Jump to content
Guest salimdz

Des rails défectueux pour le tramway

Recommended Posts

Guest salimdz

REJETÉS PAR LES EXPERTS

Des rails défectueux pour le tramway

 

L’entreprise française chargée de la réalisation du tramway d’Alger serait en phase d’installer des rails rongés par une matière hautement corrosive. Ce lot aurait pourtant été rejeté par le fournisseur et l’entreprise chargée du contrôle des travaux.

 

Tarek Hafid - Alger (Le Soir) - Ce lot de rails, d’un total de 1 300 tonnes, est stocké dans un terreplein situé à proximité du rondpoint de Bab-Ezzouar. Produits par le groupe sidérurgique allemand Thyssen Krupp, ces éléments sont coulés dans un acier spécial. «C’est un matériau de très haute technologie. Le confort des usagers et leur sécurité reposent sur le rail. Et dans ce domaine, il ne peut y avoir d’improvisation, c’est une question vitale», indique une source proche de ce dossier.

 

Laxisme

Dans ce cas précis, l’entité chargée du transport et de la manutention a fait preuve de laxisme et d’improvisation. Importé vers la fin de l’année 2007, ce lot de rails aurait été transporté dans les cales d’un navire chargé d’engrais agricole. Cette matière hautement corrosive a provoqué la dégradation de la matière. Abandonnés durant plusieurs semaines sur les quais du port d’Alger, les rails subiront également la corrosion de l’air marin. Pourtant, les recommandations de Thyssen Krupp sont très claires. Le chapitre 9-3 du cahier des charges du groupe allemand précise : «Les cales (du navire) doivent être propres, sans odeur et sèches avant le début du chargement. Le fournisseur ou son représentant fera une inspection de la propreté des cales. Les rails ne seront pas chargés dans les cales qui contiennent des produits corrosifs tels que des engrais, sel, soufre, phosphates, etc.» Les règles de stockage à quai (chapitre 7) sont elles aussi très strictes, et visiblement elles n’ont pas été respectées à la lettre.

Ce n’est que vers le mois de mars que les responsables d’Alstom ont pris conscience de la situation.

 

Passage au Kärcher !

Selon notre source, la prise en charge de la marchandise a été au cœur d’une bataille qui a opposé Alstom au transitaire. Il est évident que le déclassement de ce lot de rails aurait constitué un manque à gagner important pour Alstom. Un préjudice financier énorme ! Face à cette situation, il a été décidé de «récupérer» ces rails. Ainsi, depuis le mois d’avril, une équipe de jeunes ouvriers s’affaire à nettoyer au Kärcher le lot de rails. Une telle initiative tente à prouver qu’Alstom est décidée à installer ces éléments sur la voie du futur tramway d’Alger. Il est utile de préciser que cela va à l’encontre des directives de Thyssen Krupp. Il s’avère que le groupe sidérurgique a dépêché un expert — M. Dirk Denning en l’occurrence — qui, après vérification, a rejeté ce produit. Thyssen Krupp n’est pas seul à avoir pris cette décision puisque Systra, entreprise indépendante chargée du contrôle de la réalisation du tramway, en a fait de même. «Nous avons rejeté ces rails et avons demandé à Alstom de ne pas les installer», a indiqué, hier, M. Jean-Daniel Joly, directeur de projet Maîtrise d’œuvre du tramway d’Alger. Ce dernier a affirmé ne pas être au courant de l’opération de nettoyage des rails et dépêché sur-le-champ un de ses employés pour constater la situation. De son côté, Alstom nie tout en bloc. «Nous ne sommes pas responsables de la corrosion de ce lot de rails pour la simple raison que nous n’avons pas accès au port d’Alger. Cette situation relève de la responsabilité de l’agent de transit. Quant à l’expert de Thyssen Krupp, il n’a rejeté qu’une partie de ce lot de 1300 tonnes», a déclaré le directeur du projet du tramway d’Alger, M. Halim Sennane.

 

Un détail !

D’après lui, son entreprise n’a aucune volonté d’utiliser ces éléments pour la construction de la voie. «Notre système de bizness excellence ne nous permet pas d’utiliser des matériaux défectueux. Alstom utilisent les mêmes normes de qualité appliquées partout dans le monde, cela est valable pour Alger», a-t-il insisté. M. Halim Sennane a toutefois été incapable de répondre à la question suivante : pourquoi ces rails sont-ils nettoyés s’ils ne sont pas destinés à être installés ? «Je ne sais pas ! Je ne suis pas au courant de cela. Moi, je gère un projet d’un demi-million d’euros, je ne suis pas au courant de ce genre de détails», a rétorqué M. Sennane. Visiblement gêné par cette question, M. Sennane est allé jusqu’à proférer des menaces.

T. H.

 

L’Entreprise du métro d’Alger injoignable

Le directeur du projet Tramway à l’Entreprise du métro d’Alger (EMA) était hier injoignable. Idem pour la cellule de communication, dont la responsable était «sur chantier». Il nous a donc été impossible de savoir si l’EMA est au courant de l’existence de ce lot de rails défectueux.

 

source : http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/06/05/article.php?sid=69180&cid=2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest HAVOC

De toute façon, défectueux ou pas, ce tram ne fera pas long feu avant de connaitre des problèmes, que cela soit la négligence technique ou le non civisme de nos citoyens, il va vite être dégradé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand je vois ce qu'a iran je me dit qu'on est foutu on peu rien faire ni rien construire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salam!

 

Hadi ga3 Khourda ta3 les sociétés françaises, psq on fait pas confiance aux hommes locaux, on a toujours le complexe du "Gawri"

en plus ces idiots de "Gwar" ramassent de l'argent a la pelle et "marana mahmoudine ma machkourine"

Share this post


Link to post
Share on other sites

+ 1 Korsaire,

 

de toute façons, Alstom est bien connue pour ses magouilles et tchippas en tout genre.

 

le directeur, au lieu de dire, je ne sais pas, mais je vais me renseigner immédiatement en appelant la personne qui s'onccupe de ça.

 

il préfère monter sur ses grand chevaux, mekhlou3 qu'il est avec son 1/2 million d'euros :s

 

yakhi kavi, yakhi..

 

 

wasssaaallllaaammm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest HAVOC

Je pense que c'est partout pareil surtout quand c'est des grande sociétés qui font des chantiers éparpillés un peu partout dans le monde.

 

Prenons un concurrent d'Alstom dans le domaine ferroviaire et des transport : Bombardier, une société canadienne connue de part le monde. Ils ont fourni le tram de la ville de Nancy et bien résultat : Tram le plus lent de France en 2004 et de nombreux problèmes, notamment une usure prématurée des rails et je suis bien placé pour connaitre les problèmes de cette installation car je le prends régulièrement.

 

En tout cas, l'état semble avoir bien agit en nommant une société indépendante chargée du contrôle de la qualité des travaux.

Je trouve aussi admirable le travail allemand, cette recherche omniprésente de la perfection et le contrôle continu du produit livré, ce n'est pas le 1er pays d'Europe pour rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les français de merde, si ça ne tenait qu'a moi je leur interdirais le marché algeriens pour de bon ! qu'ils aillent faire leurs magouilles dans leurs collonies actuelles comme le Maroc :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...