Salon algérien des centres d’appel (SACA 2008)
Un secteur qui veut tisser sa toile
10 novembre 2008


Le 2ème Salon algérien des centres d’appel (SACA) sera organisé les 18 et 19 novembre à l’hôtel Mercure. « Rien de tel qu’un Salon professionnel pour détecter les besoins, faciliter les rencontres, et promouvoir la création de centres d’appels en Algérie » affirment les organisateurs de cet événement par la voie d’un communiqué. Au total, ce sont quelques 26 centres d’appel qui opèrent en Algérie tant pour le marché local (Inshore) que pour des clients à l’étranger (offshore). (Par Maroua T)


Le secteur des « call centers » est naissant en Algérie. Il a beaucoup évolué, puisque le marché national est passé de 6 centres d’appels en 2006 à 26 en 2008. Le même communiqué met en évidence que « le principal bénéficiaire de ce nouveau marché, est l’emploi des jeunes diplômés en Algérie ».

Lancés généralement par des opérateurs locaux, ces centres d’appel emploient environ 4.000 personnes. Selon l’Autorité de régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), cinq demandes de création de centres d’appels sont déposées chaque mois. Une chose est sûre, l’expansion de ce secteur dépend de l’amélioration des services de téléphonie, mais également de l’investissement d’opérateurs étrangers. L’ARPT estime, par ailleurs, que l’environnement juridique est devenu favorable à la création de centres d’appels en Algérie.

Enfin, dans le but d’informer et de rassembler la communauté professionnelle du secteur, les organisateurs du salon ont lancé un site Internet dédié à cet évènement (www.saca-dz.com) qui est appelé à devenir un véritable portail et une des vitrines de la promotion des centres d’appel en Algérie.

source : http://www.mobilealgerie.com/modules...ticle&sid=1230