Jump to content

Enquête sur les fortunes de 60 000 responsables


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Né avant-hier, l’OCRC déclare la guerre à la corruption, Enquête sur les fortunes de 60 000 responsables

 

Vendredi 9 décembre à 22:27

 

Lejour2%20%289%29.jpg

 

L’Office central de répression de la corruption (OCRC), dont le décret a été signé avant-hier, a été annoncé officiellement hier, à l’occasion de la Conférence internationale d’Alger sur la lutte contre la corruption.

 

Il procédera à l’ouverture d’enquêtes qui cibleront les biens de 60 000 responsables publics, notamment les 16 000 élus locaux, dans le cadre de la lutte contre la corruption.

 

Cette déclaration a été faite hier par le premier président de l’Office central de répression de la corruption, Ibrahim Bouzeboudjane. Il a indiqué, lors d’une allocution en marge de la Conférence internationale d’Alger tenue à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre ce phénomène, que l’OCRC s’engagera dans des enquêtes longues et approfondies qui cibleront les biens de 60 000 responsables publics, d’autant que la grande majorité de ces derniers n’ont pas encore déclaré leur patrimoine. L’Etat algérien a décidé d’engager une nouvelle «guerre» contre la corruption, avec la création de l’Office central de répression de la corruption qui a coïncidé avec la Journée mondiale de la lutte contre cette forme de criminalité. Il semble que l’Etat a tiré les leçons des récents «scandales» qui ont secoué la plus prestigieuse société publique, Sonatrach, après la localisation de plusieurs trous financiers s’élevant à des milliards de centimes, et l’arrestation de plusieurs responsables, pour passer «efficacement» à l’action contre le phénomène de la corruption. Ainsi, ce nouvel organisme de lutte contre les pots-de-vin doté de plusieurs missions, permettra de mieux surveiller les «signes de richesse» des personnes, surtout celles exerçant dans le secteur public. Composé de six membres, l’OCRC enquêtera sur les biens des présidents d’APC, walis délégués, walis, P-DG et DG de sociétés publiques, mais également de hauts fonctionnaires de l’Etat. Ces enquêtes sur les biens de chaque responsable public concerneront surtout ceux qui n’ont toujours pas déclaré leur patrimoine (comptes, appartement, villa, lot de terrain, etc.) à la justice algérienne. «Nous avons une ‘’feuille de route’’ qui nous permettra de mieux mener nos enquêtes, car il est évident que la tâche qui nous attend sera très difficile», explique Ibrahim Bouzeboudjane, président de l’OCRC. Ce dernier révèle encore : «La corruption est une réelle menace pour l’économie nationale, la stabilité et la sécurité de l’Algérie. Nous sommes en mesure, face à cette menace, de relever les défis, de conjuguer nos efforts vu la nécessité de la situation, car les pertes causées par la corruption ne sont pas connues à ce jour. Aujourd’hui, la corruption est monnaie courante dans la société algérienne. Des pots-de-vin sont versés même au plus bas de l’échelle sociale». Quels sont les mécanismes de lutte contre la corruption ? Pour le président de l’OCRC, un plan national a déjà été entamé par l’Office. Ce plan, groupant trois actes d’action, concerne l’élaboration d’études sur le phénomène de la corruption pour mieux en connaître la situation, d’engager des bilans et surtout de passer à l’action qui s’étalera de l’année 2012 jusqu’à 2014.

 

Tayeb Belaïz : «Il y a une volonté politique de combattre la corruption»

 

Le ministre de la Justice garde des Sceaux, Tayeb Belaiz, a expliqué, en marge de l’ouverture des travaux de la Conférence internationale sur la lutte contre la corruption, que l’Etat algérien a la volonté de combattre efficacement le phénomène de la corruption. Lors de son intervention, le ministre de la Justice a affirmé que cette Journée mondiale de lutte contre la corruption est, pour l’Algérie, une journée très importante dans la mesure où «notre pays a ratifié tous les accords internationaux visant à lutter efficacement contre la corruption». Tayeb Belaiz a ajouté que «cette forme de criminalité est apparue il y a des siècles, et personne n’a échappé au phénomène». «Même les pays les plus puissants sont lourdement affectés par la corruption. Chez nous, le phénomène s’est accéléré et aujourd’hui la corruption a touché beaucoup de circuits financiers. Cela a engendré beaucoup de pertes financières. Prenons par exemple la réalisation des projets, à cause de la corruption leurs coûts ont triplé. La corruption a également engendré des perturbations dans la gestion et l’organisation au sein de la direction administrative», a affirmé le ministre de la Justice. En effet, après avoir vécu une décennie noire face à un terrorisme des plus barbares, l’Algérie s’est engagée dans la lutte contre la corruption, dans le cadre de la lutte contre le crime organisé. Depuis l’année 2000, l’Algérie a signé 37 accords bilatéraux dans le domaine juridique pour lutter contre ce phénomène. Ces accords permettent à l’Algérie de demander l’extradition des personnes recherchées par la justice algérienne. Mieux, l’Algérie a totalement revu sa législation concernant le circuit financier, et ce, pour mieux lutter contre les tentatives de corruptions. Il y a eu durcissement des lois et des surveillances concernant les transferts des capitaux vers l’étranger, l’octroi des projets et les crimes boursiers, et ce, pour mieux lutter contre le phénomène de la corruption.

 

 

source

Link to post
Share on other sites

Si je pouvais, j'intégrerais ces missions anti-corruption...Rien ne me donneras plus de sens à ma vie (professionnel) que de la passer à traquer le corrompus.

 

Une compagne de la même manière que celle faites par les ricains aux années 50/60, et menés par un groupe d'hommes intègres et patriote et apolitique serait ce qu'il faut vraiment à ce pays.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...