Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

L’Algérie veut des investissements productifs sur son sol


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Mohamed Benmeradi à l'adresse de la France

 

L’Algérie veut des investissements productifs sur son sol

 

« L'Algérie veut construire avec ses partenaires étrangers, comme la France, des relations économiques basées sur l'investissement productif» » Voilà un message clair adressé à la France, ce mercredi 1er février, par le ministre de l'Industrie, des PME et de la promotion de l'investissement, Mohamed Benmeradi. Le gouvernement refuse que l’Algérie soit considérée comme un simple marché pour les pays étrangers et appelle ses partenaires étrangers à s’engager dans des investissements productifs.

 

Interrogé par l'APS quelques heures avant l'arrivée à Alger de l'envoyé personnel du président français, Jean-Pierre Raffarin, dans le cadre d'une visite de travail, le ministre insiste : il ne veut pas seulement des « relations basées essentiellement sur les importations et les exportations, mais aussi sur l'investissement productif sur son sol ».

 

Le mécanisme de coopération mis en place par les gouvernements algérien et français, depuis un peu plus de deux ans, vise justement à orienter les relations économiques en ce sens. Or, ce mécanisme, relève encore le ministre, a contribué à encourager le volume des échanges commerciaux entre les deux pays. « Les statistiques relatives au commerce extérieur montrent l'importance du volume des échanges commerciaux entre les deux pays en 2011, année où il avait dépassé 13 milliards de dollars », précise M. Benmeradi, rappelant que la France est actuellement le premier client de l'Algérie et son quatrième fournisseur. Effectivement, les projets d’investissement français en Algérie stagnent. Les discussions avec le concessionnaire Renault pour la réalisation d’une usine de montage à Jijel sont toujours en cours.

 

Revenant sur la visite de M. Raffarin en Algérie, M. Benmeradi souligne qu’elle va passer en revue et évaluer les projets de coopération ciblés par le mécanisme de coopération bilatérale. Le ministre assure que bon nombre de projets ont été d'ores et déjà traités et que les projets inhérents ont été ou sont en voie de concrétisation. « Parmi ces projets concrétisés, nous recensons celui de Sanofi Aventis (industrie pharmaceutique), Saint-Gobain (fabrication de verre) et Axa (assurances) », a-t-il détaillé.

 

source

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...