Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Industrie automobile en Algérie : Les négociations avec Renault « avancent très bien


NewsBot

Recommended Posts

Les négociations entre l'Algérie et le constructeur automobile français Renault "avancent très bien", a indiqué jeudi à Alger le ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement, M.Mohamed Benmeradi, reconnaissant que ce genre de négociations est généralement "lourd".

 

Pour la suite...

Link to comment
Share on other sites

Les négociations sur le nombre de moteurs qui seront fabriqués coincent

 

En outre l'Algérie a négocié la possibilité de fabriquer 150.000 moteurs par an. "Pour le moment Renault n'a pas accepté, estimant que son usine ne peut être rentable qu'avec une production supérieure à 300.000 moteurs", a souligné le ministre de l'Industrie, de la PME et de la promotion de l'investissement, ajoutant à la même occasion : "les négociations sur ce sujet et sur les autres aspects, économique et commercial, continuent tout de même".

 

n'importe quoi, donnez leur la possibélité de fabriquer 1 million de moteur, en quoi ça dérange l’état algérien ??!!

Link to comment
Share on other sites

Je dirais plutot état PROGREfile

des preuves ce que j'ai dit (car ce sujet je le suis depuis un moment) ;

 

Pendant que l’Algérie fait le dos rond aux investisseurs étrangers

 

Le Maroc veut attirer Volkswagen

Après avoir réussi à convaincre Renault d’implanter une usine de Logan à Tanger, le Maroc veut désormais attirer Volkswagen. Le groupe allemand cherche à implanter une usine de voitures d’une capacité de 100 000 unités en Afrique du nord pour alimenter les marchés africain et arabe. Volkswagen a opté pour l’Algérie. En octobre dernier, un haut responsable du premier constructeur automobile européen avait présenté à Alger le projet aux autorités algériennes. Depuis cette date, les discussions n’ont pas avancé. Aucune réunion n’a été tenue. Une délégation algérienne devait se rendre en Allemagne pour poursuivre les négociations, mais son voyage a été reporté sine die. « Cela fait plus de six mois que Volkswagen attend cette visite. Nos responsables manquent de sérieux et surtout de vision », déplore un proche du dossier. Face au manque d’intérêt affiché par le gouvernement algérien pour son projet, Volkswagen pourrait bien choisir le Maroc pour implanter son usine africaine. « Le Maroc veut faire de Tanger un pôle pour l’industrie automobile. Renault y est déjà installé. Et Volkswagen pourrait le suivre, d’autant que l’Algérie ne semble pas particulièrement ambitieuse », ajoute la même source. Le ministre marocain de l’Industrie Ahmed Réda Chami était cette fin semaine en Allemagne où il avait des discussions avec les responsables du groupe Volkswagen, a rapporté la presse marocaine. Les hésitations du gouvernement à donner son accord aux deux projets présentés par Renault et Volkswagen pourraient coûter cher à l’économie nationale. Le premier constructeur avait déjà opté pour le Maroc avec un investissement d’un milliard d’euros dans l’automobile et le second pourrait bien l’imiter. L’Algérie resterait alors un marché de consommation pour des voitures fabriquées au Maroc

Link to comment
Share on other sites

des commentaires sur ce fait:

 

Si le projet se concrétise au Maroc, l'Algérie ne pourra que s'en prendre à elle même ,Des investisseurs viennent vers vous pour vous proposer un projet intéressant et vous préférez faire des pieds et des mains pour attirer un investisseur qui n'a pas hésité à se foutre de votre gueule en installant son plus grand projet chez le pays voisin , Un peu de dignité m**

 

Même si tu leur ramenes Porche, Corvette, Lamborghini, BMW,Mercedes, Ferrari, rolls royce ou une voiture extra-terrestre, tout ce qui les interesse c'est le *** de fafa, ils ne jurent que par fafa.
Link to comment
Share on other sites

gouvernement de m***e hachakoum

kallek il faut attendre une année pour terminer les négociations

un reportage à voir sur l'histoire de l'usine de toyota en france : en 6 mois les négociation ont été terminé en 4 ans l'usine s'est construite et s'est équipée pour la lancée de la Yaris made in France

et nous ça fait 2 ans qu'on chante que Renault veut s'installer en algerie

et ça fait un an que VW chante aussi la même chanson pour monter une usine en algerie

 

média à voir :

http://www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu03010/l-implantation-de-l-usine-toyota-a-onnaing.html

Link to comment
Share on other sites

gouvernement de m***e hachakoum

kallek il faut attendre une année pour terminer les négociations

un reportage à voir sur l'histoire de l'usine de toyota en france : en 6 mois les négociation ont été terminé en 4 ans l'usine s'est construite et s'est équipée pour la lancée de la Yaris made in France

et nous ça fait 2 ans qu'on chante que Renault veut s'installer en algerie

et ça fait un an que VW chante aussi la même chanson pour monter une usine en algerie

 

média à voir :

http://www.ina.fr/fresques/jalons/fiche-media/InaEdu03010/l-implantation-de-l-usine-toyota-a-onnaing.html

 

vw a été délaissé par le gvt (hachakoum) ,qui a lui partie dans les bras de renault.

Link to comment
Share on other sites

il faut que ça soit renault ou peugeot sinon rien!!

si ce n'ai pas une preuve d'amour pour la france :(

 

je vous dis quelque chose , il n y aura pas un usine de renault en Algérie, tous sa c'est un lobbying pour que vw ne s’installe pas en Algérie. ils étaient très sérieux les gens vw .

Link to comment
Share on other sites

pourquoi ne veulent ils pas de vw?

 

0- on a un état francophile.

 

1-il y a une élite (dz) qui est loyale vers l'état mère (fafa), peut être il te semble banale ou quelque chose du genre mais c'est vrai.

 

2-un lobbying très fort pour qu'il n y aura pas une industrie automobile en Algérie, pourquoi ? il y a bcp d'argent en jeu (importation tout court) .

 

3- les allemands sont des pro et veulent travailler dans la transparence et par contre notre gvt préfère sous la table.

 

un petit exemple , pas mal de marque de voitures vendaient ces parts d'action lors de la crise, on a l'argent de pétrole, on pouvait acheter par exemple volvo (qui a été acheté par les chinois) mais non , notre gvt a resté passif et l'opportunité est parti.

 

vw voulait lancé une vrai industrie en Algérie pas seulement une petite usine et c'est tous mais un grand usine et ces sous-traitances . on aurai une vrai industrie .

Edited by diegol
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

0- on a un état francophile.

 

1-il y a une élite (dz) qui est loyale vers l'état mère (fafa), peut être il te semble banale ou quelque chose du genre mais c'est vrai.

 

2-un lobbying très fort pour qu'il n y aura pas une industrie automobile en Algérie, pourquoi ? il y a bcp d'argent en jeu (importation tout court) .

 

3- les allemands sont des pro et veulent travailler dans la transparence et par contre notre gvt préfère sous la table.

 

un petit exemple , pas mal de marque de voitures vendaient ces parts d'action lors de la crise, on a l'argent de pétrole, on pouvait acheter par exemple volvo (qui a été acheté par les chinois) mais non , notre gvt a resté passif et l'opportunité est parti.

 

vw voulait lancé une vrai industrie en Algérie pas seulement une petite usine et c'est tous mais un grand usine et ces sous-traitances . on aurai une vrai industrie .

 

+1000

 

Très bonne analyse :)

Link to comment
Share on other sites

0- on a un état francophile.

 

1-il y a une élite (dz) qui est loyale vers l'état mère (fafa), peut être il te semble banale ou quelque chose du genre mais c'est vrai.

 

2-un lobbying très fort pour qu'il n y aura pas une industrie automobile en Algérie, pourquoi ? il y a bcp d'argent en jeu (importation tout court) .

 

3- les allemands sont des pro et veulent travailler dans la transparence et par contre notre gvt préfère sous la table.

 

un petit exemple , pas mal de marque de voitures vendaient ces parts d'action lors de la crise, on a l'argent de pétrole, on pouvait acheter par exemple volvo (qui a été acheté par les chinois) mais non , notre gvt a resté passif et l'opportunité est parti.

 

vw voulait lancé une vrai industrie en Algérie pas seulement une petite usine et c'est tous mais un grand usine et ces sous-traitances . on aurai une vrai industrie .

 

+1

VW a demande 120 h dont 40 pour ses sous-traitant

c'est quoi 120 h quand on a 2.3 million de KM²

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Posts

    • merci cest sympa , suis la pour ca pas que pour vendre , c est ça le sav , on lâche pas temps que ça ne fonctionne pas , et si au final l'offre prise ne correspond pas j en ai bq d autre à proposer .. y en a pour tout les goûts toutes les bourses   
    • Bon voilà, ça fonctionne Un grand merci à MichelDZ, le pauvre, 2h hier à essayer de faire fonctionner ca sur mon pc. Aller savoir pourquoi, mais rien ne fonctionnait, pas moyen de faire une machine virtuelle, et les logiciels habituels ne voulait rien afficher, allez comprendre pourquoi, des fois il ne faut pas grand-chose pour que ca parte en cacahouète.  Il n'a pas lâché l'affaire, j'avais abandonné avant lui ^^ mais il a réussi à me le faire fonctionner.  Il m’a même relancé ce matin, savoir si ca allait toujours bien.  👍 Étant ma 1er iptv, je manque de point de comparaison, pour ce qui est du bouquet, je ne pourrais pas dire si c'est mieux ou moins bien que d'autres, mais je suis ravi, ceux qui se plaignent sont difficiles, à ce prix, c'est fou toutes ces chaines, et cette collection de films et séries. Mais pourquoi je ne suis pas venu avant, au lieu de me faire ch** avec le streaming. Enfin voilà, SAV au top, et offre complète, un vendeur que je recommande et garde précieusement dans mes contacts. 🥰
    • Alors que nous peinons à déployer du 100 % fibre optique et à sortir du débit de base  mesquin de 10Mbps, ailleurs le monde scientifique travaille déjà depuis plusieurs années au réseau Internet de demain. Vous avez sûrement au moins entendu parler de la théorie physique sur laquelle il se base : la mécanique quantique. Pour résumer, il s'agit de l'étude des comportements des particules à l'échelle des atomes et plus petit. Pour la première fois, des chercheurs ont créé un système qui relie ces deux composants clés et utilise des fibres optiques classiques pour transmettre les données quantiques. L'exploit a été réalisé par des chercheurs de l'Imperial College de Londres, de l'Université de Southampton et des universités de Stuttgart et de Wurzburg en Allemagne, et les résultats ont été publiés dans Science Advances . Le co-premier auteur , le Dr Sarah Thomas , du Département de physique de l'Imperial College de Londres, a déclaré : « L'interfaçage de deux appareils clés ensemble est une étape cruciale dans la mise en réseau quantique, et nous sommes vraiment ravis d'être la première équipe à avoir pu pour le démontrer. » Le co-premier auteur Lukas Wagner, de l’Université de Stuttgart, a ajouté : « Permettre aux emplacements longue distance, et même aux ordinateurs quantiques, de se connecter est une tâche essentielle pour les futurs réseaux quantiques. » Communication longue distance Dans les télécommunications classiques – comme Internet ou les lignes téléphoniques – les informations peuvent être perdues sur de grandes distances. Pour lutter contre cela, ces systèmes utilisent des « répéteurs » à des points réguliers, qui lisent et réamplifient le signal, garantissant ainsi qu'il arrive intact à sa destination. Toutefois, les répéteurs classiques ne peuvent pas être utilisés avec des informations quantiques, car toute tentative de lecture et de copie de ces informations les détruirait. Il s'agit d'un avantage dans un sens, dans la mesure où les connexions quantiques ne peuvent être « exploitées » sans détruire les informations et alerter les utilisateurs. Mais c’est un défi à relever pour les réseaux quantiques longue distance. Mais des chercheurs ont trouvé la solution. Une façon de surmonter ce problème consiste à partager des informations quantiques sous la forme de particules de lumière intriquées, ou photons. Les photons intriqués partagent des propriétés de telle manière que vous ne pouvez pas comprendre les unes sans les autres. Pour partager l'intrication sur de longues distances à travers un réseau quantique, vous avez besoin de deux appareils : un pour créer les photons intriqués et un pour les stocker et permettre leur récupération ultérieure. Il existe plusieurs dispositifs utilisés pour créer des informations quantiques sous forme de photons intriqués et pour les stocker, mais la génération de ces photons à la demande et la disponibilité d'une mémoire quantique compatible dans laquelle les stocker ont longtemps échappé aux chercheurs. Les photons ont certaines longueurs d'onde (qui, dans la lumière visible, créent des couleurs différentes), mais les dispositifs permettant de les créer et de les stocker sont souvent réglés pour fonctionner avec des longueurs d'onde différentes, ce qui les empêche de s'interfacer. Pour créer une interface entre les appareils, l’équipe a créé un système dans lequel les deux appareils utilisaient la même longueur d’onde. Un « point quantique » produisait des photons (non intriqués), qui étaient ensuite transmis à un système de mémoire quantique qui stockait les photons dans un nuage d'atomes de rubidium. Un laser a activé et désactivé la mémoire, permettant aux photons d'être stockés et libérés à la demande. Non seulement la longueur d'onde de ces deux appareils correspondait, mais elle était également à la même longueur d'onde que celle des réseaux de télécommunications utilisés aujourd'hui, ce qui permettait de la transmettre avec des câbles à fibre optique classiques, familiers aux connexions Internet quotidiennes. L’équipe va maintenant chercher à améliorer le système, notamment en s’assurant que tous les photons sont produits à la même longueur d’onde, en améliorant la durée de stockage des photons et en réduisant la taille de l’ensemble du système. Cependant, en tant que preuve de concept, il s'agit d'un pas en avant important, déclare le co-auteur Dr Patrick Ledingham de l'Université de Southampton : « Les membres de la communauté quantique tentent activement d'établir ce lien depuis un certain temps. Cela inclut nous, qui avons déjà tenté cette expérience à deux reprises avec différents dispositifs de mémoire et de points quantiques, remontant à plus de cinq ans, ce qui montre à quel point c'est difficile à réaliser. "Cette fois, la percée a été de réunir des experts pour développer et exécuter chaque partie de l'expérience avec un équipement spécialisé et de travailler ensemble pour synchroniser les appareils."  
    • bonjour passe en mp , j ai un truc pour toi 
×
×
  • Create New...