Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'menace'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Discussions
    • Actu - News High-Tech
    • Guesra
    • Etudes et enseignement
    • Juridique et administratif
    • Cuisine DZ
    • Photos et vidéos
    • Cimetière مقبرة
  • اللغة العربية
    • مناقشة عامة
    • عرض الهاتف المحمول والمشغل (3G ، 4G ...)
  • البرامج والأجهزة (نظام التشغيل / البرامج / الأجهزة)
  • التلفزيون ، الأقمار الصناعية ، فك التشفير ، IPTV
  • Réception TV
    • Les récepteurs SAT
    • IPTV
  • L'Internet en Algérie
    • VDSL Algeria
    • ADSL Algérie
    • FTTH
    • hébergement et noms de domaine (HOSTING)
    • Liaisons Spécialisées : LS, FTTX
    • Toip / Voip : Services Téléphoniques sur Internet
  • News Téléphonie Fixe & Mobile
    • Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    • Les téléphones GSM
  • Auto - Moto ALGÉRIE
    • Géolocalisation, SIG et cartographie
    • Actualités diverses
    • Achat-Vente
    • Tuning Auto ALGERIE
    • Dépannage mécanique
    • Location/vente des engins de travaux public
  • Systèmes d'Exploitation (OS)
    • GNU/Linux et Unix
    • Windows
    • Macintosh
  • Jeux : Pc / Consoles / Lan
    • Jeux en Réseau / LAN Arena
    • Consoles de salon
    • Consoles portables
    • Jeux Web
  • Informatique / Télécoms / Développement
    • Les Centres d'Appels en Algérie
    • Asterisk
    • Réseaux & Telecoms
    • Développement DZ
    • Graphisme
    • Hotline
    • Reverse Code Engineering (Retro-ingenierie)
    • CMS
    • Marketing / Ciblage
    • Sécurité Informatique
  • Ventes & achats
    • Ventes
    • Achats
    • Echanges
    • TV HIFI VIDEO
  • Hébergeurs (privé)
    • Spécial Hosting

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Lieu


Loisirs


Occupation


ID Facebook

Found 1 result

  1. Malgré la menace d’extinction qui pèse sur l’espèce Des émirs du Golfe chassent l’outarde en Algérie le 09.01.12 | 01h00 L’oiseau est protégé par des conventions... Selon une source digne de foi, trois avions d’un émir saoudien de haut rang ont atterri, mardi dernier, à l’aéroport international Mohamed Khider de Biskra. Il s’agit, selon notre source, du ministre de l’Intérieur, Nayef Ben Abdelaziz, qui était accompagné d’une délégation d’une cinquantaine de personnes dont des proches, amis et personnalités de la péninsule arabique. En visite privée, mais reçu comme il se doit par les autorités locales et l’ambassadeur d’Arabie Saoudite venu expressément d’Alger la veille, il avait regagné sa base-vie installée à une trentaine de kilomètres de la ville de Biskra. De là, et chaque jour que Dieu fait, les gens voient passer la caravane de véhicules tout-terrains du prince et de sa suite qui font des incursions dans la région giboyeuse de Ras El Miad, renommée notamment pour ses outardes dont la chair serait aphrodisiaque. L’outarde, dont l’envergure peut atteindre 1,5 m pour environ 2,2 kg, privilégie la marche et la course lors de ses déplacements et prospections alimentaires. Ce qui la rend extrêmement vulnérable. D’ailleurs l’outarde est menacée d’extinction. Selon les estimations de 2000 de Birdlife International, une association ornithologique, il ne resterait que 10 000 outardes en Afrique, dont 50% en Algérie. Même si la présence de ces visiteurs de marque dynamise le secteur touristique local et les commerces y afférents, beaucoup d’autochtones ne se privent pas de faire remarquer les agressions causées à l’environnement local et la dégradation du biotope naturel des outardes du fait de ces séances cynégétiques la ciblant. On a beau leur rappeler que des Emiratis ont chapeauté, à travers le Centre national de recherche aviaire (NARC) d’Abu Dhabi, une vaste opération de réintroduction de 500 spécimens d’outardes dans la région d’El Bayadh en octobre 2011 et que des opérations similaires sont programmées pour Biskra, leur colère et leur consternation ne retombent pas. Le massacre continue à El Bayadh Par ailleurs, également venus des pays du Golfe voilà quelques semaines, des émirs braconniers se sont installés dans de vastes espaces de la région de Lebnoud (wilaya d’El Bayadh) avec tout l’attirail que la cynégétique exige. Ces princes sont venus chasser cette proie royale qu’est l’outarde houbara, mais aussi la gazelle dorcas. Depuis quelques années déjà, à cette même saison, dans un climat agréable et habituellement favorable à la chasse, l’immense espace dévolu à leur plaisir se situe entre les wilayas d’El Bayadh et de Béchar, aux lieudits Lebnoud et Oued Namous se partageant cette vaste région du sud-ouest du pays. Ces braconniers s’accompagnent d’une logistique destinée à un fastueux campement royal. Des princes arabes par les privilèges dus à leur majesté privilégiés ont, au fil des ans, décimé par fauconnerie les populations d’outardes du pays. Une espèce pourtant protégée par des conventions internationales et en Algérie par le décret n°083-509 du 20 août 1983 renforcé par l’arrêté du 17 janvier 1995. L’outarde houbara (chlamydotis undulata), vraisemblablement en voie d’extinction, est un bel oiseau coureur de 60-65 cm, haut sur pattes, dont le plumage tacheté reproduit l’ocre de la steppe, par un mimétisme qui lui permet d’échapper à ses prédateurs, mais sûrement pas à ces braconniers de luxe. En effet, ces émirs affectionnent le pillage des nids d’outarde, ne laissant aucun moyen à cette espèce de reconstituer sa population. L’exercice se fait dans le plus grand secret mais sans doute avec la bénédiction des autorités algériennes. Celles-ci, jusqu’à présent, ne se sont jamais réellement prononcées sur la question, laissant libre cours à toutes les supputations. source
×
×
  • Create New...