Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Intel Core 2 Duo E7200 : le Penryn du pauvre ?


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Intel Core 2 Duo E7200 : le Penryn du pauvre ?

 

Introduction

 

Après le Core 2 Extreme QX9650, lancé en octobre 2007, qui fut le premier processeur Intel gravé en 45 nanomètres, le géant de Santa Clara a sorti le « problématique » Core 2 Extreme QX9770 qui a été déprogrammé à cause d’un mystérieux bug. Ont ensuite suivi les fantomatiques quad-core Yorkfield annoncés lors du CES de Las Vegas en janvier dernier. Fantomatique parce qu'ils arrivent seulement chez les revendeurs et encore, au compte-gouttes, Intel n’arrivant pas pour l’instant à faire face à la très grande demande de processeurs gravés en 45 nanomètres. Sont ensuite arrivés les dual core Wolfdale, toujours gravés en 45 nanomètres, qui eux aussi ne sont pas très faciles à dénicher. Comme nous l’avons évoqué dans notre article consacré au Core 2 Quad Q9300, Intel ne connaît pas de problèmes particuliers au niveau de son process de fabrication en 45 nanomètres puisque le glissement de la production du 65 vers le 45 nanomètres suit le planning prévu. C’est juste que la popularité de la marque Core 2 est désormais bien établie et que la demande est forte d’emblée pour cette nouvelle série de processeurs « Penryn ».

 

Pour en revenir aux modèles récemment annoncés, rappelons que le Q9300 que nous avons récemment testé n’était doté que de 2x3 Mo de cache L2. Avec le Core 2 Duo E7200 qui a intégré la liste de prix Intel datée du 20 avril, le fondeur continue de décliner l’architecture Penryn en proposant un dual core « au rabais » puisque ce dernier n’est doté que de 3 Mo de cache L2. Il s’agit également du premier processeur gravé en 45 nanomètres fonctionnant via un FSB de 1066 MHz. Certains estiment qu’il faut le comparer aux E6600 et consorts, ce qui est un mauvais positionnement vu que le E7200 est à comparer aux Core 2 Do E4xxx avec lesquels le parallélisme est parfait. En effet, les E4xxx étaient dotés de deux fois moins de cache que les E6xxx (exception faite des éphémères E6400 et E6300) : 2 Mo contre 4. Même constat ici avec le E7200 : 3 Mo de cache L2 contre 6 Mo pour les Penryn E8xxx. Du côté du FSB, les E4xxx avaient recours à un FSB 800 MHz contre 1066 pour les E6xxx. Si les dual core et quad core « penryn » sortis jusqu’ici fonctionnaient tous via un FSB 1333 (hormis le QX9770 et son FSB1600), le E7200 utilise un FSB 1066.

 

000000070409.jpg

C'est au niveau du cache L2 que le E7200 se différencie des autres Penryn,

il n'en possède "que" 3 Mo. Son FSB le démarque aussi : 1066 MHz contre 1333.

 

Bref, le E7200 inaugure les « Penryn économiques » puisque ce dernier est annoncé dans la grille tarifaire Intel au prix de 133 dollars hors taxe par mille unités, soit le prix d’un Core 2 Duo E4700 cadencé à 2.6 GHz, processeur que nous n’avons malheureusement pas en notre possession à l’heure actuelle. Ce processeur E7200 est le premier de la série avec une fréquence déjà élevée de 2.53 GHz alors que le premier E4xxx était le E4300 sorti en janvier 2007 à une fréquence de seulement 1.8 GHz. Intel relève donc la fréquence de son entrée de gamme Core 2 Duo. Reste à voir les performances et l’overclocking en pratique, ce qui est l’objet du présent article…

 

Récapitulatif des performances

 

Comme d'habitude nous vous proposons deux récapitulatifs des performances. Pourquoi deux ? Pour répondre à ceux qui nous ont posé la question, nous estimons intéressant d'inclure un graphe récapitulatif sans les jeux et ce pour deux raisons. La première, c'est que tous nos lecteurs ne sont pas des joueurs sur PC et qu'à ce titre il nous paraît opportun de retirer les jeux de l'indice. La seconde raison est que le processeur a un rôle minime lorsque l'on joue en haute résolution avec un maximum de détails. La carte graphique fait alors la majorité du travail et le processeur n'est plus un goulot d'étranglement. Nous en voulons pour preuve les tests que nous sommes en train de faire en 1920x1200 et en 1280x1024 dans certains jeux.

 

Commençons avec le graphe global en prenant pour indice 100 le Core 2 Duo E7200.

 

000000070402.png

 

Par rapport à l'offre Intel dual core, le E7200 se positionne entre le E6550 et le E6750 avec cependant un écart de seulement 2% avec le dernier cité. Le plus petit des Penryn E8xxx est de son côté 10% plus véloce. On notera également un gain de 13% par rapport au E4600. Comparé aux processeurs multicore AMD, mauvaise nouvelle pour le géant de Sunnyvale puisque le peu onéreux E7200 se place entre le Phenom X4 9750 et le X4 9600. Les Triple Core de leur côté ratent tous leur cible mais ça on le savait déjà suite au récent article que nous leur avons consacré.

 

Passons au récapitulatif calculé sans les jeux :

 

000000070403.png

 

Ici, le E7200 devance le E6750 qui profite de son cache dans les jeux vidéos. Les Phenom reprennent (un peu) du poil de la bête, le E7200 étant désormais coincé entre le X4 9600 et le X4 9500. Pas de quoi pavaner cependant...

 

Conclusion

 

000000039368.png

 

Que penser de ce Penryn économique ? Plutôt du bien malgré le fait qu’il soit amputé de 3 Mo de cache L2 par rapport aux Wolfdale E8xxx. En termes de performance, il est naturellement derrière le E8200 mais talonne le E6750 et ses 2.66 GHz tandis qu’il devance le E6550 cadencé à 2.33 GHz, pour rappel tout deux dotés de 4 Mo de cache L2. Rien que pour cela, le E7200 est une affaire car il est vendu 133 dollars HT par mille unités alors que le E6550 est à l’heure actuelle tarifié 163 dollars par Intel et le E6750 vendu 183 dollars. Mais ce qu’il faut surtout retenir avec ce Core 2 Duo E7200, c’est qu’il prend la place des Core 2 Duo E4xxx qui eux aussi disposaient d’un cache L2 réduit de moitié et d’un FSB de fonctionnement inférieur à leurs ainés. Et là, on ne peut qu’apprécier qu’Intel démarre cette nouvelle série de processeurs milieu de gamme à une fréquence de 2.53 GHz, alors que le premier E4xxx, le E4300 en l’occurrence, était cadencé à 1.8 GHz. Un peu plus d’un an après la sortie de cet E4300, Intel sort un processeur bien plus rapide et le tout à un prix de lancement inférieur, 133 dollars, puisque le E4300 avait été commercialisé à 163 dollars avant de subir une baisse à 113 dollars lors de l’apparition du E4400.

 

On peut également enfoncer le clou en disant que le E4xxx équivalent au E7200 est le E4700 vendu au même prix, offrant quelques MHz de plus mais embarquant 1 Mo de cache en moins. La série des E7xxx entame donc sa carrière là où les E4xxx l'achèvent. Si le Q9300 nous avait quelque peu déçus en offrant un niveau de performances un peu supérieur à son « pendant » 65 nanomètres, le tout pour un prix plus élevé, le E7200 de son côté apporte un réel plus au niveau des processeurs milieu de gamme. Cette série E7xxx risque même de venir faire beaucoup d’ombre aux E8xxx lorsqu’Intel dégainera les E7300, E7400, etc. Plus fort encore, le E7200 est plus performant que tous les processeurs AMD Phenom X3 et tient même tête à certains Phenom X4.

 

Cerise sur le gâteau, ce Core 2 Duo E7200 offre une consommation incroyablement faible que ce soit au repos ou en charge. Il s’agit du Core 2 Duo de bureau ayant la plus basse consommation que nous ayons jamais mesuré. De ce fait, il intéressera à juste titre les amateurs de configurations silencieuses ou ceux cherchant un processeur performant et dissipant peu de chaleur afin de l’intégrer dans leur Media Center. En matière d’overclocking, la montée n’est pas autant impressionnante qu’avec le E4300 qui marquait les esprits principalement parce qu’il partait de plus bas : 1.8 GHz. Ici, on démarre à 2.53 GHz avec un FSB de 266 MHz contre 200 MHz pour le E4300. Le E7200 conserve cependant un coefficient élevé de 9.5, ce qui lui permet de fonctionner à 3.16 GHz en passant le FSB à 333 MHz. Néanmoins, certains confrères n’ont pas pu aller plus loin que 3 GHz, alors que notre exemplaire était stable à 3.16 GHz sans augmentation du Vcore. Nous avons malgré tout été contraints d’augmenter fortement le Vcore pour aller au-delà avant de nous arrêter à 3.6 GHz. On est donc loin de la facilité avec laquelle les Penryn quad core et E8xxx parviennent à dépasser les 4 GHz. Difficile cependant de conclure définitivement en nous référant à nos résultats basés sur un seul exemplaire.

 

Pour conclure, nous dirons que ce Core 2 Duo E7200 est assurément une excellente affaire pour celui qui cherche un processeur relativement performant à prix modéré dans le cadre du renouvellement de sa machine. Par contre, ceux qui possèdent un E6550, E6600, un E6700 ou encore un E6750 ne gagneront pas à passer au E7200 ou insuffisamment que pour justifier l’achat. Les amateurs d’overclocking de leur côté devront plutôt opter pour un Core 2 Duo E8200 qui semble a priori plus prompt à monter en fréquence. Mais dans une option comme dans l’autre, il ne faut pas oublier que dans de nombreux cas, il faudra renouveler aussi la carte mère si cette dernière ne supporte pas les processeurs Intel gravés en 45 nanomètres. Voilà qui aura de quoi refroidir les ardeurs de certains lorsqu’ils penseront à un upgrade de processeur…

 

source : http://www.matbe.com/articles/lire/821/intel-core-2-duo-e7200-le-penryn-du-pauvre/

Edited by salimdz
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Posts

    • Avis:  Les nouveaux membres vendeurs d'iptv doivent obligatoirement  détailler leurs offres (sans donner les prix ni des liens externes). Il leur est accordé un délai de 15 jours pour éditer leur 1er message afin de lister leurs abonnés ainsi que les testeurs sous peine de limitation ou d'interdiction de publications dans cette discussion.
    • Ah non, c'est juste le lien qui a changer pour je ne sais quelle raison...  
    • Faut-il débrancher ou laisser un téléviseur en mode de veille ? Vous avez  un nouveau téléviseur intelligent et vous vous demandez s'il vaut mieux le laisser en veille ou s'il faut l'éteindre complètement après chaque utilisation. Peut-être avez-vous entendu des arguments des deux côtés, vous ne savez pas qui a raison et vous ne voulez pas risquer d'endommager votre nouveau téléviseur avec de mauvais conseils. Ce n'est peut être pas ce que vous pensez , vous devez laisser le téléviseur en veille si vous l'utilisez quotidiennement. Débrancher et rebrancher un téléviseur plusieurs fois par jour exerce une pression inutile sur le transformateur, entraînant des dommages pouvant réduire la durée de vie de votre téléviseur. Pendant des périodes plus longues, vous devez débrancher le téléviseur de la prise de courant . Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, laisser un téléviseur en veille est en réalité très sûr. La principale préoccupation des gens lorsqu'ils laissent leur téléviseur en mode veille lorsqu'ils ne sont pas utilisés est que l'écran risque de brûler. Cependant, cela vient généralement d’une confusion entre le mode veille et un économiseur d’écran. La veille éteint l'écran et met le téléviseur dans un état de faible consommation, tandis qu'un économiseur d'écran le maintient allumé. Il existe également de nombreux types d'économiseurs d'écran, certains sont spécialement conçus par les fabricants de téléviseurs pour réduire les rémanences en utilisant des images animées. Néanmoins, je recommande le mode veille car il éteint complètement l'écran, ce qui est bien mieux pour prolonger sa durée de vie. Qu'est-ce que le mode veille ? Le mode veille sur un téléviseur est très similaire à la fonction veille sur un ordinateur. Au lieu d'éteindre l'appareil, il le maintient dans un état de consommation inférieur à des fins d'économie d'énergie. Démarrer un téléviseur à partir du mode veille est généralement beaucoup plus rapide que de le démarrer à partir de zéro, car les fichiers du téléviseur sont déjà chargés. Et si vous partez pendant des semaines, des mois ou en vacances ? Le mode veille est clairement sûr à utiliser, et il est si sûr que les fabricants de téléviseurs utilisent le bouton d'alimentation de la télécommande pour mettre le téléviseur en veille. Cependant, il y a certains inconvénients à laisser un téléviseur dans un état de consommation faible pendant de longues périodes. Les principaux risques sont les surtensions. Même si la plupart des téléviseurs disposent d'alimentations capables de gérer de petites surtensions, les plus importantes peuvent néanmoins endommager les composants, surtout lorsqu'ils sont en mode veille. Pour cette raison, si vous prévoyez de ne pas utiliser votre téléviseur pendant un certain temps, c'est une bonne idée de le débrancher du mur pour vous assurer qu'il est complètement éteint. Une surtension peut se produire également pendant que votre téléviseur est allumé. Bien que les téléviseurs soient généralement conçus pour gérer les surtensions, certains peuvent néanmoins endommager les composants. Si votre téléviseur n'est pas endommagé par une surtension il est seulement bloqué avec la led rouge allumée, vous devrez peut-être le réinitialiser aux paramètres par défaut. Les étapes à suivre varient selon le modèle. Une méthode courante consiste simplement à débrancher le téléviseur, à le laisser éteint pendant 60 secondes, puis à le rebrancher. Un autre argument dissuadant de  laisser un téléviseur en veille est qu'il consomme toujours de l'électricité, pas beaucoup, mais cela peut se répercuter sur votre facture d'énergie. La quantité d'électricité qu'un téléviseur consomme en veille représente généralement 2 à 5 % de sa consommation électrique typique. Un téléviseur qui consomme 145 watts/h bouffera qu' environ 2,9 à 7,25 watts/h en mode veille.        
    • le site est encore foutu...plein de liens dans lespace client ne fonctionne meme pas !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    • Sur un lecteur IPTV   le temps de téléchargement  du contenu iptv au démarrage dépend de la grandeur des listes du live, de l'epg ,de la vod , des séries à télécharger , du débit de la connexion internet ainsi que de la quantité de  mémoire RAM dont est équipé l'appareil multimédia .
×
×
  • Create New...