Jump to content

powerdev

Members
  • Content Count

    117
  • Joined

Community Reputation

45 Excellent

About powerdev

  • Rank
    Membre Assidu
  • Birthday 07/07/1984
  1. Salam, J'ai une Dreambox 800 HD clone sim 201. Tout marchai bien jusqu’à ce qu'elle se mette a capter le signal aléatoirement. Et maintenant elle ne capte rien. Je pense que le problème viens d'elle car d'autres récepteurs marchent très bien avec la même installation(cablem tete,...). J'ai changer d'image et tjr le même problème. J'ai l’impression que c'est le tuner. Qu'en pensez vous?
  2. Regardez moi ça!!! [video=youtube;B2-gg-lhGUg]http://www.youtube.com/watch?v=B2-gg-lhGUg
  3. إنــــــا لله و إنــــا إلـــــيه راجـــــــعــــون
  4. Il aura du mal a équilibré les forces internes de ce pouvoir pourrit
  5. 16 h 00 : Selon une source policière, au moins 70 policiers ont été blessés dans les affrontements avec les étudiants. De leur côté, des délégués d'étudiants ont confié que plus de 100 étudiants ont été blessés suite à l'assaut donné par la police au niveau d'El-Mouradia. A la Grande Poste, les délégues de la Coordination nationale autonome des étudiants ont pris la parole pour inviter leurs camarades à se disperser dans le calme. Ils ont promis d'autres actions de protestation dans les jours à venir. 15 H 45 : Des milliers d'étudiants ont réussi à se rassembler à nouveau devant la Grande Poste. "Le peuple veut la chute du régime", "Pouvoir Assassin !", crient-ils en choeur pour démontrer aux forces de sécurité que leur pratiques de répression n'ont pas eu raison de leur courage et de leur détermination à poursuivre leur marche à Alger. 15 H 30 H : Repoussés à coups de matraques, les étudiants se replient sur l'avenue Mohamed V. Ils ont décidé de revenir à la Grande Poste pour y tenir un grand rassemblement. 15 H 15 : La marche des étudiants est en d'être réprimée violemment. Une cinquantaine d'étudiants ont été blessés et plusieurs autres ont été arrêtés, a constaté sur place un journaliste d'elwatan.com. Les forces de sécurité ont usé de la matraque jusqu'à mettre en danger la vie de plusieurs étudiants qui se sont retrouvés avec de graves blessures à la tête. Les secouristes de la Protection Civile tentent de soigner les blessés sur les trottoirs de l'Avenue Pékin à défaut de pouvoir les évacuer vers les hôpitaux. 14 H 30 : Des dizaines d'étudiants ont été pour certains grièvement blessés suite à l'intervention des forces anti-émeutes qui ont reçu l'ordre de disperser par la force les manifestants. Des affrontements très intenses ont opposé étudiants et policiers. Ces derniers n'ont pas hésité à recourir à la répression pour déloger les milliers d'étudiants réunis pacifiquement à El-Mouradia. 14 H 00 : A El-Mouradia, les forces de l'ordre, encouragées par les nouveaux renforts dépêchés à partir de plusieurs commissariats, ont lancé un assaut musclé contre les étudiants qui ont tenté de marcher jusqu'à la Présidence. Les forces de sécurité n'ont pas hésité à tabasser des dizaines d'étudiants et étudiantes. 13h 30 : Les affrontements entre policiers et étudiants ont redoublé d'intensité. Le bilan s'est alourdi, on déplore une trentaine de blessés. Au moins cinq policiers ont été également blessés, a constaté un journaliste d'El watan.com. Les étudiants qui sont actuellement à l'avenue Pékin, continuent d'avancer vers la Présidence de la République en dépit d'un dispositif sécuritaire renforcé. Les forces de l'ordre résistent vainement, ils n'ont pas réussi à faire reculer les étudiants qui tentent d'avancer vers la Présidence en scandant des slogans anti Pouvoir. Ils crient à tue-tête "le peuple veut la chute du système" et "Pouvoir Assassin !" 12 h 30 : Les étudiants ont réussi leur marche vers la Présidence de la république. Il sont actuellement au niveau de l'Avenue Pékin, à quelques mètres du Palais d'El Mouradia et tentent de presser encore en enlevant les barrières métaliques de la police. Mais, les policiers, présents en nombre important, resistent et empêchent les étudiants de progresser vers la Présidence de la république. 12 h 15: La marche des étudiants vers la Présidence de la république à tourné à l'affrontement au niveau de l'avenue Pékin, non loin de la Présidence de la république. Les policiers tentent de bloquer la progression des étudiants dont le nombre dépasse les 10.000, selon des délégués. Notre journaliste qui se trouve sur place, parle de dizaines de blessés parmi les manifestants. 11 h 30, les étudiants sont bloqués par un impressionnant cordon de sécurité au niveau du Boulevard Souidani Boudjemâa. Ils tentent de progresser vers le Palais d'El-Mouradia en scandant notamment "Oulach Smah Oulach" (pas de pardon, ndlr) et "Haraoubia bara (Haraoubia dehors, ndlr)". 11 h 00 : Des milliers d’étudiants ont foncé sur des barrières métalliques, érigées par la police au niveau de la Grande poste, et entament leur marche vers la Présidence de la République, à El Mouradia, sur les hauteurs d'Alger. Dans leur action, ils n'ont rencontré au début aucune résistance, selon un journaliste d'El watan.com qui se trouve sur place. Près de 2000 étudiants se sont rassemblés au début de la matinée à la Grande Poste, à Alger. Ils sont cernés par un impressionnant cordon de sécurité, a constaté sur place un journaliste d’El watan.com. Ils sont venus des différentes universités du pays pour tenter une marche vers la Présidence de la République. Les policiers, qui n’arrivent pas à les contenir, selon un journaliste d'elwatan.com présent sur les lieux, ont fait usage de la force pour stopper l'avancée des étudiants. Des échauffourées ont même éclaté vers 11 h. source
  6. 14h10. Les affrontements ont gagné en intensité entre policiers et étudiants. Les policiers, qui ont reçu des renforts, ont réussi à éloigner les étudiants de la Présidence et les repousser jusqu’à proximité de l’hôtel El Djazair (ex-Saint-Georges). Les affrontements ont fait de nombreux blessés parmi les étudiants et plusieurs policiers ont également été touchés. Source
  7. Si c'est vrai je pense que c'est juste le liquide(sans biens immobiliers, actions, ...)
  8. Le montant des placements bancaires en Suisse émanant de l’Algérie dépasserait les 700 millions d’euros, rapporte un reportage diffusé récemment sur la chaîne de télévision suisse «Arena» (germanophone). source
  9. Le système actuel n'est pas forcement le plus juste. Moi je suis pour un système où l'employé a un statut d'actionnaire et pas juste comme un "kayen khouk fi soug" et avec une transparence totale sur les revenu de son employeur. Je sais, je rêve un peu là, mais tout commence par un rêve.
  10. J'espère qu'elle ne va pas devenir une arrière grand mère à 43 ans
  11. On est pas là pour lui souhaiter un cancer, on veut juste qu'il parte, lui et sont système pourrit. Allah ya3fina
  12. Allah ydjiblou echffa w la retraite........................... fi Jeddah
×
×
  • Create New...