Jump to content

Les travailleurs de Hassi-R’mel menacent de débrayer


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

INSATISFAITS DES AUGMENTATIONS DE SALAIRE ACCORDÉES PAR SONATRACH

Les travailleurs de Hassi-R’mel menacent de débrayer

 

11163.jpg

 

Ils ont rejeté les termes de l’accord conclu mercredi dernier entre la direction générale et le Syndicat national de Sonatrach et exigent une augmentation équitable et conséquente pour tous les employés de Sonatrach sans distinction.

Les travailleurs de Hassi-R’mel ont donné avant-hier un ultimatum jusqu’au 31 juillet 2008 aux dirigeants de l’entreprise Sonatrach pour satisfaire leur plate-forme de revendications, sinon ils observeront une grève illimitée. La décision a été prise par les 2 000 travailleurs réunis dans la soirée d’avant-hier en assemblée générale des travailleurs à la base des 1 000-Studios de Hassi-R’mel.

 

La rencontre a été présidée par le secrétaire de la Fédération des pétroliers, M. Benazouz, et le secrétaire général du Syndicat national de Sonatrach, M. Lamouri, qui ont, durant plus de deux heures, tenté de convaincre une salle surchauffée, en vain.

 

Les travailleurs ont non seulement rejeté les termes de l’accord conclu mercredi dernier entre la direction générale et le Syndicat national de Sonatrach qui prévoyaient notamment une revalorisation de salaire entre 15 et 30% et une augmentation de salaire de 6% pour plus de 28% de l’effectif, mais exigent une augmentation équitable et conséquente pour tous les travailleurs de Sonatrach sans distinction. Les travailleurs ont longtemps insisté sur le problème de l’Indemnité de zone et des conditions de vie (IZTV) en demandant que la cotisation de cette indemnité soit indexée sur le SNMG, tout en étant soumise pour les agents de la relève. M. Lamouri leur a répondu que le dossier des IZTV se trouve entre les mains du ministre du Travail et d’autres ministères, y compris celui de l’Énergie. La réponse ne semble pas convaincre les travailleurs qui exigent des réponses claires de la part des responsables de l’entreprise eux-mêmes dont ils déplorent d’ailleurs leur absence à cette réunion.

 

L’autre point abordé par les travailleurs lors de cette assemblée concerne la prime de risque qui, selon eux, n’a pas été prise en compte par les dirigeants de la compagnie bien que la zone du Sud ait été décrétée par le président de la République en personne, comme “zone à hauts risques”, ont-ils précisé.

 

Les travailleurs ont demandé que toutes les familles des travailleurs morts sur chantier, soient prises en charge par Sonatrach comme ils ont défié les responsables de Sonatrach à venir vivre quelques jours en leur compagnie pour sentir mieux la douleur et les souffrances des travailleurs du Sud, ont-ils martelé. M. Benazouz et M. Lamouri interviennent tour à tour pour expliquer les termes de l’accord et ses côtés positifs en précisant que les autres points, notamment les IZTV, sont en cours d’examen, mais des voix s’élèvent de la salle pour exiger des échéances et des dates, et surtout la présence des dirigeants de l’entreprise à Hassi-R’mel. Les travailleurs ont lancé à l’issue de cette réunion un ultimatum de 15 jours aux responsables de Sonatrach pour satisfaire leur plate-forme de revendications. Passé ce délai, des assemblées générales seront organisées au niveau de toutes les bases de vie du Sud pour voter le préavis de grève.

 

Pour rappel, les travailleurs de Hassi-R’mel avaient voté le mois dernier une plate-forme de revendications de 8 points exigeant qu’elle soit satisfaite avant le 15 juillet. La direction générale de Sonatrach et le syndicat national se sont réunis les 13 et 14 juillet et sont arrivés à un accord sur plusieurs points, notamment une revalorisation de salaire entre 15 et 30%.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=96998&titre=Les%20travailleurs%20de%20Hassi-R%E2%80%99mel%20menacent%20de%20d%C3%A9brayer

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Certaines lignes compatibles avec le VDSL utilisent le mode G.998.4 / G.INP comme alternative à l'entrelacement. Les deux sont des méthodes de protection contre les erreurs de données causées par le bruit ou les interférences sur la ligne. La prise en charge de G.INP nécessite l'utilisation le firmware prenant en charge le VDSL . Veuillez vérifier les spécifications spécifiques de votre routeur/modem pour vérifier s'il prend en charge G.INP / G998.4. Ce mode permet, à l'aide de la technologie de suppression du bruit, d'annuler certains effets de la diaphonie - permettant ainsi à la ligne de se synchroniser à la vitesse qu'elle aurait pu atteindre s'il n'y avait pas eu l'effet de la diaphonie. Le bruit ou les interférences provenant de sources qui ne font pas partie du groupe de vectorisation peuvent réduire les avantages de la vectorisation. Vous pouvez vérifier si votre routeur utilise G.998.4 / G.INP à partir d'une commande telnet comme suit.  : Sous Windows, allez dans le menu Démarrer, sélectionnez Exécuter et tapez " cmd " et cliquez sur OK, ou si l'option Exécuter n'est pas présente, tapez " cmd " dans la zone de texte " Démarrer la recherche " au-dessus du bouton Démarrer et appuyez sur Entrée. D'autres systèmes d'exploitation ont également un programme ou une application telnet équivalent. Tapez " telnet 192.168.1.1 " Entrez le nom d'utilisateur de "admin", appuyez sur Entrée, puis entrez le mot de passe du routeur. Entrez " sys ver " pour afficher la version du micrologiciel et les détails du code du modem. Entrez " vdsl status more " qui affichera ce qui suit : Dans cet exemple le firmware du routeur  sont aussi indiqués  la version 3.7.8 et le MAC du modem  05-06-07-05-01-07 (qui peut également être écrit 567517 ). C'est le paramètre ReTxEnable qui renseigne sur le support G.998.4, si la valeur est " 1 " alors il est actif sur la ligne. 0 (zéro) indique qu'il n'est pas actif. La colonne de droite est en aval (vos données reçues) et la colonne de gauche est en amont. Tapez "exit" à l'invite telnet pour fermer la session.  
    • En testant le mode G.INP (seul) j'ai perdu la synchro du signal. J'en déduis que le G.INP n'est pas activé sur le DSLAM du réseau fibre ( situé à 485m de chez moi d'après google map)
    • Si tu as un modem qui supporte l'activation du paramètre G.INP (G.998.4) et que ton MSAN le permet, active ce paramètre et tu auras au moins l'upstream ou le downstream en mode fastpath (gain en ping considérable).
    • justement je sais pas trop  je dois etre a a peu pres  300 metres ou quelque chose comme ça mon max rate 24700 mon meilleur current rate est de 22526 et il faut se lever tot tres tot  lol ..mon snr est de 6 mais descend a 4 voir  3.9 certains jours ..mon attenuation en down est de 7.2 j'utilise un moden hg532e bizarrement il me donne les meilleurs resulatats ..tu peux me dire ce qu'il en est  de mes stats par rapport aux tiennes par exemple j'ai envie de comprendre ce qui cloche chez moi une bonne fois pour toute ..merci pour tes retours en tout cas 
×
×
  • Create New...