Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Un pont s’incline à Draâ Ben Khedda, éboulement à Yakouren et la RN 12 coupée


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Conséquences des dernières intempéries à Tizi Ouzou ,Un pont s’incline à Draâ Ben Khedda, éboulement à Yakouren et la RN 12 coupée

 

Mercredi 22 février à 19:45

 

Neige-Alg.jpg

 

Les conséquences des fortes chutes de neige qui se sont abattues ces derniers jours sur la wilaya de Tizi Ouzou, accompagnées de quantités importantes de pluie, commencent à se faire sentir. Hier, la RN12 a été fermée dans deux endroits différents.

 

D’abord, dans la région de Yakouren, daïra d’Azazga, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, puis au niveau de Draâ Ben Khedda, 10 km à l’ouest de la ville des Genêts. Selon des sources locales, un éboulement de terrain survenu dans la matinée d’hier, sur le tronçon de la RN12, reliant la ville d’Azazga à la wilaya de Béjaïa, a causé un blocage total de la circulation automobile.

 

Les usagers de cette route ont dû rebrousser chemin dans les deux sens. Une situation qui a duré plusieurs heures. Les autorités locales ont procédé à la fermeture totale de la route afin d’éviter des accidents. Il a fallu l’intervention des services de la DTP pour la réouverture de la route à la circulation dans l’après-midi, précisent nos sources. Par ailleurs, un pont situé sur la même route nationale s’est incliné à Draâ Ben Khedda vers 10h du matin, apprend-on de sources sûres.

 

Des piliers, qui se sont enfoncés, seraient à l’origine de l’inclinaison, précisent les mêmes sources qui indiquent que les services de sécurité ont procédé à la fermeture de la RN12 avant et après le pont. Les automobilistes ont été donc contraints de passer par la ville de Draâ Ben Khedda pour éviter le pont situé juste avant le siège de la BMPJ de DBK en allant vers Alger. D’énormes bouchons se sont formés sur la seule voie menant vers la ville de DBK. Cette dernière est déjà étouffée par les embouteillages créés par les marchands de l’informel et les stationnements anarchiques.

 

«La situation n’est pas à décrire», expliquent nos sources. Cependant, à en croire les propos des citoyens de DBK, les causes de cet incident ne seraient pas uniquement liées aux fortes chutes de pluie et l’ancienneté du pont, mais aussi et surtout à l’extraction de sable de l’oued Bouguedoura. A maintes reprises, les citoyens ont alerté les services et les responsables en charge sur les conséquences néfastes de cette extraction, mais en vain. Il faudra sûrement attendre plusieurs jours avant que la situation se rétablisse. La construction d’un autre pont n’est pas à écarter au regard des dégâts causés à celui existant actuellement.

 

source

Link to comment
Share on other sites

Guest salimdz

il a été fissuré par les intempéries

 

Le pont de Draâ Ben-Khedda fermé à la circulation

88888_200_150.jpg

 

Le risque d’effondrement qui pèse sur ce pont ne manque pas, si besoin est, de renseigner sur l’ampleur des intempéries qui sévissent depuis un peu plus de deux semaines en Kabylie.

 

Le pont dit de Draâ Ben-Khedda, sur la RN12, a été coupé hier à la circulation en raison d’une menace d’effondrement qui le guette, a-t-on appris de sources fiables.

 

Situé à la sortie ouest de la ville de Draâ Ben-Khedda, à une dizaine de kilomètres de la ville de Tizi Ouzou, le pont en question a été affecté par les eaux de l’oued Bougdoura qu’elles traversent. Selon nos sources, la circulation a été déviée vers la route menant vers Sidi Naâmane et celle qui traverse le centre-ville de Draâ Ben-Khedda. Ce qui a provoqué des embouteillages monstres durant toute l’après-midi d’hier. En ce sens, il y a lieu de rappeler que la RN12, qui enregistre quotidiennement un dense trafic routier, est considérée comme étant un axe routier stratégique tant elle constitue la seule route à grande circulation reliant la capitale, Alger, à la wilaya de Béjaïa via Tizi Ouzou. Selon les mêmes sources, le pont en question est fermé pour plusieurs semaines. Pour ceux qui en savent déjà quelque chose sur la notion des délais chez nos responsables, il est clair que ce n’est guère une affaire de semaines mais plutôt de mois. Ce qui ne manquera sans doute pas d’aggraver le calvaire des milliers, voire des centaines de milliers de personnes qui fréquentent cet axe routier déjà connu pour ses bouchons à donner le vertige. Désormais, pour rallier la capitale ou Tizi Ouzou, dans le sens inverse, il faudra sans doute prévoir plus d’une demi-heure supplémentaire que ne manquera pas d’engendrer le transit par la route exiguë qui traverse la ville de Draâ Ben-Khedda ou le détour à faire par Sidi Naâmane via le pont de Boukhalfa.

 

Le risque d’effondrement qui pèse sur ce pont ne manquera pas, si besoin est, de renseigner sur l’ampleur des intempéries qui sévissent depuis un peu plus de deux semaines en Kabylie. Aux yeux des observateurs, il démontre aussi tous les dégâts que provoque l’extraction de sable sur tout le long de l’oued que traverse le pont et aux yeux d’autres, c’est plutôt la qualité de réalisation des grands ouvrages d’art qui est à remettre en question.

 

source

Link to comment
Share on other sites

Guest salimdz

Un pont endommagé à Draa Ben Khedda ( Tizi Ouzou) : La circulation perturbée sur la RN 12

 

le 23.02.12 | 14h13

 

pont-de-bougdoura_876976_465x348.JPGtrans.gif trans.gif

 

Le pond de Bougdoura, à l’entrée est de la ville de Draâ Ben Khedda, sur la RN12, à environs une dizaine de kilomètres à l’ouest de Tizi Ouzou, et à proximité du commissariat de la BMPJ, menace ruine.

Il a été carrément déstabilisé par des fissures et un glissement de terrain aux alentours après les dernières chutes de pluie. La fermeture à la circulation de cet ouvrage d’art, depuis mercredi au milieu de la journée, a provoqué un grand embouteillage sur la RN12.

 

Une déviation par le centre ville de Draâ Ben Khedda a été créée pour les usagers de ce tronçon, qui viennent d’Alger et une autre par Sidi Naâmane pour ceux en provenance de la ville de Tizi Ouzou, pour essayer désengorger, un tant soit peu, la route.

 

source

Edited by salimdz
photo
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Posts

    • merci cest sympa , suis la pour ca pas que pour vendre , c est ça le sav , on lâche pas temps que ça ne fonctionne pas , et si au final l'offre prise ne correspond pas j en ai bq d autre à proposer .. y en a pour tout les goûts toutes les bourses   
    • Bon voilà, ça fonctionne Un grand merci à MichelDZ, le pauvre, 2h hier à essayer de faire fonctionner ca sur mon pc. Aller savoir pourquoi, mais rien ne fonctionnait, pas moyen de faire une machine virtuelle, et les logiciels habituels ne voulait rien afficher, allez comprendre pourquoi, des fois il ne faut pas grand-chose pour que ca parte en cacahouète.  Il n'a pas lâché l'affaire, j'avais abandonné avant lui ^^ mais il a réussi à me le faire fonctionner.  Il m’a même relancé ce matin, savoir si ca allait toujours bien.  👍 Étant ma 1er iptv, je manque de point de comparaison, pour ce qui est du bouquet, je ne pourrais pas dire si c'est mieux ou moins bien que d'autres, mais je suis ravi, ceux qui se plaignent sont difficiles, à ce prix, c'est fou toutes ces chaines, et cette collection de films et séries. Mais pourquoi je ne suis pas venu avant, au lieu de me faire ch** avec le streaming. Enfin voilà, SAV au top, et offre complète, un vendeur que je recommande et garde précieusement dans mes contacts. 🥰
    • Alors que nous peinons à déployer du 100 % fibre optique et à sortir du débit de base  mesquin de 10Mbps, ailleurs le monde scientifique travaille déjà depuis plusieurs années au réseau Internet de demain. Vous avez sûrement au moins entendu parler de la théorie physique sur laquelle il se base : la mécanique quantique. Pour résumer, il s'agit de l'étude des comportements des particules à l'échelle des atomes et plus petit. Pour la première fois, des chercheurs ont créé un système qui relie ces deux composants clés et utilise des fibres optiques classiques pour transmettre les données quantiques. L'exploit a été réalisé par des chercheurs de l'Imperial College de Londres, de l'Université de Southampton et des universités de Stuttgart et de Wurzburg en Allemagne, et les résultats ont été publiés dans Science Advances . Le co-premier auteur , le Dr Sarah Thomas , du Département de physique de l'Imperial College de Londres, a déclaré : « L'interfaçage de deux appareils clés ensemble est une étape cruciale dans la mise en réseau quantique, et nous sommes vraiment ravis d'être la première équipe à avoir pu pour le démontrer. » Le co-premier auteur Lukas Wagner, de l’Université de Stuttgart, a ajouté : « Permettre aux emplacements longue distance, et même aux ordinateurs quantiques, de se connecter est une tâche essentielle pour les futurs réseaux quantiques. » Communication longue distance Dans les télécommunications classiques – comme Internet ou les lignes téléphoniques – les informations peuvent être perdues sur de grandes distances. Pour lutter contre cela, ces systèmes utilisent des « répéteurs » à des points réguliers, qui lisent et réamplifient le signal, garantissant ainsi qu'il arrive intact à sa destination. Toutefois, les répéteurs classiques ne peuvent pas être utilisés avec des informations quantiques, car toute tentative de lecture et de copie de ces informations les détruirait. Il s'agit d'un avantage dans un sens, dans la mesure où les connexions quantiques ne peuvent être « exploitées » sans détruire les informations et alerter les utilisateurs. Mais c’est un défi à relever pour les réseaux quantiques longue distance. Mais des chercheurs ont trouvé la solution. Une façon de surmonter ce problème consiste à partager des informations quantiques sous la forme de particules de lumière intriquées, ou photons. Les photons intriqués partagent des propriétés de telle manière que vous ne pouvez pas comprendre les unes sans les autres. Pour partager l'intrication sur de longues distances à travers un réseau quantique, vous avez besoin de deux appareils : un pour créer les photons intriqués et un pour les stocker et permettre leur récupération ultérieure. Il existe plusieurs dispositifs utilisés pour créer des informations quantiques sous forme de photons intriqués et pour les stocker, mais la génération de ces photons à la demande et la disponibilité d'une mémoire quantique compatible dans laquelle les stocker ont longtemps échappé aux chercheurs. Les photons ont certaines longueurs d'onde (qui, dans la lumière visible, créent des couleurs différentes), mais les dispositifs permettant de les créer et de les stocker sont souvent réglés pour fonctionner avec des longueurs d'onde différentes, ce qui les empêche de s'interfacer. Pour créer une interface entre les appareils, l’équipe a créé un système dans lequel les deux appareils utilisaient la même longueur d’onde. Un « point quantique » produisait des photons (non intriqués), qui étaient ensuite transmis à un système de mémoire quantique qui stockait les photons dans un nuage d'atomes de rubidium. Un laser a activé et désactivé la mémoire, permettant aux photons d'être stockés et libérés à la demande. Non seulement la longueur d'onde de ces deux appareils correspondait, mais elle était également à la même longueur d'onde que celle des réseaux de télécommunications utilisés aujourd'hui, ce qui permettait de la transmettre avec des câbles à fibre optique classiques, familiers aux connexions Internet quotidiennes. L’équipe va maintenant chercher à améliorer le système, notamment en s’assurant que tous les photons sont produits à la même longueur d’onde, en améliorant la durée de stockage des photons et en réduisant la taille de l’ensemble du système. Cependant, en tant que preuve de concept, il s'agit d'un pas en avant important, déclare le co-auteur Dr Patrick Ledingham de l'Université de Southampton : « Les membres de la communauté quantique tentent activement d'établir ce lien depuis un certain temps. Cela inclut nous, qui avons déjà tenté cette expérience à deux reprises avec différents dispositifs de mémoire et de points quantiques, remontant à plus de cinq ans, ce qui montre à quel point c'est difficile à réaliser. "Cette fois, la percée a été de réunir des experts pour développer et exécuter chaque partie de l'expérience avec un équipement spécialisé et de travailler ensemble pour synchroniser les appareils."  
    • bonjour passe en mp , j ai un truc pour toi 
×
×
  • Create New...