peu léger, ils veulent surtout contrôler les données et la relation avec le client, c'est de bonne guerre... Peut être que quelqu'un sur le forum peut nous expliquer les avantages fonctionnels pour l'utlisateur, pour ce qui me concerne, je ne les connais pas. Ce qui ne veut pas dire que cela ne se fera pas, à terme, les opérateurs seront peut être contraint de le faire, par souci de compatibilité avec les terminaux qui existent sur le marché. Mais pas nécessairement parceque c'est leur intérêt ou celui du citoyen/client/consommateur.
  5. On peut être d'accord ou pas, c'est une chose. Mais il y a des implications objectives, techniques, commerciales, financières qui motivent la réticence des autorités algériennes comme celles d'autre pays. Il y a une dimension juridique aussi. D'ailleurs, les pays qui adoptent les technologies eSim / iSim (eUICC/iUICC) sur IPhone sont typiquement ceux dans lesquels Apple a une présence par l'intermédiaire d'une filiale, ce qui facilite la mise en place des prérequis, à partir du moment ou Apple accepte les lois du pays dans lequel elle opère. En Algérie, Apple n'a aucune présence légale à ce jour (ni filiale, ni bureau de liaison).
  6. J'ai déjà acheté des billets Air Algérie avec une CIB pour les lignes intérieures, mais je n'ai pas essayé pour les lignes internationales. En tous cas, techniquement le e-paiement existe chez air algérie, j'ai testé et cela fonctionne.
  7. @Lyès Si je ne m'abuse, techniquement, c'est les Zoom grossissants, comme les jumelles qui sont proscrits par la loi. Il y a plus de dix ans, de retour au pays après un long séjour à l'étranger, les rues d'Alger me manquaient. Alors j'ai voulu me balader à pied en ville avec un appareil photo Canon avec un objectif Tamron 28mm-200mm pour prendre des images à garder en souvenir et partager avec des amis ou la famille. Je suis vite rentré à la maison. J'ai gardé mon appareil, car ils ont vu que j'étais de bonne foi et que je ne contestais pas le fait qu'ils appliquent les lois, mais ils m'ont clairement expliqué que c'est "verboten". C'est sûr que pour des touristes étrangers c'est inhabituel. Ceci étant maintenant que Samsung fait le S20 Ultra avec un Moon Zoom x200 c'est devenu anachronique. Ou alors il faudrait les saisir aussi. De nos jours un téléphone très haut de gamme peut prendre des images étonnantes en comparaison avec un DSLR simple équipé d'un zoom lambda.
  8. Merci pour l'info @Gt3Dz! Te souviens-tu combien de temps le colis a mis pour arriver? C'était un colissimo?
  9. Peut être que c'est un objectif atteignable avec un tunnel site-to-site en lien avec server cloud situé à 15ms de la maison...
  10. Merci beaucoup pour ce retour d'expérience. Les dispositions mettant en place des franchises spécifiques à l'informatique ont été rajoutées à la loi de finance dans des mesures complémentaires publiées au journal officiel le 4 aout 2022. Est ce que l'envoi de ton ami est antérieur à cette date?
  11. Pour ceux qui aiment les choses qui sortent de l'ordinaire, il y a même des téléphones linux... https://linuxstans.com/linux-phone/
  12. Prix officiel iPhone 14 pro max: https://www.apple.com/shop/buy-iphone/iphone-14-pro Le moins cher est à 1100 USD, le plus cher à 1600 USD.
  13. Si cela interesse quelqu'un je poste ci dessous les textes officiels des douanes concernant les colis. Ce qui suit confirme en gros ce qui a été dit plus haut, avec quelques liens et précisions: 1) Réglementation sur les colis: https://douane.gov.dz/spip.php?article90&lang=fr Donc pour un colis à usage personnel, quel que soit le contenu, du moment que les produits sont autorisés: valeur jusque 50.000 dinars, soit 355 euros: franchise douanière, donc à priori rien à payer si je comprends bien. valeur est entre 50.000 et 100.000 soit entre 355 Euros et 710 Euros: taxation forfaitaire (je ne suis pas sûr le taux mais selon la LFC ce serait max 30%). 2) Concernant l'informatique: Selon la loi de finances amendée: https://www.douane.gov.dz/IMG/pdf/loi_de_finances_complementaires_pour_2022_-lfc.pdf Conclusion de néophyte: il vaut mieux que le total n'excède pas 50.000 DA soit 355 Euros, avec justificatifs à l'appui, pour éviter de se faire plumer Bien que en théorie, les articles informatiques destinés à un usage personnel, sont admis en franchise, sans limite de montant explicitement fournie. Si on a des douaniers sur le forum, n'hésitez pas à nous fournir les précisions que vous jugerez utile.
  14. Du nouveau ici, Orval/Alval fonctionne. ping vers VPS en Espagne redescend à des niveaux comparable à avant les perturbations: mtr vers un node Cogento à Madrid montre un cheminement direct sans transiter par des pays tiers: La vitesse burst est toujours correcte: Ooredoo: AT Bonne journée à tous.
×
×
  • Create New...