Jump to content

Des partisans d’Ali Belhadj manifestent à Kouba


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Pour la première fois depuis l’interdiction du FIS

 

Des partisans d’Ali Belhadj manifestent à Kouba

 

Cela ne s’est pas produit à Alger depuis le début des années quatre‑vingt‑dix. Des dizaines de sympathisants de l'ex‑Front islamique du salut (FIS) ont marché, dans l'après‑midi de ce vendredi 24 février, à Kouba sur les hauteurs d’Alger, ancien fief du parti dissous. Les isla.mistes sont sortis pour dénoncer le massacre des civils en Syrie par le régime d'El Assad, selon des témoins, et exprimer leur soutien à l'ancien numéro deux du FIS dissous Ali Belhadj, arrêté par la police dans la matinée puis libéré quelque temps après.

 

La marche a commencé après la grande prière du vendredi. Partis de la mosquée du quartier l’Approval, les manifestants ont pu faire quelques mètres avant d'être bloqués au niveau de Haï El Badr (ex‑lotissement Michel) à proximité de la station de métro, par les forces de l'ordre, déployées en nombre. Ils y ont observé un rassemblement de quelques minutes auquel Ali Belhadj a pris part, avant de se disperser dans le calme, selon un proche de l’ex‑numéro deux du FIS dissous. Cette marche confirme le retour au premier plan sur la scène politique nationale d’Ali Belhadj. Depuis plusieurs mois, l’ancien imam de la mosquée Ibn Badis de Kouba multiplie les sorties sur le terrain. Ses fidèles se tenaient à l’écart. Ce vendredi, ils sont sortis dans la rue.

 

source

Link to post
Share on other sites

el jahl n'a jamais disparu et a encore de beaux jours devant lui grâce a ces débiles, en même temps c'est l'état (avec l'aide de leurs famille de cons) qui aide a les créer, mais qui récolte leurs méfaits ? le reste du peuple bien-sure

Link to post
Share on other sites
Guest salimdz

Alger: des militants de l’ex-Fis manifestent

 

Samedi 25 février à 11:30

 

ali%2520belhadj%2520discour.jpg

 

Ali Benhadj et des dizaines de militants de l’ex-Fis sont sortis ce vendredi après-midi à Kouba, sur les hauteurs d’Alger, pour dénoncer les massacres de populations en Syrie. Un important dispositif de forces de l’ordre a été déployé.

 

Timide, mais significative sortie de dizaines de sympathisants de l’ex-FIS, ce vendredi 24 février dans l’après midi (FIS), à Kouba sur les hauteurs d’Alger, ancien fief du parti dissous. Les isla.mistes sont sortis pour dénoncer le massacre des civils en Syrie par le régime d’El Assad, selon des témoins, et exprimer leur soutien à l’ancien numéro deux du FIS dissous Ali Belhadj, arrêté par la police dans la matinée puis libéré quelques heures plus tard.

 

La marche a commencé après la grande prière du vendredi. Partis de la mosquée du quartier l’ “Approval”, les manifestants ont pu quand même faire quelques mètres avant d’être bloqués au niveau de “Haï El Badr” (ex-lotissement Michel) à proximité de la station de métro, par les forces de l’ordre, déployées en nombre. Ils y ont observé un rassemblement de quelques minutes auquel Ali Belhadj a pris part, avant de se disperser dans le calme, selon un proche de l’ex numéro deux du FIS dissous. Cette marche confirme-t-elle le retour au premier plan sur la scène politique nationale d’Ali Belhadj. Depuis plusieurs mois, l’ancien imam de la mosquée Ibn Badis de Kouba multiplie les sorties sur le terrain.

 

Action isolée ou ballon de sonde du pouvoir qui, à moins de trois mois des législatives du 10 mai prochain donne des signes de panique et tente ainsi de semer le trouble et le chaos ?

 

source

Link to post
Share on other sites
Cette marche confirme-t-elle le retour au premier plan sur la scène politique nationale d’Ali Belhadj

 

Il n'y aura jamais de retour !!!

 

à part nos frères palestiniens, on s'en fou de tout le monde, qu'ils crèvent tous, les années 90 kach wahed kane same3 bina ? et on a brulé le drapeau de personne, pas comme les Libyens, égyptiens, syriens etc... ont brulé le notre parce que on veut pas prendre parti ! akhto rassna !

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

à part nos frères palestiniens, on s'en fou de tout le monde, qu'ils crèvent tous, les années 90 kach wahed kane same3 bina ? et on a brulé le drapeau de personne, pas comme les Libyens, égyptiens, syriens etc... ont brulé le notre parce que on veut pas prendre parti ! akhto rassna !

 

J'ai beaucoup de frères en Syrie, frères musulmans. ce n'est pas parce que une minorité a eu un comportement inacceptable aux yeux de certains qu'on doit juger tous le monde de la même manière. faut pas ce rabaisser a leurs niveau.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...