Jump to content

Internet dans la cité universitaire


Recommended Posts

  • Moderators

Salam,

 

Voilà, on veut introduire l'internet dans notre cité universitaire (Annaba centre), donc je veux avoir des informations en ce qui concerne ce sujet!

 

S'il y a des étudiants qui l'ont déjà dans leurs cité, partager vos expériences SVP!

Link to post
Share on other sites

salut

nous avions un cyber dans notre cité univ (à const) ,c'est utile pour les etudiants car bcp d'entre eux ont besoin de l'internet .

je me souviens l'année passée j'avais un exposé à faire en parasito, j'avais le cyber disponible prés de moi,en plus je peux y aller à tous moment meme le soir.

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
salut

nous avions un cyber dans notre cité univ (à const) ,c'est utile pour les etudiants car bcp d'entre eux ont besoin de l'internet .

je me souviens l'année passée j'avais un exposé à faire en parasito, j'avais le cyber disponible prés de moi,en plus je peux y aller à tous moment meme le soir.

 

Ne me dis pas que t'es à Mentouri city :) ? tu peux capter le Wifi de Zerzara sans problème, suffit d'avoir la clé, ou de la *****er ;)

 

Dsl du HS :)

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
C'est une initiative des étudiants? c'est vous qui allez faire les installation, abonnement internet et tout ce qu'il faut?

 

Salam,

 

Normalement nous organisons une demande au pret de l'administration pour introduire un accès (au niveau des chambres) d'internet. Donc impossible a pencher vers les lignes téléphoniques, il ne nous reste qu'un moyen Sans fil.

 

Le wifi ou Athir, je penche plus vers Athir parce que:

 

C'est moins cher.

C'est plus compétant.

C'est plus deficile a pirater.

 

Et sur ce, je t'ai demander d'ouvrir un thread complet pour Athir, pour que nous pourrons prendre une decision, car l'administration de la cite universitaire ne sait et/ou ne veut savoir que le prix de connexion... ce qui laisse le choix de technologie a nous.

Link to post
Share on other sites

Ouh! si c'est pour une cité universitaire oublie, l'antenne (d'algérie télécoms) ne peut assurer la connexion qu'à une dizaine d'abonnés, donc tu peux imaginer comment sera la qualité du débit si c'est des dizaines qui utilisent la connexion en même temps, que ce soit avec le même abonnement ou plusieurs, c'est une limitation de la technologie.

 

Mais normalement votre cité est équipé d'une ligne téléphonique, si c'est le cas, il suffirait de prendre un seul abonnement ADSL et de partager la connexion avec un réseau filaire ou par le Wifi comme c'est le cas à mon université.

Edited by 3abboud
Link to post
Share on other sites
  • Moderators

Saha!

 

Primo, si on considère le wifi, même un débit de 10Gb/s ne suffira jamais, parce que dans notre cite, on est plus de 2000 étudiant(e)s dont plus de 40 a 50% ont déjà un laptop avec une carte wifi (moi j'en ai deux dans ma chambre).

 

Secondo, si nous choisirons Athir comme solution, je ferais en sorte que la connexion ne sera pas gratuite (peut être réduction des tarifs+modems gratuits ou bien modems gratuits seulement), et que l'administration fera pression sur AT pour qu'elle garantie un débit stable pour touts les abonnées (par example installation de plusieurs antennes...)

 

Qu'est ce que vous en dites?

 

PS: J'aimerai bien avoir l'avis de HAVOC et BOF...

 

Merci 3abboud!

Link to post
Share on other sites
ne fuit pa
lol, ana rassi yabess :D Pour moi l'ADSL sera beaucoup mieux adaptée à cette situation surtout pour un établissement comme une cité universitaire.

 

Mais moi aussi je veux entendre l'avis de nos chers experts en la matière :D

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
lol, ana rassi yabess :D Pour moi l'ADSL sera beaucoup mieux adaptée à cette situation surtout pour un établissement comme une cité universitaire.

 

Qu'est ce que t'en pense a ma réflexion concernant le wifi, est ce que j'ai raison?

 

Mais moi aussi je veux entendre l'avis de nos chers experts en la matière :D

 

Mais STP ne sois pas aussi humble que Zidane, tu sais (et nous aussi) que tu est l'ultime expert en la matière...:D

Edited by el-farouk
Link to post
Share on other sites

Pour le Wifi c'est facile de le protéger avec une clé d'accès et elle peut être changée régulièrement pour obliger les étudiant à la demander à chaque fois (s'il y a un système de paiement ou quota par exemple).

 

Mais STP ne sois pas aussi humble que Zidane, tu sais (et nous aussi) que tu est l'ultime expert en la matière...
Choukran, Choukran :):D , je suis loin d'être un expert et c'est normal parce que mes études sont très loin de l'informatique (= je ne suis pas informaticien :p ). J'ai appris beaucoup de choses ici, d'ailleurs, je me rappelle lorsque j'avais posé la question : "C'est quoi un ping?", c'est ici que j'ai entendu parlé d'Ubuntu ... etc.

 

Bref, bonne continuation à ce forum.

Link to post
Share on other sites

Salam,

 

L'ADSL (sinon un pompage a partir du réseau ARN de l'université si celle ci ne se trouve pas loin) avec points d'accès WIFI sont les seules solutions qui pourraient être envisageables a mon avis.

 

Dans une cité U il sera plus efficace de protéger par filtrage d'adresse MAC, le parc de machines connectées étant connu, et chaque nouvel accès sera identifié. Le cryptage wep ou wpa ne fera qu'augmenter la charge des points d'accès pour rien.

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
Salam,

 

L'ADSL (sinon un pompage a partir du réseau ARN de l'université si celle ci ne se trouve pas loin) avec points d'accès WIFI sont les seules solutions qui pourraient être envisageables a mon avis.

 

Dans une cité U il sera plus efficace de protéger par filtrage d'adresse MAC, le parc de machines connectées étant connu, et chaque nouvel accès sera identifié. Le cryptage wep ou wpa ne fera qu'augmenter la charge des points d'accès pour rien.

 

Combien dois être la bonde passante pour supporter au moins 500 utilisateurs "hungry" pour la connexion...

 

Et n'est il pas plus facile/économique/sécurisé d'employer Athir? car on a un accord primaire de l'administration...

Link to post
Share on other sites
Combien dois être la bonde passante pour supporter au moins 500 utilisateurs "hungry" pour la connexion...

 

Théoriquement il faut beaucoup, mais si vous profitez du réseau ARN de l'université ca peut être faisable.

 

Et n'est il pas plus facile/économique/sécurisé d'employer Athir? car on a un accord primaire de l'administration...

 

Dans ce cas il ne s'agit pas d'un déploiement d'un réseau mais connections individuels "tournantes" entre les étudiants. Ca peut aussi être une solution mais combien de connections pourra vous proposer AT et surtout qui va gérer la "location" des modems aux étudiants.

Link to post
Share on other sites
Salam,

 

L'ADSL (sinon un pompage a partir du réseau ARN de l'université si celle ci ne se trouve pas loin) avec points d'accès WIFI sont les seules solutions qui pourraient être envisageables a mon avis.

 

Dans une cité U il sera plus efficace de protéger par filtrage d'adresse MAC, le parc de machines connectées étant connu, et chaque nouvel accès sera identifié. Le cryptage wep ou wpa ne fera qu'augmenter la charge des points d'accès pour rien.

 

Mauvaise idée, les adresses MAC n'étant pas une solution de filtrage fiable car :

1/ Il est facile d'obtenir les adresses MAC des machines communiquant sur le réseau Wifi.

2/ Il est facile de modifier l'adresse MAC de sa carte wifi pour se faire passer pour un autre.

3/ Il suffit de se connecter à un point d'accès (borne) différent de celui de la victime pour qu'on puisse surfer sans générer des erreurs qui ralentirait le débit.

 

La meilleure solution est un réseau ouvert avec système de portail captif :

- On peut se connecter librement à la borne (pas de mot de passe).

- Lorsqu'on demande un site lors de la connexion, un firewall nous bloque et nous redirige vers une page d'authentification en HT***, une fois authentifié, une fenêtre pop-up s'affiche avec l'heure de connexion, identifiant et nom du réseau (c'est elle qui permet de garder la connexion active, si on ferme le pop-up plus de connexion après 2min).

 

Ce système utilisé partout par les universités permet de :

1/ Offrir un système souple et flexible.

2/ Avoir une possibilité d'identifier les personnes qui utilisent le réseau.

 

Par contre, le défaut de cette méthode c'est qu'elle n'est pas exploitable avec certains smartphones qui ne gèrent pas le HT*** ou les pop-up.

 

EDIT : Pour le nombre de bornes, c'est très variable selon l'architecture des lieux et les matériaux de construction, néanmoins, je pense qu'une borne tout les 15-20 mètres sur un étage sur deux s'impose pour une couverture complète.

Edited by HAVOC
Link to post
Share on other sites
  • Moderators
Théoriquement il faut beaucoup, mais si vous profitez du réseau ARN de l'université ca peut être faisable.

 

L'universite est a 15 KM a peu pret... en plus, l'administration nous a accordee une connexion a nous (exclusive a la cite universitaire).

 

Dans ce cas il ne s'agit pas d'un déploiement d'un réseau mais connections individuels "tournantes" entre les étudiants. Ca peut aussi être une solution mais combien de connections pourra vous proposer AT et surtout qui va gérer la "location" des modems aux étudiants.

 

Pourquoi tournantes?

 

Mon imagination est que la cite universitaire (l'admin) payera les modems pour les étudiant(e)s voulant acquérir Athir et/ou payera une partie d'abonnements... sans oublier de faire pression sur AT pour qu'elle assurera une decente bande passante (déployer plusieurs antennes exclusives a la cite universitaire)

 

Et comme ça... tout le monde sera ravi!

Link to post
Share on other sites
  • Moderators
salam

 

- une 2,3 Mbps SHDSL http://www.djaweb.dz/?page=offres

 

- +ieurs hotspots wifi pour couvrir la zone desservie

 

- une gestion des access via ipcop ou pfsense

 

edit :

 

42000 da / 500 = 84 DA par personne par mois ;)

 

Voila une solution que j'avais aucune idée de son existence! merci Lemrid!

 

MAIS, nous ne devons pas payer la connexion, on fait juste une demande et c'est a l'admin de l'univ de régler les factures...

 

MAIS, il nous faut beaucoup de hot spots car les murs sont en bétons et la surface de la cite est plus d'un 1000 hectares (a confirmer)

 

PS: c'est quoi SHDSL?

Edited by el-farouk
Link to post
Share on other sites
re,

 

antennes hot spots pas de soucis :

 

1 - antennes commerciales : dispo en commerce ( dlink ... )

 

2 - faites joujou avec le ricoré

 

http://www.nantes-wireless.org/actu/article.php3?id_article=10

 

http://adsltele.free.fr/antenne-ricore.php

 

ps :

 

SHDSL : http://fr.wikipedia.org/wiki/SHDSL

 

Pour une couverture en intérieur il faut des antenne panneau (je vais prendre en photo celle dans mon couloir en sortant et je la posterai ce soir.

 

Pour ce qui est de pfSense, bien entendu, il s'agit d'une meilleure solution de firewalling qu'ipcop. BSD Powerrrr :D

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Meme en Tunisie ils font des travaux aussi : EN BREFTravaux de maintenance sur SEA-ME-WE4 : Tunisie Telecom prend des mesures préventives ByWalid NaffatiPosted en 15 janvier Le câble sous-marin de télécommunications en fibres optiques SEA-ME-WE 4 – développé par un consortium international, reliant Bizerte à Marseille- fait actuellement l’objet de travaux de maintenance préprogrammés, ayant débuté le 07 janvier. Ces travaux devaient se terminer la semaine prochaine mais avec les conditions météorologiques sur la Méditerranée, ils se poursuivront jusqu’au 25 courant. Ces travaux coïncident avec le confinement décrété par les autorités tunisiennes, un risque d’encombrement pourrait potentiellement avoir lieu pendant les heures de pointe surtout le soir, après le couvre feu. En prévention de ce risque, Tunisie Telecom annonce qu’elle a pris les mesures nécessaires afin de compenser la perte engendrée par les travaux de maintenance du câble SEA-ME-WE 4 et dépasser la consommation moyenne journalière habituelle de la bande passante internationale. Rappelons que Tunisie Telecom possède 3 câbles sous-marins : Sea-Me-We4 (dont TT est actionnaire dans le consortium qui le gère), Keltra et enfin Hannibal. Ces deux derniers partent du CapBon jusqu’à l’Italie. Il est à noter qu’il y a eu auparavant des travaux sur ce câble, dont un en 2015 (lire : Tunisie : Possible ralentissement général sur les connexions Internet durant une semaine) et plus récemment en Mars 2020, lors de la première vague du Covid19 où la Tunisie était en confinement.
    • @wosiris ta syncro elle est a combien actuellement ?
    • Test en fin de journée ! C’est fou comment ça va chuter dans quelques heures 
    • Je l’ai déjà fait, et j’appelle quotidiennement le 100 Mais ça ne sert strictement à rien
    • Même la nuit quand tu prend un serveur local ça reste comme ça, c'est l'international qui pose problème...
×
×
  • Create New...