Jump to content
Guest salimdz

23 opérateurs ont tissé leur toile

Recommended Posts

Guest salimdz

CENTRES D’APPELS EN ALGERIE

23 opérateurs ont tissé leur toile

 

arton98144-a88c3.jpg

 

Les centres d’appels se développent en Algérie mais restent peu attractifs aux étrangers. Notre pays compte aujourd’hui 23 centres d’appels contre 6 en 2006, selon un responsable de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT).

Le centre d’appel ou call center est un service de télécommunications dont l’établissement et l’exploitation sont subordonnés à l’octroi d’une autorisation délivrée par l’Autorité. Plusieurs facteurs concourent à la réussite de ce type de projets en Algérie qui peut dépasser le stade de niche potentielle. D’abord, il y a une proximité géographique et économique avec l’Europe qui plaide en notre faveur, absence de décalage horaire apparent avec la France, ou d’autres pays, tels que la Belgique et la Suisse ainsi que l’absence totale d’accent et maitrise académique de la langue française. Il y a aussi un taux de croissance économique parmi les plus intéressants en Afrique et dans le monde arabe, les liens historiques très étroits entre la France et l’Algérie, une main-d’œuvre qualifiée et disponible et l’expansion d’infrastructures modernes. Secteur à fortes potentialités, l’activité des calls centers, malgré les mesures incitatives prises par les pouvoirs publics qui ont notamment réduit les redevances de 10 millions de dinars à 10 000 DA, n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. Le call center procure tous les services de vente et de marketing à distance au travers d’approches intégrées qui associent les compétences pointues et le recours aux technologies du web. Le monde des affaires est plus rapide, plus instantané et plus exigeant. Les clients et les actionnaires demandent simultanément plus de qualité de service et un meilleur rendement économique. Cette nouvelle exigence se retrouve dans la gestion de la substance même du développement des entreprises : la relation clientèle. Les communications téléphoniques sont soit "entrantes", lorsque c’est le client qui appelle, soit "sortantes", lorsque l’initiative de l’appel revient au conseiller. Historiquement présents au niveau mondial dans les banques, l’assurance, avec ses services d’assistance, ou la vente par correspondance, car ils assuraient des missions de prise de commande, de renseignements, d’enregistrement de réclamations, les centres d’appels suscitent à présent l’intérêt d’autres secteurs d’activités comme les télécommunications et le tourisme, en raison de l’extension de leurs activités : conseils, enquêtes, collectes d’informations et réservations.

 

source : http://www.elwatan.com/CENTRES-D-APPELS-EN-ALGERIE

Share this post


Link to post
Share on other sites

slm

 

ya même directe énergie qui vient de lancé des centre d'appels

 

ps. le centre d'appel de benaknoun recrute ses jours si....

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour linfo Je ne les laisserais plus mavoir avec leur petit aire triste et affamé Quels seraient dautres aliments que je peux leur donner qui sont plus santé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Effectivement, c'est incompréhensible. Selon moi, la faute revient à la CNAS, car il y a forcement quelqu'un qui n'a pas respecté la procedure et qui n'a pas demandé les documents requis. La faute, ils l'a partage aussi. Je ne vois pas une autre solution puisque tu dois repasser par la CNAS ou par ton employeur pour rectifier ça.
    • Tout d'abord merci pour ta réponse Pour te répondre oui mon employeur actuel m'a bien déclaré vu que j'ai déjà obtenue à plusieurs reprises mon attestation d'affiliation et la dernière fois c'était en Avril 2020, et j'ai vu que je n'étais plus affiliée hier quand j'ai consulté mon compte sur espace el hana (mit en place par la cnas pour consulter le remboursement de tes maladies et ordonnances) et le nom de mon dernier employeur y était cité (celui pour le quel je n'avais jamais travaillé) et mon statut de non affiliée y était aussi et ils me mettent depuis Janvier 2020 !!!!  Ce matin je me suis présenté au niveau de l'agence cnas concernée je leur ai raconté mon histoir et ils ne comprennent pas comment c'est arrivé ils ne m'ont même pas donné une copie de ce fameux CQ avec le quel il m'a déclaré pcq ils leur faut la date à la quelle il l'a déposé pour pouvoir le retrouver, et ils m'ont conseillés de déposer plainte mais j'aimerai bien une autre solution plus rapide avant d'en arriver là. Je te remercie pour le temps que tu prends pour me lire.
    • Bonjour, tout d'abord, assurons nous que t'as bien les bonnes infos. Comment t'as pu savoir que l'employeur n°2 t'as déclaré? Et comment tu sais que tu n'es plus affiliée? As-tu fourni des documents (extrait de naissance et fiche familiale) à l'employeur n°2? Si oui, et si il a signé la déclaration d'affiliation à ta place, ça peut être possible. Par contre, ne plus être affiliée à l'employeur n°1, doit venir de lui à ma connaissance, sauf si il ne t'avais jamais déclaré et que tu l'ignorais. Quoi qu'il en soit, il y a deux façons de faire: 1- Voir la CNAS, leur demander si t'étais affilié auparavant, et leur demander ce qui s'était passé, ils pourront éclairer ta lanterne sur ce qui s'est réellement passé; 2- Je ne te conseille pas de faire ça avant d'aller voir la CNAS, voir ton employeur pour une ré-affiliation, ce qui signifie qu'il connaîtra toute l'histoire.
    • Bonjour à touts Voilà, en Janvier dernier j’étais en négociation avec un futur employeur (sachant que je travaille déjà dans une autre société), finalement on n'est pas arrivé à se mettre d'accord et donc je suis resté chez mon premier employeur. mon problème est le suivant, hier je découvre que l'employeur que je n'ai pas rejoint et avec le quel je n'ai rien signé (ni contrat ni CQ) m'a déclaré chez lui et a mit fin à notre soit disant collaboration en même temps dans la foulée ce qui veut dire que je ne suis plus affiliée nulle part. Ma question comment est ce possible? et comment me ré-affilier à mon employeur actuel ? si quelqu'un pouvait m'aider ça serai très gentil. Merci à tous ceux qui me liront même si vous n'avez pas de réponse ou conseil, et bonne journée.
×
×
  • Create New...