IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 15

Discussion: La télévision numérique(TNT) fin Décembre

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    prés de Annaba
    Messages
    751
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    Avec l'installation d'équipements sophistiqués au centre de diffusion de Chréa et dans d'autres centres du territoire national, à partir de ce jeudi, l'Algérie devrait entrer dans l'ère de la télévision numérique terrestre TNT à partir du mois de décembre prochain.
    Selon le secrétaire d'Etat chargé de la Communication, ce matériel, qui sera mis en service prochainement, a été acquis par l'Etat dans un souci d'améliorer l'information en général et la diffusion en particulier. «On ne peut pas parler aujourd'hui de la télévision sans évoquer les moyens modernes de haute définition pour la diffusion des programmes», a déclaré le secrétaire d'Etat lors de la visite du centre de Chréa. Les régions du centre comme Alger-Est, Blida, Tipaza, Boumerdès, une partie de Aïn Defla, Tizi Ouzou, Bouira et Djelfa, pourront mieux capter les chaînes de radio comme El-Bahdja, les Chaîne I et II, etc., ainsi que la radio internationale grâce au nouveau matériel.
    D'autres régions du pays seront aussi dotées du même matériel aussi bien pour la TNT que pour faire face au brouillage opéré par des chaînes européennes. Selon un technicien du centre, la réception de la TNT pourra être facilement réalisée grâce à un démodulateur que la presque totalité des foyers algériens possèdent. Concernant la réforme du secteur de l'information, M. Mihoubi a indiqué qu'en application des directives du président de la République, la réflexion est déjà entamée et son département s'attelait à l'élaboration d'un code de l'information. «Bien sûr qu'il existe au niveau du ministère des textes permettant de constituer une plate-forme et nous attendons des interlocuteurs de la scène médiatique avec qui nous pourrons discuter de ce projet. La carte de presse, les préoccupation socioprofessionnelles des journalistes, le statut des correspondants de presse et toutes les procédures seront prises en charge par le nouveau code de l'information, de même que l'ouverture du secteur à la publicité», assure M. Mihoubi.
    Ce dernier, rappelle-t-on, avait déjà annoncé le lancement de la TNT avant la fin de l'année en cours. Dans une allocution prononcée devant la 42e session ordinaire du Conseil des ministres arabes de l'Information organisée au Caire, M. Mihoubi avait souligné que la numérisation « n'est plus un choix mais un impératif, eu égard aux importantes potentialités qu'elle renferme en matière de transmission et de production audiovisuelle ». La première transmission de la télévision numérique aura lieu en fin d'année, avait-t-il indiqué. Il a, d'autre part, rappelé que le défi de la numérisation « est le souci majeur de l'entreprise de modernisation à la faveur des mutations que connaît l'Algérie depuis des années ». Pour ce faire, et afin d'éviter de tomber dans la dépendance et de transformer le pays en un simple marché de consommation, l'Algérie, a-t-il ajouté, ne « s'est pas limitée uniquement à choisir des équipements de pointe mais a élaboré un plan avec la participation de chercheurs, d'industriels et d'investisseurs dans les domaines techniques». Ce plan, a-t-il précisé, vise à créer des unités de production d'équipements numériques à la faveur d'un partenariat positif avec des pays précurseurs dans ce domaine.
    A la fin du mois de juillet dernier, le Comité national de stratégie du basculement vers le tout numérique avait examiné, au cours de sa deuxième réunion à Alger, les voies et moyens de mise en place de la télévision numérique terrestre. Le comité de stratégie du tout numérique a été mis en place par le premier ministre, Ahmed Ouyahia, sous la coordination du secrétaire d'Etat chargé de la Communication, Azzeddine Mihoubi, et se compose de l'ensemble des secteurs d'activités concernés par le processus de numérisation.
    Dans ce sens, le comité de stratégie numérique avait notamment examiné les questions saillantes et urgentes qui l'interpellent. Le comité a mis en place un calendrier de mise en oeuvre de la TNT dans les échéances arrêtées par la conférence de Genève 06, qui a mis au point un plan de fréquences numériques (TNT) et les délais impartis aux opérateurs. A ce titre, le secteur de l'industrie a été appelé et sensibilisé quant à la nécessité d'engager, d'ores et déjà, le plan de charge, en relation avec les parties concernées, pour la mise à disposition du consommateur (citoyen) des équipements de réception TNT (antennes classiques et décodeurs TNT), sachant que la réussite de la couverture TNT dépend étroitement de la mise à disposition des équipements permettant la réception numérique.

    Source: Le Quotidien d'Oran

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    1 462
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    12

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    Ils vont diffuser quoi dessus : ENTV, CA, A3 en boucle ?

  3. #3
    Date d'inscription
    mai 2009
    Localisation
    Alger - Kouba
    Messages
    396
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    Citation Envoyé par azraïne Voir le message
    Ils vont diffuser quoi dessus : ENTV, CA, A3 en boucle ?
    TV Coran et TV Tamazight aussi, les 5 chaines nationales

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Annaba, Algeria
    Messages
    423
    Remerciements
    7
    Remercié 6 fois dans 6 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    hehhhhhhhhhhhhh
    du n'importe quoi comme toujours.

  5. #5
    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Blida
    Messages
    1 005
    Remerciements
    6
    Remercié 2 fois dans 2 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    mdr si c'est pour mettre que nos excellente chaine national alors pk se derengent t'ils ^^

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    272
    Remerciements
    3
    Remercié 16 fois dans 16 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    l'Algérie devrait entrer dans l'ère de la télévision numérique
    Eh ben, ça va résoudre tous les besoin d'Algérie ça...

  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Annaba, Algeria
    Messages
    423
    Remerciements
    7
    Remercié 6 fois dans 6 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    pour rappel :

    - en 2006 :
    L'Algérie avance et l’Algérie s’apprête à faire un grand pas vers la modernisation de son réseau de télédiffusion, en introduisant prochainement la Télévision numérique terrestre (TNT).

    ==

    « L’Algérie se prépare à la TNT» a déclaré, hier, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (PTIC), M. Boudjemmâa Haïchour, lors de la signature de la convention de partenariat conclue entre l’Ecole nationale des postes et télécommunications (ENPT) et l’Institut national d’audiovisuel (INA) de France.

    «C’est la condition sine qua none, pour intégrer la mondialisation des nouvelles technologies audiovisuelles», a souligné le ministre.

    En présence de l’ambassadeur de France en Algérie, M. Hubert Colin de Verdière, M. Haïchour a déclaré que l’Algérie s’apprête à faire un grand pas vers la modernisation de son réseau de télédiffusion, en introduisant prochainement la Télévision numérique terrestre (TNT). Cette convention vise notamment à établir un plan de formation pluriannuel destiné au personnel technique de l’entreprise de télédiffusion algérienne (TDA).

    Pour maîtriser les nouveaux systèmes de télédiffusion, le ministre des PTIC a annoncé la création d’un Master spécialisé en audio-visuel et la formation de 20 techniciens algériens en France.

    Un plan de formation découpé en 13 modules de cours qui seront assurés durant la première année par l’INA, dans le cadre du budget de coopération mis en place par l’ambassade de France en Algérie.

    De son côté, le directeur des Ressources humaines à TDA, M. Mourad Allal, a expliqué que la convention a été conclue en prévision de la numérisation prochaine du réseau de télédiffusion en Algérie et de sa télé-exploitation. A cet égard, il a indiqué que TDA prévoit de «couvrir 70% de la population, à l’horizon 2009», dans le cadre de la modernisation de son réseau de transmission avec l’introduction des nouvelles technologies.

    Enfin dans cette perspective, a souligné le directeur des Etudes techniques à l’ENPT, M. Hendou El-Hocine, l’INA a développé, à l’intention des techniciens et ingénieurs de TDA, un plan de formation pour les amener à la compréhension des nouveaux systèmes, ainsi qu’à leur exploitation et leur maintenance.

    Par le Quotidien d'Oran
    - en 2007 :
    M. Djiar préside la cérémonie de sortie de trois promotions d’ingénieurs et de cadres de la TDA.

    Le ministre de la Communication, M. El Hachemi Djiar, a effectué, hier, une visite au niveau de l’établissement public de télédiffusion d’Algérie TDA de Bouzaréah où il s’est rendu dans les différents services pour s’enquérir du processus en cours pour la mise en place de la TNT (Télévision numérique terrestre) avant de présider la cérémonie de remise de diplômes aux promotions d’ingénieurs et cadres de TDA formés dans les domaines de la TNT et en management, audit financier et comptable. Dans son allocution à l’occasion de cette cérémonie et lors de son briefing avec les journalistes, M. Djiar a indiqué qu’aujourd’hui on assiste à des révolutions dans le multimédia et malheureusement notre pays a accumulé des retards pour des raisons objectives.
    Notre pays a été confronté à la tragédie de la décennie noire. Le Président de la République a engagé depuis 1999 un vaste programme de refondation de l’ensemble des secteurs et parmi eux celui de la communication dont la création en 2004 traduit la prise de conscience des enjeux politiques, économiques et sociaux liés à la communication. La volonté de redresser la situation dans tous les domaines et notamment celui de la communication est incontestable. On ne peut rester à l’écart des mutations en cours dans le monde. Le programme relatif à la TNT fait partie du vaste programme de relance initié par le Chef de l’Etat. La TNT est une étape importante mais pas suffisante, il faut l’accompagner par un effort dans la production et la formation. Le Président de la République a souligné à maintes reprises que sans mise à niveau des ressources humaines, il ne peut y avoir de développement, ni de relance. La sortie de ces promotions aujourd’hui entre dans la démarche d’adaptation aux besoins de la mondialisation. C’est dans ce cadre qu’intervient cette formation qui va se poursuivre et concernera l’ensemble des établissements du secteur de la communication. La mise à niveau concerne aussi la presse écrite. J’ai évoqué l’opportunité d’ouvrir de nouvelles chaînes thématiques et l’exigence de produire des programmes. Je n’ai pas dit ouverture de l’audio-visuel au privé. Nous ne sommes pas prêts. Il faut tirer les leçons de l’expérience. Nous avons ouvert le secteur économique et on a vu nos entreprises s’écrouler une à une. On ne doit pas renouveler la même erreur dans un domaine aussi important que celui de la communication qui concerne la formation de l’esprit à l’instar du système éducatif. Avant de livrer le secteur au marché il faut qu’on se prépare dans la numérisation, la formation. On ne peut se comparer à d’autres qui n’ont pas connu ce que notre pays a traversé. Chaque chose en son temps. Il y a un apprentissage à faire et il convient de se préparer à affronter la concurrence de plus en plus rude dans le domaine de la communication. La volonté politique pour relever les défis existe. Le ministère de la Communication n’a pas été créé dans l’objectif «d’encadrer» et d’assujettir le secteur. La démocratie est confirmée et la liberté d’expression est un choix irréversible. Il n’y a là-dessus aucune intention de remise en cause. Le ministre est au service d’autres secteurs. S’adressant aux nouveaux diplômés, le ministre les a exhortés à donner le meilleur d’eux-mêmes.Vous devez être les pionniers du renouveau de l’audio-visuel, dira-t-il. Il faut planifier la création de nouvelles chaînes et les doter de programmes consistants et de qualité sans quoi la TNT n’aura pas servi à grand-chose. Il faut développer aussi l’activité d’opérateur des télécoms a préconisé M. Djiar. Nous n’avons pas d’autre choix que de réussir. L’Algérie est en marche. Le programme du Président de la République a donné des résultats. Le taux de succès au baccalauréat l’année dernière a dépassé 50%. De 1999 à aujourd’hui 400.000 élèves sont entrés à l’université.
    Au cours de sa visite dans les différents services et centres techniques de TDA (Centre de coordination de l’Internet, centre des technologies de l’information et du multimédia, centre nodal…) le ministre s’est informé des possibilités offertes par les nouvelles technonumériques. M. Djiar a souligné la nécessité d’avoir une vision prospective et de long terme avec comme horizon minimum 2020. On a pris beaucoup de retard dans le multimédia, il faut une stratégie à long terme, le financement viendra avec les différents plans. Les responsables de TDA font savoir que l’établissement après avoir obtenu l’accord des pouvoirs publics a engagé depuis peu un processus visant au remplacement de la diffusion analogique par la diffusion numérique. Des tests techniques concluants ont déjà été effectués par les ingénieurs de TDA au niveau du site de diffusion de Bordj El Bahri et Bouzaréah grâce à la mise à disposition des équipements pour une durée déterminée des émetteurs TNT (TBC, NEC, Plish, Harris). To^^^^ois, ces essais ne constituent qu’une première étape dans le long cheminement qui aboutira à la couverture de tout le territoire national par ce procédé. La TNT présente de nombreux avantages tant pour les téléspectateurs que pour les professionnels : augmentation du nombre de programmes, de services, une image parfaite et un son proche de la qualité CD, le Dobby surround/digital, le 16/9e, réception grâce à des antennes intérieures : la TV numérique devient portable, le numérique enfin accessible à tous et en clair, la multiplication des programmes régionaux et des petites chaînes locales, de nouveaux opérateurs favoriseront le pluralisme, la télé devient interactive, un coût de diffusion moins élevé qu’en analogique, la possibilité de proposer des canaux radiofréquences aux nouveaux programmes télévisuels, libérer à terme des fréquences pour d’autres usages (radiotélécommunications par exemple) etc. Cette opération inscrite dans le programme de soutien à la relance économique pour la période 2005-2009 a bénéficié des moyens de financement nécessaire.
    S’agissant des promotions de diplômés sortantes Mme Hocine Houda responsable de la formation à TDA nous a précisé que dans le cadre de la coopération algéro-française une convention tripartite a été signée entre TDA, l’INA (Institut national de l’audio-visuel de France) et l’ENPT (Ecole nationale des postes et télécommunications) le 14 janvier 2006. C’est une formation d’une année qui a démarré le 14 janvier 2006. Les dernières soutenances ont été faites hier. La formation s’est déroulée en Algérie. La formation théorique à l’ENPT, la formation pratique au siège de TDA avec le matériel de l’INA de Techtronics. La promotion d’ingénieurs compte 24 ingénieurs, 21 de TDA et 3 de l’ENPT. La formation répond au besoin de lancer la TNT en Algérie et la formation des prochaines promotions.
    La plus grande partie du financement a été faite par l’ambassade de France. Aujourd’hui, il y a d’autres promotions. Il y a 12 ingénieurs certifiés CISCO académie des USA formés en intra-entreprise par l’ENPT, plus 8 cadres formés en management (postgraduation) et en audit financier et comptable, on notera également que 8 cadres en management, 4 en audit financier et comptable, 3 cadres en management général et 1 en marketing ont suivi une formation de 18 mois en alterné.
    «On va remettre les diplômes à tout ce beau monde», a dit Mme Hocine Houda.
    - encore en 2006 :

    La TNT en Algérie pour 2009
    Lors d’une cérémonie présidée par le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, à laquelle avait été invité l’ambassadeur de France en Algérie, l’Ecole nationale de la poste et des télécommunications (ENPT) a signé une convention de partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel de France portant formation et transfert de savoir-faire dans le domaine de la télédiffusion numérique.

    Une formation assurée par un encadrement français que l’ENTP se chargera d’accueillir dans un premier temps et destinée au personnel et aux cadres dont dispose la Télédiffusion d’Algérie (TDA), voué à se recycler dans les nouveaux procédés de télédiffusion, notamment la TNT, le Digital Audio Broadcasting (DAB) ainsi que dans la diffusion numérique des ondes longues et courtes, qu’on appelle le système DRM, dans la perspective de la numérisation prochaine de ce segment.

    A ce propos, une promotion de 21 personnes a déjà commencé sa formation au niveau de l’ENPT depuis le 14 janvier, et se poursuivra jusqu’au 27 juillet prochain, sanctionnée par un projet de fin d’études qui durera 3 mois, puis suivra une deuxième promotion en septembre, selon M. Outemzabet Rachid, directeur de l’ENPT. « Un programme de formation qui sera étendu jusqu’au mastère, après avoir commencé à assurer 10% de la formation puis, au bout de 4 ans, la prendre totalement en charge au niveau de l’école des télécommunications », soutient encore notre interlocuteur.

    Il est question pour l’ENPT, dans une première étape, de mettre ses enseignants en contact avec ceux de l’INAF afin qu’ils deviennent eux-mêmes, dans une seconde étape, formateurs et, de la sorte, prodiguer leur enseignement aux compétences de la TDA notamment, une ressource humaine appelée à s’adapter au contexte audiovisuel actuel régi par les nouvelles technologies de l’information et de la communication qu’il s’agira d’introduire selon un échéancier « tributaire des résultats de la deuxième session de la Conférence de planification, qui va se tenir à Genève en mai-juin, dont l’issue permettra à chaque pays de disposer de son plan de fréquences qui recourra aux nouvelles technologies numériques avec en perspective l’abandon de la diffusion analogique », selon M. Abdelmalek Houyou, directeur de la TDA.

    Avec les nouvelles méthodes de télédiffusion, toute une logistique matérielle adaptée devra être installée avec la disparition certaine mais graduelle de la parabole vu que la TNT nécessite l’utilisation d’un terminal DVB-T (boîtier adaptateur) qui permet de convertir les signaux numériques en signaux analogiques acceptables par les téléviseurs traditionnels analogiques. Autrement, via une simple antenne râteau, voire une antenne d’intérieur, il est possible de recevoir les programmes de la TNT dont l’intérêt majeur réside dans « l’amélioration de la robustesse de l’image et surtout du son [son Dolby, 5.1, image 16/9, son en version originale et en version doublée...] et la multiplication du nombre de chaînes car la réduction de débit associée à la technique du multiplexage statistique permet de faire passer jusqu’à 6 chaînes standard dans un même canal en MPEG-2 et le double, voire le triple en MPEG-4 H-264 ainsi que la haute définition ».

    D’ailleurs, la TDA prévoit d’acquérir de nouveaux émetteurs pour la diffusion de la TNT et ce, « en coordination avec la télévision algérienne puisque c’est à elle qu’il revient de produire des programmes télévisuels et à la TDA de lui donner le support pour les diffuser », explique M. Houyou. Il ajoutera qu’à l’issue des « résultats de la réunion de Genève et des accords auxquels nous aurions abouti, nous pourrons lancer rapidement notre cahier des charges pour que, d’ici à 2009, nous puissions couvrir 70% de la population ».

    Signalons to^^^^ois que la grande partie du financement de cette formation provient du côté français, qui aidera et assistera l’Algérie à transformer ses modes de transmissions audiovisuels, en particulier la TNT, et à acquérir les connaissances nécessaires en la matière ; de même que l’INA France soutiendra l’Algérie dans la formation de formateurs dans le domaine de l’archivage numérique audiovisuel au sein de l’ENPT.


    Samir Tazaïrt
    IT Mag
    et maintenant cette annonce en 2009...

    et voici celle de 2015 :

    vu que la technologie TNT terrestre est devenue obsolète , l'algérie va opter pour une nouvelle technologie de diffusion qui est celle du "keskes" qui donne plus de fluidité à l'image et plus de netteté au son ...etc...

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    Hors de la ville
    Messages
    1 554
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    Bonjour ami

    A mon avis ou est La production nationale

    La TNT en Algérie pour 2009 ha! ha! boum boum dans l 'air

    YARBI WASTER

  9. #9
    Date d'inscription
    avril 2008
    Messages
    498
    Remerciements
    5
    Remercié 28 fois dans 19 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    Citation Envoyé par BEN.YAS Voir le message
    Bonjour ami

    A mon avis ou est La production nationale

    La TNT en Algérie pour 2009 ha! ha! boum boum dans l 'air

    YARBI WASTER
    Salam alikoum

    je crois qu'il va y avoir plusieurs chaines, régionales qui sont déjà en test, Oran, constantine, Ourgla et bechar, il y aura deux chaines de sports, l'une de news en continue style eurosport et l'autre avec des redif des matchs, les resumés ect.
    il y aura aussi une chaine dedier a l'information style france24 ou euronews

    et plutard, il y aurai des chaines thematiques, style une chaine pou les enfants, la chaine parlemantaire. une chaine cinéma, documentaire ect..

    je pense qu'ils sont obliger de multiplié les chaines et de crée du contenue et le diversifié sinon personne n'ira maté leurs chaines et leurs programmes, je crois qu'ils doivent touché tout les ages, les enfants les ados et les adultes, les familles..et notre communauté a l'étranger pour espéré gagner des téléspectateurs algériens, et même maghrebins ou pourquoi pas dans tout le monde arabe si had les chaines seront diffusé par satellite.

  10. #10
    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Alger
    Messages
    481
    Remerciements
    0
    Remercié 2 fois dans 2 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re: Re : La télévision numérique(TNT) fin Décembre

    Citation Envoyé par mahboul Voir le message
    Salam alikoum

    je crois qu'il va y avoir plusieurs chaines, régionales qui sont déjà en test, Oran, constantine, Ourgla et bechar, il y aura deux chaines de sports, l'une de news en continue style eurosport et l'autre avec des redif des matchs, les resumés ect.
    il y aura aussi une chaine dedier a l'information style france24 ou euronews

    et plutard, il y aurai des chaines thematiques, style une chaine pou les enfants, la chaine parlemantaire. une chaine cinéma, documentaire ect..

    je pense qu'ils sont obliger de multiplié les chaines et de crée du contenue et le diversifié sinon personne n'ira maté leurs chaines et leurs programmes, je crois qu'ils doivent touché tout les ages, les enfants les ados et les adultes, les familles..et notre communauté a l'étranger pour espéré gagner des téléspectateurs algériens, et même maghrebins ou pourquoi pas dans tout le monde arabe si had les chaines seront diffusé par satellite.
    I lest déjà difficile pour les chaines étatiques de meubler leurs programmes, alors créer des chaines supplémentaires avec le niveau actuel de leurs journalistes qui font plutot du publi-reportage étatique que de l'information...
    Dans d'autres pays, les chaines achètent les produits de studios de productions (talk-show, jeux, reportages), et l'écosystème audiovisuel est très vibrant.
    Ici... il n'y en a pas, vu qu'il n'y a aucune chaine privée, et que le seul débouché d'un produit audiovisuel est l'ENTV.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pas de 3G en Algérie, le 1er décembre !
    Par Hicham dans le forum 3G Telephonie Haut debit
    Réponses: 38
    Dernier message: 02/12/2013, 10h28
  2. [Actualités] La télévision numérique se généralise
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/03/2010, 11h10
  3. [TNT] la télévision numérique terrestre
    Par Djoss dans le forum Guesra
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/10/2008, 18h15
  4. La télévision numérique terrestre sera généralisée en 2010
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/10/2008, 18h56
  5. La télévision numérique terrestre prend forme
    Par salimdz dans le forum Guesra
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/07/2008, 23h24

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX]

is PageRank Checking Icon