Jump to content
adlinformatik

Partage du logiciel Chifa Officine

Recommended Posts

salut !

voici mon probleme , j'ai deux pc installé en reseau , un serveur et un client ;

sur le serveur est installé le chifa officine serveur , sur le client chifa offcine client :

je m'explique : sur le serveur il ya le repertoire "cnas signed " et "officine.gdb " , par contre sur chifa client , il yen a pas ...

sur le fichier .imp du serveur , en principe il ye n a pas d'adresse ip ...eh bein sur mon pc il yen a ...si je l'enleves ; l'application chifa sur mon client ne marche pas ...il faut que je mets l'adresse ip (celle de mon pc serveur pour que ça marche ) ....une idée les gars .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'aurai quelques questions relatives à la gestion informatisée d'une pharmacie :

 

Dans le cas d'une VENTE CHIFFA : ( Corrigez moi dans ce qui suit svp si je me trompe)

Le vente est réalisée par le logiciel livrée par la CNAS. On suppose qu'il s'agit d'une vente d'un seul médicament P dont le PPA est 100.00DA par exemple et le tarif de référence est de 60.00DA.

Le prix que doit payer le patient n'est pas le PPA (100.00) mais plutôt le tarif de référence du produit P. N'est ce pas?

Ce tarif de référence, est il fixé par le pharmacien ou au niveau de la CNAS ?

Le pharmacien à t-il le droit de modifier ce tarif de référence?

Qu'en est il des 40 DA de différence (PPA - Tarif de référence). Est-ce que le pharmacien récupère cette différence ? Comment?

 

Je suis conscient d'en avoir trop demandé. Mais sachez que toutes informations me serait de grande utilité.

 

Merci d'avance.

 

B.Réda.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le patient doit payer 40 da en principe tout dépend de son assurance (80% ou 100 %)

tu ne peux pas changé le tarif mon frère, mais des fois chez des gens MC (maladie chronique ) tu peux ne pas appliqué le tarif , par ex sur le Loxen lp ou bien le Cotareg (en cas de nouvelle prescription chez des sujets hypertendus )en tout cas je l’applique rarement et jné jamais eu de problème de retour avec la cnas.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
le patient doit payer 40 da en principe tout dépend de son assurance (80% ou 100 %)

tu ne peux pas changé le tarif mon frère, mais des fois chez des gens MC (maladie chronique ) tu peux ne pas appliqué le tarif , par ex sur le Loxen lp ou bien le Cotareg (en cas de nouvelle prescription chez des sujets hypertendus )en tout cas je l’applique rarement et jné jamais eu de problème de retour avec la cnas.

 

Merci infiniment pour ces informations Jihad89.

En suppose dans mon exemple que le patient a une assurance à 100%.

Le PPA est de 100 DA.

Le tarif de référence est 60DA

Le patient paye 40DA (100-60).

 

Qu'en est il des 60 DA de différence? reviennent-elle au pharmacien? ou peut être que je suis complétement à coté de la plaque :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci encore Jihad89.

J'aurai encore une question dans le même scénario :o

Je pense que toutes les pharmacies doivent utiliser au moins deux (02) Logiciels. Un (Livré par la CNAS) pour enregistrer les vente CHIFFA et l'autre pour la gestion du stock,ventes,dette et créance...etc.

en reprenant le même exemple que j'ai donné précédemment. Lorsque la vente est enregistrée au niveau du logiciel CHIFFA, celle-ci doit être reportée au niveau du logiciel de Gestion (de manière manuelle ou automatique) et ce afin d'effectuer le déstockage du produit relatif à la vente et enregistrer la vente CHIFFA.

Est-ce que le montant de la vente correspond au montant total que doit revenir au pharmacien çad 100DA ou bien uniquement au montant qu'a payer le patient (40da)?

Share this post


Link to post
Share on other sites

dans l'intellix par exemple tu déstocke le produit (100 da) en credit ,client tu chosis cnas , montant avancé 40 da c tt :).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'en est il des 60 DA de différence? reviennent-elle au pharmacien? ou peut être que je suis complétement à coté de la plaque

elle est bonne celle-là....mais biensur l'ami ....mais aprés 15 à 20 jours pour ne pas dire plus...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Je travaille actuellement sur un logiciel de d'officine afin de mieux comprendre les principes de gestion de pharmacie...

Lorsque je tente de saisir un nouveau lot d'un produit, le logiciel m'invite à saisir une série d'informations relative au lot tel que : Le numéro du lot, la date de péremption, le prix d'achat HT, , le prix de vente HT, le prix de Vente TTC, le PPA, la marge et le SHP.

Par exemple pour le produit LOCACID 0.10 % LOTION, j'ai les informations suivantes :

Prix Achat HT : 172.09

PPA : 215.81

Marge : 4.5%

SHP :2.5

Prix Vente HT : 179.84 (Soit 172.09x4.5% + 172.09)

Prix Vente TTC : 179.84

 

 

Je pensais que le PPA représentait le Prix de vente TTC. ce n'est apparement pas le cas ! Que représente alors le PPA ?

Edited by b_reda31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

n'ayant reçu aucune réponse dans mon dernier post, pense m'être un peu mal exprimé... Je vais donc reformuler ma question d'une autre manière :

Dans toutes les vignettes que j'ai pu voir, j'ai remarqué trois informations :

1.Le prix : X

2.SHP : Y

3.PPA = X+Y.

 

Cette PPA, représente elle le prix TTC de vente du produit ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut !

bon pour chaque produit il y a :

- un prix d'achat :

- un prix de vente : en général c'est écrit prix unitaire ou ppa (prix public en Algérie )

- shp (service honoraire du pharmacien = 2.50 ou 1.50 ou rarement 0.50 mais aussi 00 )

- la tva (pour les produits cosmétiques ou para-pharmaceutique )

 

pour le cas que tu viens de citer (locacid ) en principe y a pas de TVA puisque c'est un medicament.

 

quoiqu'il en soit ...le prix du locacid suivant ton exemple c'est : 179.81 x 1.17 = c'est 210.38

le prix unitaire ou ppa c'est 252.50 + 2.50 (shp ) = 255.00 dinars

donc le pourcentage réel c'est 252.50/210.38 = 19 %

 

voilà , tout dépend du concepteur de ton logiciel .

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces éclaircissement SmailDz, c'est sympa de ta part.

Donc si je résume bien, de manière générale, pour chaque produit nous avons :

- Le prix d'achat HT.

- Le SHP (pour les médicaments).

- Le taux TVA pouvant être 0%,7% ou 17%.

- Le PPA = Prix de vente (shp inclus).

 

Autre question,

Est ce que le total des SHP des produits vendus est une information importante pour un pharmacien? Si oui, en quoi peut-elle servir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut reda.

le total du shp oui , c'est une information importante , imagine un peu que t'as commandé un colis de expandol 500 mg cmp ( 200 boites ) cela fait 200 x 2.50 = cela fait 500 dinars ...bon c'est maigre , je vous le cache pas , et nous sommes entrain de discuter ce probleme avec les concernés , pour avoir un shp de 15 dinars et de 20 dinars ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

J'espère ne pas trop abuser de votre gentillesse, je sais que je vous casse les pieds avec mes questions mais j'en ai encore une autre...

Pour un seul et même produit (par ex : ACETRAL COMP. 200 MG B/20), est-il possible d'avoir plusieurs lots ayant la même date de péremption? par exemple :

-Lot N° XXX : date péremption 12/2015.

-Lot N° YYY : date péremption 12/2015.

 

Je conçoit actuellement la partie du logiciel qui gère la vente au comptoir et je voudrai faciliter la tâche aux futurs utilisateur du logiciel.

Lors d'une vente comptoir j'hésite entre 3 options :

1-/ L'utilisateur saisi le numéro de lot du produit vendu. S'il existe plusieurs produits du même numéro de lot, l'utilisateur choisira manuellement le lot en question dans une liste.

2-/ L'utilisateur saisi le PPA du produit, s'il existe plusieurs lots qui correspondent à cette PPA, l'utilisateur choisira manuellement le lot en question dans une liste.

3-/ L'utilisateur saisi la désignation du produit, s'il existe plusieurs lots du produit en question, le logiciel peut par exemple choisir automatiquement le lot dont la date de péremption est la plus proche. (d'où ma question : lots différents avec même date de péremption).

 

Quelle est selon vous la meilleure option? Comment procédez vous dans votre logiciel ? (une des trois options ou autre)

 

Cordialement.

 

B.Réda.

Share this post


Link to post
Share on other sites

question simple , et réponse encore plus simple : faut penser à mettre tout ça dans ton futur logiciel , et laisser donc le choix au pharmacien de choisir parmi les choix cités plus haut.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

exemple , dans mon logiciel de gestion , intellix , pour ne pas le citer , tu vas à paramètres de saisie et tu choisis entre lots , péremption , etc...

 

tu peux meme te permettre de copier intellix et travailler dessus , mais ça c'est une autre histoire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réactivité Smail, je ne m'attendais pas à une réponse aussi rapide!

Comment tu le dis, je vais essayer de rendre ces options paramétrables par l'utilisateur. Mais j'aurai aimer savoir quelle option utilise généralement un pharmacien?

 

Concernant ma première question ( Lot différent et même date de péremption), une idée ?:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut reda , comme il fait froid et que la neige est présente , et que les bonbonnes de gaz se raréfient , je me suis donc connecté et me voilà , donc pour la réponse c'est biensur la date de peremption qui doit etre la premiere intention.

par contre j'ai un petit soucis , je n'arrives pas à installer mon token ( couleur bleu ) , par contre mon token ( couleur blanche ) marche bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Smail et merci pour ces quelques éclaircissements.

En ce qui s'agit du problème que tu rencontres, Je ne suis malheureusement pas en mesure de t'aider :( .

Sinon de manière générale voici quelques pistes :

- La clé contenue dans le token ne correspond pas à ton identifiant. (Token d'un autre pharmacien).

-Le Token est défaillant, dans ce cas là, je pense que les services de la cnas pourront vous fournir un autre qui correspond à votre identifiant.

- Peut être que tu utilises un mauvais driver lors de l'installation du Token.

Edited by b_reda31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci mon frère pour la réponse

Mais ce n'est pas un problème de partage, le problème c'est que chaque installation sur un poste client crée un dossier (cnas_signed) local, et chaque poste stocke ses propres factures dedans, ce qui pause problème lors de la récap, ce que je veut c'est comment pouvoir rediriger chaque poste client a stocker ses factures sur un dossier (cnas_signed) unique, qui se trouve (partagé bien sûre) sur un poste serveur.

 

non là , t'as tout faux , le répertoire cnas du serveur n'est pas le même que sur les serveurs , là tu te goures l'ami.

d'un autre coté ya pas de stockage des factures au niveau de chaque poste mais les factures signées tu les trouves au niveau du serveur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, je sollicite votre aide pour un problème que je rencontre lors de l'installation du logiciel chiffa officine.

J'ai formaté un des PC client qui contient le logiciel chiffa officine, j'ai bien sauvegardé le dossier chiffa officine avant formatage.

Après installation de toutes les api,

le logiciel se lance correctement,j'arrive à consulter les factures (stockées dans le serveur),le lecteur de carte ainsi que le token sont bien détectés. Mais lorsque je clique sur SIGNER une facture j'obtient l'erreur suivante :

ERREUR E/S 1326

 

Avez vous une idée?

 

 

Merci par avance...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous, je sollicite votre aide pour un problème que je rencontre lors de l'installation du logiciel chiffa officine.

J'ai formaté un des PC client qui contient le logiciel chiffa officine, j'ai bien sauvegardé le dossier chiffa officine avant formatage.

Après installation de toutes les api,

le logiciel se lance correctement,j'arrive à consulter les factures (stockées dans le serveur),le lecteur de carte ainsi que le token sont bien détectés. Mais lorsque je clique sur SIGNER une facture j'obtient l'erreur suivante :

ERREUR E/S 1326

 

Avez vous une idée?

 

 

Merci par avance...

 

meme probleme que moi.

as-tu mis l'adresse ip du serveur sur le fichier imp de ton pc

 

sinon.........http://www.forumdz.com/showthread.php?36616-LE-LOGICIEL-CHIFA-Installation-et-r%E9seau

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui j'ai bien précisé dans le fichier imp l'adresse IP du serveur. Je peux consulter les factures (stocké dans le serveur) depuis le post client, je peux créer une nouvelle facture,mais lorsque je clique sur SIGNER l'erreur apparait.

 

meme probleme que moi.

as-tu mis l'adresse ip du serveur sur le fichier imp de ton pc

 

sinon.........http://www.forumdz.com/showthread.php?36616-LE-LOGICIEL-CHIFA-Installation-et-r%E9seau[/Q

UOTE]

Edited by b_reda31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Il n'y aurait pas un peu d'exagération  par hasard ? Les frontières rouvriront bien un jour des deux cotés. Il n'y aura, certes, pas de voyages dans un futur proche, mais à moyen voire long terme ça reprendra bien
    • apres l'espagne, la belgique et l'allemagne...la FRANCE ferme officiellement ses frontieres aux algeriens ! c'est donc une certitude maintenant! il n'y aura pas de voyages ni maintenant...ni plus tard ! coincidence...un ami a moi a vendu ses euros a 189 au meme moment !
    • Histoire est claire sur ce point : la légende des musulmans fanatiques s'abattant sur le monde imposant l'Islam, à la pointe de l'épée, aux peuple vaincus est un des plus fantastiques et absurdes mythes que les historiens ont pu répéter” Lacy O'Leary (Historien) dans “Aux carrefours de l'Islam” p. 28. Un autre témoignage ? Dans “Le déclin et la chute de l'Empire Romain”, Edouard Gibbon - célèbre historien - dit:”le succès phénoménal de l'Islam est dû au caractère exceptionnel de sa spiritualité et de son programme social et politique. L'expansion de l'Islam est l'une des plus grandes révolutions de l'histoire...” Puis un autre de Ignacio Olagüe ( “Les arabes n'ont jamais envahi l'Espagne” chez Flammarion ) : “Comment une poignée de nomades, venus du fond de l'Arabie, auraient-ils pu imposer leur langue et la loi de l'Islam aux quinze millions d'habitants vivant sur les 600 000 kilomètres carrés de la Péninsule Ibérique ?” Laissez le soin à nos détracteurs de répondre... Les mêmes témoignages existent pour l'Inde, l'Europe Orientale, l'Asie...La liste serait fort longue... Ensuite il y a des pays où nul soldat musulman n'a posé le pied: Indonésie (100 millions de musulmans), Malaisie, Afrique etc... où un pourcentage très élevé de ces populations est musulman. Où est l'épée? De nos jours, oui, de nos jours, l'Islam est la seule religion en très large expansion, et les musulmans n'ont pas d'épée! Contrairement à l'Occident, les pays musulmans n'ont envahi aucun pays souverain depuis 1000 ans. Mais l'Islam progresse dans les cœurs, grâce à la cohérence, à la vérité, à la sagesse de son message. C'est tout. Mais nous dira t-on les musulmans ont bien commencé par être des agresseurs pour pouvoir conquérir tous ces territoires christianisés, par principe hostiles à l'Islam naissant. Il y a les mythes et il y a l'histoire. Attachons nous à l'histoire, et non aux mythes. Bien avant sa mort, le prophète avait envoyé des ambassadeurs de par le monde, pour inviter les grands empereurs d'alors vers l'Islam. Certains les ont bien accueilli et se sont convertis, d'autres ont refusé et ont payé un tribut. D'autres encore comme l'empereur de Byzance, les ont rejeté, et ce dernier a été jusqu'à faire assassiner l'ambassadeur de prophète, sans raison, ni excuse! Cela donc contribua à déclencher la guerre entre cette “superpuissance” d'alors et les musulmans. Ces derniers ne sont donc nullement responsables du début des hostilités entre chrétiens et musulmans. Hostilités dont ils sortirent grand vainqueurs. Et même alors, les musulmans n'imposèrent nullement leur foi aux pays conquis. Ils accordèrent aux juifs et aux chrétiens de ces pays un statut de protégé (“Dhimmi”) de l'état islamique, garantissant leurs biens, leurs églises ou synagogues, et bien sûr leur culte. Car la religion repose sur la foi et la volonté. Elle n'aurait aucun sens autrement. La force permet les conquêtes, pas les conversions! Pourquoi filtrer l'Histoire? Souvenons-nous par exemple, du Concile de 680 à Constantinople, capitale de l'empire romain. Durant ce Concile il fut décidé d'une déclaration de guerre totale à l'Islam, dont les buts affichés, sans ambiguïté, étaient de faire disparaître l'Islam, le Coran, les enseignements du “prophète hérétique” et d'exterminer tous les musulmans de la surface de la terre! Charité chrétienne... À comparer aux statuts privilégiés accordés par les musulmans aux chrétiens...Et cet appel chrétien au génocide a perduré jusqu'aux grandes guerres coloniales (voir infra), pour imposer leur conception de la “civilisation” à l'ensemble de ces peuples “barbares” souvent musulmans. Et nous savons tous les dizaines de millions de morts que cet “apport de civilisation” a justifié! Quoiqu'il en soit, croyez-vous qu'un homme seul, puis ensuite, la poignée d'homme qui a dû émigrer à Médine à cause des persécutions mecquoises aient pu imposer l'Islam aux peuples d'Arabie et d'ailleurs? Seul un miracle le pouvait. Et le miracle fut. Seule la haine aveuglante des adversaires de Mohammad (PBSL) peut expliquer cet acharnement à renier des faits historiquement indéniables, les travestissant à loisir pour pouvoir répandre ce qui leur sied. Ne peuvent-ils pas voir que la “seule épée” que brandissait Mohammad (PBSL) c'était l'épée de sa foi en l'unicité de Dieu, de la Miséricorde divine, de la compassion, de la sagesse d'un prophète de Dieu ? Celle-là même qui vainc et convainc l'ennemi en purifiant les mœurs, purifiant les cœurs. Il faut inviter tous ceux qui affirment que dans le passé, un peuple, ait été contraint d'embrasser l'Islam, d'en amener UNE preuve d'une source historiquement fiable, et dont l'auteur puise l'information d'autres choses que du postulat de sa conviction personnelle. Fausse accusation de médias: l'Islam s'est propagé par la Force-Zakir Naik https://www.youtube.com/watch?v=Hf6flYTbP0c    
    • C'est pour les entreprises, et il devrait changer d'hébergeur, le site est trop lent.
×
×
  • Create New...