Jump to content
Guest salimdz

Deux faux barrages dressés simultanément à Mizrana et Aghribs

Recommended Posts

Guest salimdz

Deux faux barrages dressés simultanément à Mizrana et Aghribs

1 militaire tué et 2 camions incendiés

Deux faux barrages ont été simultanément dressés hier en plein jour par deux groupes terroristes différents, mais affiliés à la même organisation d'Al-Qaïda au Maghreb sur les deux routes d'Aghribs et de Mizrana, a-t-on appris de sources sécuritaires. Un militaire a été tué et deux camions ont été incendiés, alors qu'un chauffeur a été blessé par balle par les terroristes au cours de ces deux faux barrages dressés vers 12h. Selon les explications fournies par notre source, le militaire tué était à bord d'un camion de l'APC d'Aghribs lorsqu'il tomba nez à nez avec un important groupe terroriste, dont le nombre reste indéterminé, sur la route reliant le chef-lieu communal d'Aghribs au village Taboudoucht. À la vue du groupe armé, la victime et le chauffeur ont tenté de fuir, mais les terroristes n'ont pas tardé à ouvrir le feu dans leur direction atteignant mortellement le militaire, alors que le chauffeur du camion a pu échapper à une mort certaine. Le camion de marque Sonacom K66 abandonné a été immédiatement incendié par les terroristes. Pour rappel, ce faux barrage est dressé au même endroit où le président de l'APC d'Aghribs a échappé à un attentat à la bombe le 30 janvier dernier. Deux semaines après cet attentat raté contre le maire d'Aghribs, un autre attentat à la bombe a été perpétré contre une patrouille militaire faisant plusieurs victimes. S'agissant du deuxième faux barrage, notre source a expliqué qu'il a été dressé à la même heure sur la route reliant Mazer à Talamimoune, dans la région de Mizrana, par un autre groupe terroriste qui a intercepté un fournisseur d'un camp militaire à bord d'un camion frigorifique. Le camion a été immédiatement incendié, alors que le chauffeur a été passé à tabac avant qu'un des terroristes n'ouvre le feu sur lui, le blessant à la jambe. Dans la nuit de jeudi à vendredi derniers, c'était dans la localité de Mâatkas, précisément sur le chemin communal desservant le village Ighil-Bouaklane, qu'un faux barrage a été dressé par un groupe terroriste qui a kidnappé un jeune commerçant de 32 ans, répondant aux initiales de M. B.

 

Ces actions terroristes sont perpétrées, faut-il le souligner, au moment où les troupes de l'ANP poursuivent l'opération de ratissage lancée il y a maintenant un peu plus d'une semaine dans le massif forestier de Takhoukht, situé entre les localités de Larbâa Nath Irathen, Béni Yenni et Ouacifs.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=95735

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...