Jump to content

Alcool en Algérie : le débat interdit


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Quand les considérations idéologiques empêchent de poser les bonnes questions

 

Alcool en Algérie : le débat interdit

 

Yazid Slimani

 

Depuis la fin du Ramadhan, le secteur de l’alcool est dans la tourmente. En quelques semaines, des dizaines de bars et de débits de boissons ont été contraints de fermer sous la pression du voisinage ou de l’administration, comme à Tizi Ouzou. La petite ville côtière de La Madrague, à l’ouest d’Alger, a connu des violences autour de lieux de vente d’alcool clandestins. Deux prédicateurs isla.mis.tes, dont un des leaders de l’ex‑FIS, ont lancé un appel aux Algériens pour qu’ils exigent dans leurs quartiers la fermeture des bars et débits de boissons, qui ont « corrompu notre jeunesse, détruit ses principes et ses valeurs islamiques », selon eux.

Les observateurs voient derrière ces évènements l’illustration du conflit qui oppose les tenants d’un rigorisme religieux – pour qui l’alcool doit être interdit par principe car sa consommation et son commerce seraient contraire au dogme – et les défenseurs d’une liberté de choix et de comportement. Pour ces derniers, il est inacceptable que Sahnouni et consorts s’arrogent le droit de dicter une conduite aux Algériens. Ce conflit confirme qu’en Algérie, la question de l’alcool n’a pas encore dépassé les considérations idéologiques et religieuses.

 

Pourtant il s’agit d’un fait de société comme les autres. Les Algériens consomment de l’alcool, qui a généré un marché et un secteur économique. Et avec cette logique de clash idéologique, on oublie de se poser les vraies questions que soulève la consommation d’alcool dans le pays.

 

L’alcool n’est pas un produit comme les autres. Il peut entraîner une dépendance et provoquer des maladies graves. L’ivresse sur la voie publique peut conduire à des actes de violence, à des accidents. Or, l’alcool n’est jamais considéré en termes de sujet de santé publique. Comme la consommation d’alcool reste un tabou (elle est réservée aux bars sombres et demeure confinée à l’abri des regards) il n’existe par exemple aucune prise en charge institutionnelle des personnes dépendantes, à l’image de ce qui se fait dans les pays développés. Il n’existe pas, non plus, de campagne de sensibilisation aux dangers de l’alcool au volant comme on en voit tous les ans sur les chaînes de télévision françaises par exemple. Sur ce plan, la législation est exclusivement répressive avec de fortes peines de prison administrées aux automobilistes arrêtés en état d’ivresse.

 

On voit bien le dilemme des autorités. Soulever ces problèmes pourrait être interprété comme une trop grande tolérance à l’égard de l’alcool alors qu’une partie de la société reste hostile à sa consommation. Il est d’ailleurs significatif de voir que les autorités n’ont pas réagi aux déclarations des deux "prédicateurs". Même la réponse du premier ministre Ahmed Ouyahia, interpellé sur les conséquences pour l’emploi des fermetures des bars et débits de boissons, a été censurée par l’ENTV. A la manière d’une image provocatrice qu’un certain type de spectateur algérien ne pourrait supporter. Comme si prononcer le mot alcool à la télévision nationale n’était pas envisageable. C’est la stratégie de l’autruche, la négation d’une réalité de la société algérienne, qui est peut‑être compréhensible de la part de religieux rigoristes mais irresponsable de la part de l’État.

 

source

Link to post
Share on other sites
  • Replies 56
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

quand je passé par la madrague ( pas pour acheté de l'alcool hein ) je me demandé comment le voisinage pouvait supporté ces bars et points de vente d'alcool, finalement après des années ils ont réagis, enfin !

 

Ouep c tout à fait légitime !!! , j'accépte les bars car c un mal nécéssaire mais en dehors des villes !

Link to post
Share on other sites

c'est la seul solution pour les faire disparaitre, il faut que les gens qui habitent prés des bars témoignent leur mécontentement, et l'état aussi doit prendre une vrai position et suivre la volonté du peuple en interdisant l'importation d'alcool tout simplement

Link to post
Share on other sites
c'est la seul solution pour les faire disparaitre, il faut que les gens qui habitent prés des bars témoignent leur mécontentement, et l'état aussi doit prendre une vrai position et suivre la volonté du peuple en interdisant l'importation d'alcool tout simplement

 

tu veux dire que l'état doit interdire aux généraux d'importer l'alcool ou bien es-que les généraux c'est l'état eux même ? donc ils se l'interdisent eux même !

conclusion, problématique et équation impossible a résoudre...

Link to post
Share on other sites
les débits de boisson et bars fermés seront vite remplacés par des échoppes et des "tabla" au noir par ceux-la même qui les ont chassés de leur quartier, mais ça sera avec du whisky frelaté marocain et de la bière éventée.

 

ça donnera plus raison à ceux qui veulent arrêter de boire :p

Link to post
Share on other sites
  • Moderators

non, le vrai fléau dans notre pays c'est pas les drogues : c'est l'intolérence !

 

c'est s'occuper de la vie des autres au lieu de faire le ménage dans la sienne !

 

c'est de croire que la faute vient toutjours de l'Autre .

 

c'est enfin c'est vouloir imposer une mode de vie et de conduites aux autres...

 

c'est ça le vrai fléau.

 

je ne bois pas et ne fume, je ne me drogue pas, mais j'ai plein d'autres vices ! et c'est ce qui fait de moi un simple humain mortel et non un prophète.

 

per contre, mon voisin, mon ami, mon frère et ma soeur, ils faont absolument ce qu'ils veulent ! j'ai le droit voire le devoir de les conseiller ( da manière fine et intelligente : ça s'appelle la pédagogie, une science qu'on a pas vue en Algérie depis les années ! ) mais je nai pas le droit de leur interdire !

 

si non, a quoi bon Allah aurait donné une conscience a chacun ? un libre arbitre ?

 

il aurait pu "hasber" un seul homme, en faire un dictateur, et tous les autres des esclaves, qui ne font pas ce qu'on leur interdit !

  • Like 6
Link to post
Share on other sites
c'est la seul solution pour les faire disparaitre, il faut que les gens qui habitent prés des bars témoignent leur mécontentement, et l'état aussi doit prendre une vrai position et suivre la volonté du peuple en interdisant l'importation d'alcool tout simplement

 

Et pourquoi il faut les faire disparaitre ? chacun fait ce qu'il veut hein

Link to post
Share on other sites

c'est un problème comportemental et d'éducation, nos parents n'avait pas de problème avec ça, et croyez moi, il y avait bcp plus de bars et débits dans les années 70/80, Alger se fessait appeler la ville aux mille bars !!!!

Le soucis se pose par rapport aux débit qui permettent aux acheteurs de consommer sur place, là je dis oui y a un problème, mais de là a interdire complétement, c'est ridicule, cela encouragera la vente clandestine et rien de plus.

Link to post
Share on other sites
c'est un problème comportemental et d'éducation, nos parents n'avait pas de problème avec ça, et croyez moi, il y avait bcp plus de bars et débits dans les années 70/80, Alger se fessait appeler la ville aux mille bars !!!!

Le soucis se pose par rapport aux débit qui permettent aux acheteurs de consommer sur place, là je dis oui y a un problème, mais de là a interdire complétement, c'est ridicule, cela encouragera la vente clandestine et rien de plus.

+1, la prohibition n’empêchera jamais la consommation, ça ne fera qu'apporter de l'eau au moulin a trafic de nos Al Capone barbues de la montagne , quant aux Eliot Ness il ne risque pas d y avoir beaucoup en Algérie.

Link to post
Share on other sites
La volonté du peuple (sicK)...Ih oula ta3ref'ou wash chha3 yhabb...

faut pas ce mentir le peuple algérien est a 99% musulmans et dans ces 99% disant 70 a 80% pratiquant, et puis l'alchool est interdite en islam, alors que ce que tu vas conclure??!!

c'est la majorité qui l'emporte

alors qui voudra que ça ville soit inondé de bars et d’alcooliques a ton avis?

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

http://www.tsa-algerie.com/divers/quand-l-algerie-delaisse-ses-cancereux_17662.html

http://www.elwatan.com/actualite/centre-pierre-et-marie-curie-de-l-hopital-mustapha-le-service-de-radiotherapie-ferme-aux-cancereux-09-10-2011-142725_109.php

Les pénuries de médicaments ... des gens meurent parcequ'ils n'ont pas pris leur traitement

Personne ne s'est manifesté pour ça ? wine rahom les 80% de la population hadik ...

Comme l'a trés bien résumé notre ami Djoss on commence d'abord par ce qui ne nous concerne pas ensuite on reviendra à l'essentiel ! heureusement que le ridicule ne tue pas

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
non, le vrai fléau dans notre pays c'est pas les drogues : c'est l'intolérence !

 

c'est s'occuper de la vie des autres au lieu de faire le ménage dans la sienne !

 

c'est de croire que la faute vient toutjours de l'Autre .

 

c'est enfin c'est vouloir imposer une mode de vie et de conduites aux autres...

 

c'est ça le vrai fléau.

 

je ne bois pas et ne fume, je ne me drogue pas, mais j'ai plein d'autres vices ! et c'est ce qui fait de moi un simple humain mortel et non un prophète.

 

per contre, mon voisin, mon ami, mon frère et ma soeur, ils faont absolument ce qu'ils veulent ! j'ai le droit voire le devoir de les conseiller ( da manière fine et intelligente : ça s'appelle la pédagogie, une science qu'on a pas vue en Algérie depis les années ! ) mais je nai pas le droit de leur interdire !

 

si non, a quoi bon Allah aurait donné une conscience a chacun ? un libre arbitre ?

 

il aurait pu "hasber" un seul homme, en faire un dictateur, et tous les autres des esclaves, qui ne font pas ce qu'on leur interdit !

 

Y'a tolérance et y'a un truc qui s'appelle les principes ! ;-)

Link to post
Share on other sites
Salut,

http://www.tsa-algerie.com/divers/quand-l-algerie-delaisse-ses-cancereux_17662.html

http://www.elwatan.com/actualite/centre-pierre-et-marie-curie-de-l-hopital-mustapha-le-service-de-radiotherapie-ferme-aux-cancereux-09-10-2011-142725_109.php

Les pénuries de médicaments ... des gens meurent parcequ'ils n'ont pas pris leur traitement

Personne ne s'est manifesté pour ça ? wine rahom les 80% de la population hadik ...

Comme l'a trés bien résumé notre ami Djoss on commence d'abord par ce qui ne nous concerne pas ensuite on reviendra à l'essentiel ! heureusement que le ridicule ne tue pas

pourquoi quand vous n'avez aucun argument solide ,vous vous contentez de sortir du sujet !??

je commence a mon lasser de ces discussions qui ne mènent a rien

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
y'a un truc qui s'appelle la musulmanité , et être musulman c toléré mais pas laissé faire !

 

Et y'a un autre qui s'appelle faire la différence entre ses principes et celui des autres. N3aw'd'halek, ne chausse pas plus que tes pieds.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Et y'a un autre qui s'appelle faire la différence entre ses principes et celui des autres. N3aw'd'halek, ne chausse pas plus que tes pieds.

 

aux dérnières nouvelles on est un pays musulman et la majorité est musulmane ;-) , et la dite démocratie c le pouvoir de la majorité sur la minorité n'est ce pas?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...