Jump to content

Le Pdg d'Algérie Télécom insiste sur le contrôle des contenus


NewsBot
 Share

Recommended Posts

Alors qu'un millier d'établissements éducatifs ont été reliés à titre gratuit au réseau internet.

 

Le président directeur général du groupe Algérie Télécom (AT) a souligné, mercredi, que plus de 1000 établissements éducatifs avaient été reliés à titre gratuit au réseau internet illimité en 2009. Cette opération, a expliqué Moussa Benhamadi, a été lancée en vue de mettre la technologie au service des élèves et vulgariser son utilisation.

 

Intervenant en marge du lancement du concours de dessin sous le thème «La technologie au service du savoir», à l'occasion de Youm el-Ilm, le PDG d'Algérie Télécom a affirmé que le groupe AT œuvre au développement des contenus à travers, notamment, des programmes conçus pour la préparation du baccalauréat à travers la toile.

 

Le responsable d'AT a affirmé, en outre, que son groupe œuvre pour la rénovation des supports technologiques et à élargir l'utilisation des technologies de l'information dans les établissements éducatifs. A une question sur les mesures de protection des jeunes publics des contenus néfastes diffusés à travers le réseau internet, M. Benhamadi a révélé qu'un groupe de travail avait été chargé de l'élaboration et de la mise en œuvre d'actions concrètes pour mettre les enfants à l'abri des dangers de cette technologie.

 

Ce groupe, a-t-il ajouté, est en train de développer un système à installer sur chaque PC pour permettre aux parents de mieux contrôler les contenus auxquels les enfants ont accès. Ce travail sera présenté cette année avec les nouveautés introduites par le groupe de travail.

 

Contrecarrer les contenus nocifs

Il convient de signaler, par ailleurs, qu'une convention sur la protection de l'enfant des dangers de l'internet avait été signée le 17 mai 2009 entre les ministères de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, de l'Education nationale et le ministère délégué chargé de la Famille et de la Condition féminine.

 

Le groupe de travail a pour mission d'informer et de sensibiliser les enfants sur leur vulnérabilité et des risques qu'ils encourent dans le cyberespace. Il a pour but également d'inciter les parents à la vigilance, proposer et développer des outils particuliers afin de minimiser les risques.

 

Pour rappel, une charte avait été signée par le ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, la Fédération nationale des parents d'élèves, les représentants des fournisseurs de services internet et les représentants des cybercafés. Cette charte porte essentiellement sur la prise en charge de cette préoccupation et sur le rôle et les actions à mener dans ce sens.

 

Elle préconise également l'installation de programmes de filtrage qui permettent de bloquer les contenus qui présentent des dangers en ligne (la dépendance aux jeux, la pornographie, la violence, la cyber-intimidation, l'incitation au racisme).

 

 

 

Lire la suite ...

Edited by Maverick - JUDAS
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...