Jump to content
algérien_dz

Procès: Le verdict de l'affaire des cadres supérieurs d'Algérie Télécom

Recommended Posts

Le verdict de l'affaire des cadres supérieurs d'Algérie Télécom attendu le 3 février.

 

Le verdict du procès en appel des anciens cadres supérieurs d'Algérie Télécom, ouvert mercredi après-midi à la Cour de Sétif, sera prononcé le 3 février prochain, a-t-on appris, jeudi, de source judiciaire.

 

Slimane Kheiredine et Mouloud Djeziri, ex-directeurs généraux d'Algérie Télécom, Boualem Adjfane, ex-directeur financier et comptable de la même entreprise, et 5 autres personnes impliquées dans la même affaire comparaissaient pour, entre autres, dilapidation de deniers publics, trafic d'influence, usage abusif de fonction et faux et usage de faux en écritures bancaires.

 

L'audience a été marquée par la lecture de l'acte d'accusation, l'audition des accusés et des témoins, ainsi qu'aux plaidoiries des avocats de la partie plaignante (Algérie Télécom et la banque Natexis) et de la défense.

 

Reporté à trois reprises, d'abord sur requête de la défense, puis en raison de l'absence des témoins ensuite à cause de celle de l'un des accusés, le procès s'est prolongé jusqu'à jeudi matin très tôt, a-t-on noté.

 

Slimane Kheiredine et Mouloud Djeziri, anciens responsables de l'opérateur historique des telecommunications, avaient été condamnés, en première instance, par le tribunal correctionnel de Sétif, à des peines respectives de 5 et 3 ans de prison, tandis que Boualem Adjfane, cadre financier, avait écopé de deux années d'emprisonnement.

 

Source

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.



×
×
  • Create New...