Jump to content

clock

Recommended Posts

  • Replies 1.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 4 weeks later...

question :

ça c'est vrai?

 

0zon.jpg

 

 

Elle est ceinturée par un grillage métallique: La Place des Martyrs Zone interdite aux manifestants

 

 

 

Tout faire pour empêcher les Algériens de manifester. Après l’armada policière, c’est autour de la « muraille » métallique. Les autorités de la ville d’Alger ont décidé d’ériger une barrière métallique autour de la Place des Martyrs, dans le quartier de Bab El Oued, afin d’empêcher les rassemblements.

 

Cette barrière métallique, érigée depuis jeudi 7 avril, est sensée interdire l’accès à cette place publique autour de laquelle se sont rassemblés plusieurs milliers de manifestants ces dernières semaines pour y protester contre les autorités.

 

L’édification de cette muraille, une première en Algérie, témoigne de la volonté du gouvernement de ne pas laisser la Place des Martyrs, devenir une réplique de la Place Tahir, au Caire, symbole de la révolution égyptienne contre le régime du président déchu Hosni Moubarak.

 

Depuis février 2011, la Place du 1er Mai ainsi que l’esplanade des Martyrs, sont transformées en lieux de contestation du régime.

 

Des milliers de gardes communaux, des supplétifs de l’armée engagés dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, ont tenu un rassemblement permanent à la place des Martyrs pour y revendiquer la satisfaction de leurs droits socioprofessionnels.

 

Les patriotes ont prévu d’y tenir un rassemblement ce lundi 11 avril pour exiger de l’Etat un statut et une reconnaissance.

 

La Coordination nationale autonome des étudiants d'Algérie (CNAE) à appelé à une « marche millionnaire » mardi 12 avril à Alger, pour réclamer l'amélioration des conditions socio-pédagogiques dans l'enseignement supérieur.

 

En dépit de la levée de l’état d’urgence en février dernier, les autorités algériennes continuent d’interdite les marches dans la capitale en vertu d’une loin adoptée en juin 2001.

 

(Photo El Khabar édition du 11 avril 2011 )

Link to comment
Share on other sites

 

Affrontements entre étudiants et policiers à proximité de la présidence Mohamed Belalia

 

 

 

 

 

12h30. Affrontements entre étudiants et policiers à proximité de la présidence de la République. Plusieurs dizaines d’étudiants ont été légèrement blessés. Les policiers ont bloqué les accès menant à la présidence, empêchant les étudiants d’avancer.

12h05. Les étudiants marcheurs non loin de la Présidence de la République. Les premiers groupes de marcheurs sont arrivés avenue Pékin, à proximité d’El Mouradia. Un important dispositif policier est déployé sur place pour les empêcher de progresser vers le Palais présidentiel.

11h50. Le nombre d’étudiants marcheurs a fortement augmenté. Ils sont désormais plusieurs dizaines de milliers – Parmi les organisateurs, on parle de plusieurs centaines de milliers de participants mais le chiffre est impossible à vérifier. La police a tenté de stopper les manifestants à proximité du Palais du Peuple. Au moins trois étudiants ont été blessés. Les policiers ont fini par renoncer. La marche se poursuit.

11h45. La marche des étudiants se poursuit. Les premiers marcheurs sont arrivés à Télémly. Selon notre journaliste sur place, les policiers sont discrets et le service d’ordre est assuré par les étudiants eux-mêmes. La population se montre solidaire avec les marcheurs, en leur offrant notamment de l’eau.

 

Plusieurs milliers d’étudiants – plus de 20 000, selon Adel Boucherguine, membre de la coordination qui a appelé à la marche – ont réussi à briser l’impressionnant dispositif de sécurité déployé par la police et marchent actuellement à Alger en direction de la Présidence de la République, a constaté un journaliste de TSA sur place. Partis de la Grande Poste, les étudiants étaient, vers 11 h 15, au niveau de la Place Audin, située à quelques centaines de mètres de la Grande Poste. Ils scandaient des slogans hostiles au pouvoir et en faveur de la démocratie. Au moins quatre étudiants ont été blessés, après avoir été frappés par des policiers devant la Fac centrale, selon un témoin.

 

 

source

 

****************

Edited by AZstyle
Link to comment
Share on other sites

Ils marchent sur la Présidence : « Nous ne sommes pas des voyous, nous sommes des étudiants »

 

Plusieurs milliers d’étudiants ont bravé en fin de matinée le dispositif policier installé autour de la Grande Poste avant d’entamer une marche vers la Place Audin, a constaté sur les lieux une journaliste de DNA. Devant le cordon sécuritaire placé à l'entrée du tunnel des Facultés qui mène vers le Palais du Gouvernement, les étudiants ont décidé de marcher vers le siège de la Présidence, à El Mouradia.

 

Les étudiants ont forcé deux cordons de police, arrachés des barricades afin de se frayer le chemin pour entamer la marche prévue à 11 heures à l’appel de la Coordination nationale autonome des étudiants (CNAE).

 

La procession des étudiants qui remonte l’avenue allant de la Grande Poste vers la place Audin en passant par la Faculté d’Alger scande des slogans hostiles au pouvoir.

 

Un cordon sécuritaire a été déployé à 11h 30 devant le Tunnel des Facultés afin d'empêcher les marcheurs de remonter vers le Palais du gouvernement situé quelques centaines de mètres plus loin.

 

Devant ce blocage, les marcheurs ont décidé de remonter le boulevard Mohamed V pour marcher sur le siège de la Présidence.

 

Vers 12 h 15, un cordon de sécurité a été installé au niveau de l'hôtel El Djazair ( ex-Saint George) afin de bloquer le passage de la procession des étudiants qui a pris de l'ampleur.

 

Des étudiants scandent notamment « Pouvoir assassin »,« Nous ne sommes pas des voyous, nous sommes des étudiants » « Dégage Haraoubia [ministre de l’Enseignement supérieur, NDLR], on est toujours des révolutionnaires »

 

Une demi-heure après le début de cette manifestation, les services de la police semblent débordés par le nombre d’étudiants qui ont rallié la Grande Poste. Pour l’heure, les policiers n’ont pas usé de violence pour contenir les marcheurs.

 

Prévue à partir de la Grande Poste, la marche devrait rallier le Palais du Gouvernement pour protester contre la politique universitaire mise en place par les autorités.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

13h15. La police empêche toujours les étudiants de progresser vers la présidence de la République. Les affrontements se poursuivent. Plusieurs dizaines d’étudiants ont été blessés. Au moins cinq policiers ont également été blessés, a-t-on constaté sur place. Les policiers utilisent les matraques pour tenter de disperser les étudiants.

 

 

 

12h30. Affrontements entre étudiants et policiers à proximité de la Présidence de la République. Plusieurs dizaines d’étudiants ont été légèrement blessés. Les policiers ont bloqué les accès menant à la Présidence, empêchant les étudiants d’avancer.

 

12h05. Les étudiants marcheurs non loin de la Présidence de la République. Les premiers groupes de marcheurs sont arrivés avenue Pékin, à proximité d’El Mouradia. Un important dispositif policier est déployé sur place pour les empêcher de progresser vers le Palais présidentiel.

 

11h50. Le nombre d’étudiants marcheurs a fortement augmenté. Ils sont désormais plusieurs dizaines de milliers – Parmi les organisateurs, on parle de plusieurs centaines de milliers de participants mais le chiffre est impossible à vérifier. La police a tenté de stopper les manifestants à proximité du Palais du Peuple. Au moins trois étudiants ont été blessés. Les policiers ont fini par renoncer. La marche se poursuit.

11h45. La marche des étudiants se poursuit. Les premiers marcheurs sont arrivés à Télémly. Selon notre journaliste sur place, les policiers sont discrets et le service d’ordre est assuré par les étudiants eux-mêmes. La population se montre solidaire avec les marcheurs, en leur offrant notamment de l’eau.

 

Plusieurs milliers d’étudiants – plus de 20 000, selon Adel Boucherguine, membre de la coordination qui a appelé à la marche – ont réussi à briser l’impressionnant dispositif de sécurité déployé par la police et marchent actuellement à Alger en direction de la Présidence de la République, a constaté un journaliste de TSA sur place. Partis de la Grande Poste, les étudiants étaient, vers 11 h 15, au niveau de la Place Audin, située à quelques centaines de mètres de la Grande Poste. Ils scandaient des slogans hostiles au pouvoir et en faveur de la démocratie. Au moins quatre étudiants ont été blessés, après avoir été frappés par des policiers devant la Fac centrale, selon un témoin.

 

 

TSA

Link to comment
Share on other sites

14h10. Les affrontements ont gagné en intensité entre policiers et étudiants. Les policiers, qui ont reçu des renforts, ont réussi à éloigner les étudiants de la Présidence et les repousser jusqu’à proximité de l’hôtel El Djazair (ex-Saint-Georges). Les affrontements ont fait de nombreux blessés parmi les étudiants et plusieurs policiers ont également été touchés.

 

Source

Link to comment
Share on other sites

15h00. Fin de la manifestation. Les étudiants se sont dispersés. Les étudiants semblent satisfais de leur action. Certains, rencontrés à la fin de la manifestation, estiment avoir brisé un tabou. Celui de marcher dans la capitale. De nombreux étudiants – entre 30 et 40, selon plusieurs sources concordantes- et cinq policiers ont été blessés durant les affrontements à proximité de la présidence de la République.

 

source

Link to comment
Share on other sites

  • Moderators

ok,

 

c un début, c une bonne chose, espérant qu'il y aura des changements bientôt.

 

En tout les cas sachez que les étudiants c'est la force du pays. si les étudiants veulent basculer le pays dans le KO ça sera la cas.

 

Hna madabina que tout marche a merveille pour gaa algeriens vivant en Algérie et en dehors de l’Algérie... si pour obtenir cette satisfaction il faut aller loin, nous sommes tous et toutes prêts ( prêtes ) a ce sacrifier pour une Algérie meilleure ....

 

Amitié Momo

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

16 h 00 : Selon une source policière, au moins 70 policiers ont été blessés dans les affrontements avec les étudiants. De leur côté, des délégués d'étudiants ont confié que plus de 100 étudiants ont été blessés suite à l'assaut donné par la police au niveau d'El-Mouradia.

 

A la Grande Poste, les délégues de la Coordination nationale autonome des étudiants ont pris la parole pour inviter leurs camarades à se disperser dans le calme. Ils ont promis d'autres actions de protestation dans les jours à venir.

 

15 H 45 : Des milliers d'étudiants ont réussi à se rassembler à nouveau devant la Grande Poste. "Le peuple veut la chute du régime", "Pouvoir Assassin !", crient-ils en choeur pour démontrer aux forces de sécurité que leur pratiques de répression n'ont pas eu raison de leur courage et de leur détermination à poursuivre leur marche à Alger.

 

15 H 30 H : Repoussés à coups de matraques, les étudiants se replient sur l'avenue Mohamed V. Ils ont décidé de revenir à la Grande Poste pour y tenir un grand rassemblement.

 

15 H 15 : La marche des étudiants est en d'être réprimée violemment. Une cinquantaine d'étudiants ont été blessés et plusieurs autres ont été arrêtés, a constaté sur place un journaliste d'elwatan.com. Les forces de sécurité ont usé de la matraque jusqu'à mettre en danger la vie de plusieurs étudiants qui se sont retrouvés avec de graves blessures à la tête. Les secouristes de la Protection Civile tentent de soigner les blessés sur les trottoirs de l'Avenue Pékin à défaut de pouvoir les évacuer vers les hôpitaux.

 

14 H 30 : Des dizaines d'étudiants ont été pour certains grièvement blessés suite à l'intervention des forces anti-émeutes qui ont reçu l'ordre de disperser par la force les manifestants. Des affrontements très intenses ont opposé étudiants et policiers. Ces derniers n'ont pas hésité à recourir à la répression pour déloger les milliers d'étudiants réunis pacifiquement à El-Mouradia.

 

14 H 00 : A El-Mouradia, les forces de l'ordre, encouragées par les nouveaux renforts dépêchés à partir de plusieurs commissariats, ont lancé un assaut musclé contre les étudiants qui ont tenté de marcher jusqu'à la Présidence. Les forces de sécurité n'ont pas hésité à tabasser des dizaines d'étudiants et étudiantes.

 

13h 30 : Les affrontements entre policiers et étudiants ont redoublé d'intensité. Le bilan s'est alourdi, on déplore une trentaine de blessés. Au moins cinq policiers ont été également blessés, a constaté un journaliste d'El watan.com.

 

Les étudiants qui sont actuellement à l'avenue Pékin, continuent d'avancer vers la Présidence de la République en dépit d'un dispositif sécuritaire renforcé. Les forces de l'ordre résistent vainement, ils n'ont pas réussi à faire reculer les étudiants qui tentent d'avancer vers la Présidence en scandant des slogans anti Pouvoir. Ils crient à tue-tête "le peuple veut la chute du système" et "Pouvoir Assassin !"

 

12 h 30 : Les étudiants ont réussi leur marche vers la Présidence de la république. Il sont actuellement au niveau de l'Avenue Pékin, à quelques mètres du Palais d'El Mouradia et tentent de presser encore en enlevant les barrières métaliques de la police. Mais, les policiers, présents en nombre important, resistent et empêchent les étudiants de progresser vers la Présidence de la république.

 

12 h 15: La marche des étudiants vers la Présidence de la république à tourné à l'affrontement au niveau de l'avenue Pékin, non loin de la Présidence de la république. Les policiers tentent de bloquer la progression des étudiants dont le nombre dépasse les 10.000, selon des délégués. Notre journaliste qui se trouve sur place, parle de dizaines de blessés parmi les manifestants.

 

11 h 30, les étudiants sont bloqués par un impressionnant cordon de sécurité au niveau du Boulevard Souidani Boudjemâa. Ils tentent de progresser vers le Palais d'El-Mouradia en scandant notamment "Oulach Smah Oulach" (pas de pardon, ndlr) et "Haraoubia bara (Haraoubia dehors, ndlr)".

 

11 h 00 : Des milliers d’étudiants ont foncé sur des barrières métalliques, érigées par la police au niveau de la Grande poste, et entament leur marche vers la Présidence de la République, à El Mouradia, sur les hauteurs d'Alger.

 

Dans leur action, ils n'ont rencontré au début aucune résistance, selon un journaliste d'El watan.com qui se trouve sur place.

 

Près de 2000 étudiants se sont rassemblés au début de la matinée à la Grande Poste, à Alger. Ils sont cernés par un impressionnant cordon de sécurité, a constaté sur place un journaliste d’El watan.com.

 

Ils sont venus des différentes universités du pays pour tenter une marche vers la Présidence de la République. Les policiers, qui n’arrivent pas à les contenir, selon un journaliste d'elwatan.com présent sur les lieux, ont fait usage de la force pour stopper l'avancée des étudiants. Des échauffourées ont même éclaté vers 11 h.

 

source

Link to comment
Share on other sites

  • Moderators
En tout les cas sachez que les étudiants c'est la force du pays. si les étudiants veulent basculer le pays dans le KO ça sera la cas.

On dirait que c'est ce que vous voulez :)

Edited by Mumu
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • @Manigoldo non ces pas erreur sur le site  car quant je suis  parti a la direction régional j'ai parlé au chef commercial (le technique congé ) il ma dis ya pas de vdsl pour particulier pour l'instant mais il ma dis ces le next step  pour les quartier non éligible a la fibre = on veut pas cassé la tirelire pour vous  mon ami qui a sont frère certe de guichet seulement mais fan des jeux video et YTubeur donc je crois se que il me dis car il se renseigne il ma dis des commande de carte vdsl vont se faire fin d'octobre  hier avec se que j'ai dis + avant hier la vdsl est official ces le next step mais ces la petite soeur de la fibre sa prendra du temps avec at pour les ancien msan ces pas une coïncidence si des gens comme genio moi et beaucoup ont trouvé leur cachète car qui est assez censé dans sa tete allez acheté un modem de plus de 1 million ? biensurs que AT ne s'attend pas a sa  si on été a adrar les agent la bas travaille avec sincérité il active la vdsl direct si tu la demande un ami est a 50 vdsl  ces pas un hasard ou faute juste que AT travail avec 0.7% de sont cerveau marketing traveaux etc...
    • Ben petite bourde de leur part, tout simplement ! Il n'en demeure pas moins qu'à AUCUN moment ils ne parlent d'offre VDSL, donc je maintiens ce que je dis, vous vous êtes emballé pour rien et tiré des conclusions hâtives ! Si ils avaient clairement parler d'officialiser la VDSL, là oui vos plaintes et griefs auraient peut être pu être entendues ! mais du moment qu'ils ne mentionnent ça nulle part, même si vous êtes éligibles à l'offre 50 mégas, ils peuvent vous baratiner avec la soi-disant nécessité d'avoir la FTTH pour pouvoir migrer et vous ne pourrez hélas rien y faire !
    • @yacine230 non la 4k 60fps marchera normal avec 20 méga j'arrive a regardé 4k30 normal alors si tu passe 50 avec 15 upload sa sera normal juste les deux semaine passé je regardé le 4k30 avec d'autre qui utilise l'internet est sa a chargé normal grâce a la vdsl + fastpath alors je comprend pas la ton explication la vdsl toute première été mauvaise je te pris de te mettre a jours le vectoring profil 35b et 17a vectored le g.fast sont tous nouveaux 2-raconte pas aussi n'importe quoi j'habite dans une zone ou ya aucune 0% de société ou de client Professional juste des gens normaux hors la vdsl a été déployé sur toute la dayra ou j'habite et mon ami habite  a 1.3km de distance recevra 75mega normal mon ami d'adrar 1.4km zone résidentiel ya rien de tel genre baladiya etc.. l'agent lui a activé vdsl + 50 méga il est au ange  je comprend se que tu ressens et ya aucun 0% personne assez bête pour dire ah vive la vdsl au lieux du ftth mais ces le seul moyen tu comprend pas que t'aura jamais la fibre demain ni l'année prochaine j'ai marre de redire sa le directeur régional ma ris au visage quand j'ai dis ces tout proche la fibre pour le foubourg il ma dis vous ete meme pas sur les plan peut etre dans 3 4 ans je t'envoi l'image d'un ami en alger la fibre passe juste a coté de sa maison car ya un nouveaux building 3imara non il peut pas passé fibre parque ces pour les nouveaux building le mensonge du siecle il vont pas la lui désactivé car ces censez resté juste secret il s'attend pas que notre cha3b arrieré en technologie va acheté des modem +1m VDSL ces tout en adrar l'agent lui dis ah pourquoi tu te casse la tete avec la adsl passe vdsl vue que ta un modem  mon ami été choqué l'agent lui dis ces en cours de déploiment puis il est rentré au centre tech l'appel mets le vlan id comme sa et fais sa 5min sa marche et ya des jours il est 50 sans aucun erreur ou chute 
    • J'ai 20 mega , j'utilise youtube en 1440p voir 4k , j'utilise aussi prime video (pour du sport en direct) en 1080p et pour finir je dispose aussi d'un abo iptv en 1080p60fps (avec un bitrate a 10000 kbps) , et je comprends très bien comment fonctionne l'encodage et le bitrate de ces plateforme , donc pour me parler de chute de débit et "blocage" on est pas a l'époque du 512 , je peux comprendre tous les maux de notre connexion internet , mais la mauvaise foi c'est pas nécessaire.  Croire qu'un pays ou nous sommes encore entrain de cherche le prix du kilo de la pomme de terre , puisse te proposer de la fibre  , pendant que d'autres pays ont des taux de couverture encore tres loin , c'est juste être hors sol 
    • @terra tes fou de croire que tu va pouvoir regarder du 4K 60 fps avec la vdsl algerienne en plus, tu na pas lut ce que jai ecris ? cette techno a de grosses chutes de débit , et avec le reseau algerien saturé je vais te souhaiter une bonne seance de diaporama ! avec quelques pauses dans tes films;  mais c pas grave tu pourra en profiter pour manger  @genio la VDSL existe en Algerie depuis 2006 pour les PRO, tu a juste eu la chance d'etre dans un MSAN ou une société privé est branché en VDSL ; donc ca l'a activé pour tous les abonnés du même MSAN; si Algerie telecom découvre que tu la et si ils savaient comment la désactivé pour toi ils vont le faire avec plaisir, mais ils sont juste incompétents  
×
×
  • Create New...