Jump to content

La durée de vie des réserves algériennes de pétrole est de 16,8 ans


Recommended Posts

Guest salimdz

Revue statistique de BP sur l’énergie dans le monde de juin 2008

La durée de vie des réserves algériennes de pétrole est de 16,8 ans

10054.jpg

 

Les réserves de gaz sont les moins entamées.

 

Dans sa dernière édition, la revue statistique de BP, une référence dans le monde, indique que la durée des réserves algériennes de pétrole s’est établie à fin 2007 à 16,8 ans. Elles représentent 1% des réserves mondiales. Il s’agit de réserves prouvées, c’est-à-dire déterminées avec un plus grand degré d’exactitude. La production s’est élevée à 2 millions de barils en 2007. Elle inclut pétrole brut et liquides de gaz naturel (condensat et GPL). Elle représente 2,2% de la production mondiale. La revue de BP note que la production de brut de l’année dernière est en légère diminution par rapport à 2006 (-0,1%).

 

Les réserves de gaz sont, elles, les moins entamées. Elles s’élèvent à fin 2007 à 4 500 milliards de mètres cubes. Leur durée de vie est de 54,4 ans. Elles représentent 2,5% des réserves mondiales. L’Algérie a produit 83 milliards de mètres cubes de gaz en 2007, contre 94 milliards de mètres cubes de gaz en 2006, soit une baisse de 1,7%. Elle représente 2,8% de la production mondiale. En 2007, le prix moyen du Brent, la variété de mer du Nord (référence pour le pétrole algérien) s’est établi à 72,39 dollars, soit une croissance de 11%. Les prix ont progressé d’un peu plus de 50 dollars à mi-janvier jusqu’à 96 dollars à la fin de l’année. La consommation globale de pétrole a crû de 1,1%, soit 1 million de barils par jour. Légèrement au-dessous de la moyenne décennale.

 

La consommation a augmenté au Moyen-Orient, l’Amérique du Sud et centrale et en Afrique. Celle de l’Asie-Pacifique a crû de 2,3%. Quant à la production mondiale globale, elle a baissé de 0,2%, soit 120 000 barils/jour, la première chute depuis 2002. La production Opep a chuté de 350 000 barils/jour en 2007 en raison des décisions de baisse du plafond de production en novembre 2006 et février 2007. La consommation mondiale de gaz naturel a crû de 3,1%. La production a également augmenté de 2,4%.

 

L’Algérie table sur le potentiel du champ de Hassi-Messaoud

À noter que ces statistiques ne tiennent pas compte du potentiel minier algérien. Le ministre de l’Énergie, Chakib Khelil, s’appuyant sur les perspectives de découvertes, a avancé le chiffre de 30 ans. En d’autres termes, la durée de vie des réserves de pétrole de l’Algérie est estimée à trois décennies. Il restera toujours du pétrole en Algérie en 2040, a-t-il affirmé. Allusion sans doute au champ de Hassi-Messaoud. “Ce gisement supergéant pourra encore produire 600 000 barils/jour de brut pendant encore 30 à 40 ans, contre 400 000 barils/jour aujourd’hui”, avait souligné en ce sens un haut responsable de Sonatrach.

 

À l’appui de ses affirmations, le ministre de l’Énergie a argué que le domaine minier national est sous-exploré. Le nombre de puits par 10 000 km2 est dérisoire par rapport à la moyenne internationale. En ce sens, l’effort d’exploration plus intense au cours des dernières années a été sanctionné par un niveau record de découvertes : 20 en 2007. “Les gisements découverts sont de taille moyenne”, a nuancé un responsable de Sonatrach chargé de l’exploration. Même si le potentiel pétrolier algérien est considéré comme important, il convient de ne pas négliger la croissance de la population, les ambitions de croissance économique élevée qui qui vont tirer vers le haut la consommation locale de produits pétroliers et, partant, diminuer la rente.

 

Le bons sens indique qu’il faut saisir cette opportunité d’une embellie financière exceptionnelle grâce à la flambée des prix du pétrole pour réduire sa dépendance à l’égard des résultats du secteur des hydrocarbures en diversifiant son économie, et en favorisant l’émergence d’une économie de substitution aux hydrocarbures.

 

Cela ne veut pas dire ne pas maintenir l’effort d’exploration et les investissements dans les travaux délinéation et l’exploration développement à l’international, à même de repousser à plus loin l’extinction des réserves de brut du pays. En ce sens, l’Algérie a déjà décidé de ne pas intensifier la production de pétrole, afin de préserver le plus longtemps possible les accumulations pétrolières au profit des générations futures.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=95888&titre=La%20dur%E9e%20de%20vie%20des%20r%E9serves%20alg%E9riennes%20de%20p%E9trole%20est%20de%2016,8%20ans

Link to post
Share on other sites
  • Moderators

ce membre illustre de la CIA a la solde des US oubli juste de dire que les technique de pompage du petrole vont etre de plus en + eficace : donc la consomation va auglenter de manire éxponentielle, et non linéaire !

 

un conseil : ne faites pas d'enfants : ils risqueraient de se retrouver dans un pays dans 20 ans :

 

géré pa des incompétents / ou la règle du plus fort est toujours la meilleure / avec un niveau bac = au niveau 6 ème / ou tous les profs, scientifiques, ingénieurs , intéléctuels se sont déja tirés ailleurs ( CANADA) / ou les maitres a bord, les possesseurs de gros 4 X4 et de big VILLAS sont eux qui ont magouilllé, tchippé, volé et trafiqué ces 20 dernières années / leurs enfants croient donc que c'est ça la vie, que c'est comme ça qu'on devient riche et respécté ( et non respectable ) / avec des caisses de l'etat vide / et ou on se battera dans la rue comme en somalie, au soudan ...

 

tout ça parce que les "politiciens" actuels ne font pas leur travail : ils ne font RIEN pour préparer et éduquer la génération a venir de l'apprès pétrole ;

 

wasssaaaaaallllllaaaaaammmm

Edited by Djoss
Link to post
Share on other sites

Il faudra retrousser ses manches et retourné cultivé la terre comme a l’époque ou il y’avait pas ce pétrole, c’est incroyable mais on fait des importations sur tous, même les pommes de terres !!

Edited by Windson
Link to post
Share on other sites

[QUOTE=Windson;24803]Il faudra retrousser ses manches et retourné cultivé la terre comme a l’époque ou il y’avait pas ce pétrole, c’est incroyable mais on fait des importations sur tous, même les pommes de terres !!

 

 

 

BONJOUR AMI :):):)

 

c' est bien dit ami .....:D:D:D. faut que vous bossez comme des homme tete haut ......la richesse se trouve dans la terre .. quand, le tarfic exacte dans le monde entier...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



  • Posts

    • Justement ! J'ai tellement rechargé que j'ai peur que si ya une augmentation du débit minimal vers 10 mbs (ce qui va faire baisser le prix du 20 mbs), AT ne va pas comptabiliser les Journée en plus (c'est ce qui m'est arrivé en passant du 4mbs vers le 8 mbs), donc J'essai de limiter les pertes 😉😉
    • en europe crois moi le fixe est tres IMPORTANT, surtout en milieu d'entreprise ! toutes les societé utilisent cela ! En ALGERIE les societés...quand tu lui demande sa ligne...on te dit 0770/0550/0660... ridicule
    • Je N'étais Pas Musulman ☪ J'ai Trouvé l'islam 🌙 Nouvelle Conversion à l'islam ✨Chantel 🎀 Ep 1 https://www.youtube.com/watch?v=TPDpNy2nguo " La Vie Si Dure Sans l'Islam "🌙 Nouvelle Conversion à l'islam ✨Chantel 🎀Ép 2 https://www.youtube.com/watch?v=PgPEEad1zVE "Vivre Sans Règles N'est Pas La Liberté " 🌙 Nouvelle Conversion à l'islam ✨Chantel 🎀Ép 3 https://www.youtube.com/watch?v=7rGwr8BhlOQ
    • @ZHealer une seule fois fi ramdahn  !? toi le recordmen forumdz des rechargements !.......😲😜  
    • Beacoup de gens, qui ont des lignes fixes pré-idoom, ne bougent pas  et ne bougeront pas(vers idoom) : parce que par bimestre  : Ancienne formule HT MIXTE Abonnement standard  :  300,00 DZD contre Idoom Fixe 250 (offre de base)  :  500,00 DZD Ce que je remarque autour de moi......en agglomération urbaine Le téléphone fixe est oubliée dans un coin de la maison, in DZ c'est juste "un passage obligée" vers l'adsl........parce que la fibre tarde à arriver "to Home"........ On est même surpris (voir carrément dérangé) lorsqu'il sonne .........et c'est arrive si rarement !!! Les millenials (né(e)s fin années 90 et plus tard) le regardent avec curiosité.......comme une antiquité de musée !!!! Par contre dans notre immense sud "la paire de cuivre" est sûrement un garant de survie !
×
×
  • Create New...