Jump to content

Les Américains affirment avoir engagé des combats contre Al-Qaïda dans le désert du S


Recommended Posts

Par hayet zitouni le 23/04/2008 à 12:56

 

http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-sahara-al-qaida-combats-3306.html

 

Les groupes islamistes armés qui peuplent le désert du Sahara sont la nouvelle cible des Américains dans leur guerre contre Al Qaïda, selon l’agence d’informations Bloomberg qui cite le haut commandement militaire américain. La guerre contre l’ex GSPC, Al Qaïda au Maghreb (AQMI) est menée depuis Stuttgart en Allemagne où est implanté le nouveau Commandement de l’Armée d’Afrique (Africom). Ce dernier a commencé à devenir pleinement opérationnel en octobre 2007, avec plus de 1000 hommes. Officiellement, l’Africom fournit, notamment, une aide militaire et des entraînements aux pays de la bande sahelienne. Mais les Américains participent en réalité directement aux opérations militaires. En dépit de l’opposition de plusieurs pays africains notamment l’Algérie, Washington ne désespère toujours pas d’implanter l’Africom en Afrique.

 

« Les groupes terroristes sont constamment en mouvement. Beaucoup d’armes et beaucoup de combattants franchissent les frontières », explique à Bloomberg le Lieutenant-Colonel Randall Horton planificateur de la mission Trans-Sahara. «Nous travaillons avec des États partenaires pour sécuriser la zone», assure-t-il. Près de 500 combattants d’Al Qaïda au Maghreb sont basés en Algérie, selon des officiels américains cités par Bloomberg.

 

Le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger ont pris part officiellement aux programmes militaires américains. Les missions de l’Africom sont d’entraîner leurs troupes, de faire la chasse aux terroristes et d’effectuer des patrouilles de contrôle aux frontières par lesquelles transitent armes et drogues et enfin de faire de l’infiltration d’organisation terroristes. Officiellement, l’Algérie n’est pas partie prenante mais tousurlalgerie.com avait pu faire état de l’entraînement de forces spéciales algériennes par les Américains. Les Américains peuvent compter sur leur base secrète d’avions P3-Orion à Tamanrasset ainsi que nous l’avions raconté le mois dernier. Ce type d’avion a déjà servi, raconte Bloomberg, dans le cadre d’une coopération entre différents États pour la capture d’Abdel Rezak Al-Para en 2004, arrêté par des troupes tchadiennes.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

×
×
  • Create New...