Jump to content

Les ottomans n'étaient pas si fort que ça finalement


trl-lol
 Share

Recommended Posts

Salut a tous.

 

Vous le savez surement si vous avez étudier en Algérie les ottomans nous ont toujours été présenté comme des sauveurs ,comme une civilisation très puissante qui conquérait le monde , qu'a leur époque c'était l'age d'or de l'islam , sauf que lorsqu'on fais des recherche et bien on vois qu'il n'était pas aussi fort que cela , en réalité ils étaient trés faible voila quelque images venant de wikipedia :

 

1340472462-turkotl.png

 

Et oui on nous a appris des connerie durant toute ces années ... en réalité les ottomans étaient faible et ils ne pouvaient conquérir que de faible pays comme l’Algérie , ils n'ont rien pu faire contre l'europe et ceci bien avant 1830 contrairement a ce qu'on raconte dans nos livres d'histoires...

Link to comment
Share on other sites

ca me rappelle bizarrement le documentaire de la guerre d Algérie qui est réalisé par les français ,dans lequel ils ont minimisé la guerre et comme quoi ils ont eu pité de nous et il nous ont donné la liberté !

 

wikipedia n est pas une source fiable, pleine d erreur de tout genre (elle n'est pas une référence)

de plus ce n est pas des historiens qui ont ecrit ces articles, enfin bref reste a vérifier !!

Edited by ulysse
  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Il ne faut en aucun cas croire a la lettre les articless de wiki... car la majorités de ces derniers sont rédigés par des particuliers c'est a dire des gens comme vous et moi et soi disant vérifiés ulterieurement, ce qui n'est pas toujours le cas. L'empire othommane etait belle est bien un tres grand empire.

[h=3]L'apogée de l'Empire ottoman[/h]

[h=4]Mehmed II le Conquérant et la prise de Constantinople[/h]

 

  • 1005430.jpg1005430.jpg
  • 1009010.jpg1009010.jpg

 

1005430.jpg

Mehmed II, dit Fatih le « Conquérant »

 

De l'Empire byzantin, il ne reste pas grand-chose d'un point de vue territoriale (une ville et ses faubourgs), et moins encore d'un point de vue moral. Dès Murad Ier, le basileus avait fait figure de vassal apeuré ; sous le règne de Bayezid, il avait été obligé de construire une mosquée dans sa capitale et d'y établir un tribunal spécial pour les ressortissants musulmans ; en 1449, Constantin XI Paléologue n'était monté sur le trône qu'avec l'appui du Sultan. Son prestige assurait sa survie. Pour l'islam, la prise de la ville répondait à une vieille promesse ; depuis huit siècles, elle était désirée, attendue comme la victoire finale, la preuve de sa suprématie sur les autres religions. « Élu » serait le peuple qui la prendrait.

Mehmed II Fatih (« le Conquérant », 1451-1481) a vingt et un ans lorsqu'il succède à son père. Il fait immédiatement ériger une forteresse sur la rive européenne du Bosphore, le château de Rumeli (Rumelihisarı), en face de celle que Bayezid Ier a fait construire sur la rive d'Asie. Constantin XI Paléologue lance un appel à l'Europe, qui lui envoie en tout et pour tout 200 Latins et 500 Génois. En face d'eux et des défenseurs grecs renforcés de tout ce qui peut porter les armes, Mehmed II dispose de 12 000 guerriers, d'une flotte de 350 navires et de la meilleure artillerie du monde. Dans la nuit du 23 avril 1453, il fait transporter par voie terrestre une partie de ses bâtiments du Bosphore dans la Corne d'Or. Un mois plus tard, il offre au basileus une capitulation honorable que celui-ci refuse. Mehmed II lance alors l'assaut. Par une brèche proche de la porte d'Andrinople, les janissaires entrent dans la place. Le dernier basileus meurt les armes à la main. À cheval, Mehmed II entre dans la basilique Sainte-Sophie et y célèbre l'office musulman de la prière (29 mai 1453).

Dans la nouvelle capitale de l'Empire ottoman, Constantinople, devenue Istanbul, Mehmed II Fatih jette aussitôt les fondements de la coopération qu'il entend établir entre ses sujets : des libertés exceptionnelles sont données aux chrétiens ; les Génois se voient confirmer leurs privilèges. Fidèle à la tolérance ancestrale des Turcs, le Sultan organise les Églises grecques, arméniennes, syriaques et la synagogue : des patriarches sont nommés, les tribunaux ecclésiastiques reçoivent de larges compétences. Ainsi se trouve codifiée la division des peuples de l'Empire en communautés religieuses autonomes.

Dans toute la chrétienté, une émotion immense est soulevée par la prise de Constantinople, et le découragement s'empare bientôt des esprits. Jean Hunyadi meurt en 1456 : la Serbie est annexée en 1459. En 1463, c'est la Bosnie ; en 1467, l'Herzégovine et l'Albanie. De 1461 à 1475, Mehmed arrache aux Génois tous leurs comptoirs de la mer Noire, y compris Azov et Kaffa, et il vassalise la Crimée. Il met fin à l'Empire grec de Trébizonde et occupe la Karamanie. Plus à l'est, il repousse les Iraniens.

Ses succès militaires s'accompagnent d'une grande activité législative (promulgation du Kanunname,le premier code de lois turques) et culturelle : parmi d'autres documents, l'album de peintures de Fatih, conservé à la bibliothèque de Topkapı, dévoile, par ses œuvres d'inspiration chinoise, centrale-asiatique, italienne, persane, l'extraordinaire curiosité intellectuelle et l'humanisme de l'époque.

 

[h=4]Bayezid II le Saint et Selim Ier le Terrible[/h]

1005370.jpg

Selim le Terrible et Barberousse

 

 

À la mort du Conquérant, Bayezid II Veli (« le Saint », 1481-1512) est gouverneur d'Amasya. Le grand vizir favorise son frère Cem Sultan (1459-1495), mais les janissaires se prononcent pour Bayezid (Bajazet), qui leur accorde, comme l'avait déjà fait son père, « le don d'avènement » : la redoutable milice commence à jouer un rôle politique et à le faire payer. Cem, plusieurs fois vaincu, se réfugie en Europe où il meurt en 1495.

Le nouveau sultan Bayezid II est un prince pacifique qui, aux raids de ses officiers en Allemagne et dans la plaine du Pô, préfère ses traités avec les Mamelouks d'Égypte, avec les Séfévides d'Iran, avec les Hongrois, avec Venise. Il est contraint à l'abdication par son troisième fils, Selim, soutenu par les janissaires.

Prudemment, dès son intronisation, Selim Ier Yavuz (« le Terrible », 1512-1520) fait massacrer les siens, puis se tourne contre l'Iran. Il écrase Chah Ismaïl à Tchaldiran, entre à Tabriz (1514) et annexe toute l'Anatolie sud-orientale (Kurdistan). En 1516, il se met en route pour l'Égypte : Alep, Homs, Damas, Jérusalem tombent entre ses mains. Le 22 janvier 1517, la bataille du mont Mugattam (aux portes du Caire) lui livre la vallée du Nil. Le chérif de La Mecque reconnaît sa suprématie et lui donne la protection des Lieux saints musulmans. Selim ramène à Istanbul le dernier calife abbasside. Il n'est pas établi si celui-ci a renoncé à ses droits au profit de l'Ottoman, mais Selim l'affirme et, dès lors, sa famille peut revendiquer l'autorité suprême sur tous les musulmans : le sultanat devient ainsi également un califat.

 

[h=4]Soliman le Magnifique[/h]

 

  • 1008876.jpg1008876.jpg
  • 1310873.jpg1310873.jpg

 

1008876.jpg

Soliman le Magnifique

 

Süleyman – appelé Soliman le Magnifique en Occident, les Turcs lui donnant le nom de « Législateur » (Kanunî) – est sans aucun doute le plus important souverain ottoman. Sous son règne (1520-1566), l'Empire atteint son plus haut niveau de puissance, qui consacre la plus brillante civilisation de l'époque (illustrée en particulier par une intense activité architecturale conduite par l'architecte Mimar Sinan, constructeur des mosquées de Chah Zade [Şehzade camii] et Süleymaniye à Istanbul, Selimiye à Edirne). Il reçoit ses institutions définitives et toute sa structure administrative. Le Sultan, servi sur terre et sur mer par de grands capitaines, parmi lesquels les frères Barberousse (Barbaros Hayreddin Paşa et Oruç Reis) et le grand vizir Sokullu Mehmed Paşa, se pose en arbitre de l'Europe. Au cours de son long règne de 46 ans, Soliman ne mène pas moins de treize campagnes, dix en Europe, trois en Asie.

En Asie, Soliman vainc l'Iran, s'empare de Bagdad et de la majeure partie de l'Iraq. Sur mer, ses corsaires s'installent à Tunis et à Alger (1516), à Aden et lancent des expéditions jusqu'en Inde. Ainsi, tout le monde arabe, à l'exception du Maroc, passe sous la coupe ottomane. En Europe, les guerres d'Italie et la rivalité des maisons de France et d'Autriche favorisent le sultanat. Bientôt, un invraisemblable système d'alliance s'organise qui rend partenaires d'une part François Ier et Soliman, d'autre part Charles Quint, Louis II de Hongrie et Tahmasp d'Iran.

 

1007765.jpg

Conquête de Buda par Soliman le Magnifique

 

 

Les relations amicales entre le royaume de France et l'Empire ottoman provoquent un scandale majeur en Europe, d'autant que les hasards de la guerre les amènent à opérer ensemble (en Corse, ou devant Nice, bombardée par la flotte franco-turque et prise en 1543). Pourtant, l'un et l'autre en tirent des avantages. Par le régime des capitulations, privilèges commerciaux et religieux gracieusement accordés par le sultan, les Français reçoivent la protection des Lieux saints et une position enviable au Levant.

Soliman va de succès en succès : en 1521, il prend Belgrade ; en 1522, il débarque à Rhodes ; en 1526, il remporte sur Louis de Hongrie l'éclatante victoire de Mohács et annexe Buda. Pour un siècle et demi, la Hongrie est placée sous domination ottomane. En 1529, Soliman est sous les murs de Vienne, mais il ne parvient pas à prendre la ville ; en 1532, il pénètre en Styrie. Quand il meurt à soixante-douze ans, son État est le plus puissant d'Europe et d'Asie occidentale.

 

[h=4]L'Empire ottoman au XVIe s.[/h]

 

  • 1011318.jpg1011318.jpg
  • 1007764.jpg1007764.jpg

 

1011318.jpg

Le protectorat ottoman

 

Aux conquêtes de Soliman le Magnifique viennent s'adjoindre celles de son fils Selim II Mest (« l'Ivrogne », 1566-1574), prince incapable heureusement servi par le grand vizir Sokullu (Chypre et Astrakhan sur la Caspienne), et celles de son petit-fils Murad III (1574-1595) : Géorgie et Lorestan. La bataille de Lépante(octobre 1571), qui voit la destruction de la flotte ottomane, n'est qu'un incident pour les Turcs : la puissance navale est vite reconstituée. Mais cette victoire donne un immense espoir à l'Occident en démontrant que les musulmans ne sont pas invincibles.

L'Empire est devenu démesuré. Il s'étend de la frontière de l'Autriche au golfe Persique, de la mer Noire aux confins marocains. Il englobe l'Anatolie (le pays des Turcs) et la Transcaucasie, la Syrie, la Palestine, une partie de l'Iraq, l'Arabie, l'Égypte, la Cyrénaïque et la Tripolitaine, les régions côtières de la Tunisie et de l'Algérie, le nord du Caucase, le Kouban, la Crimée, l'Ukraine méridionale, l'actuelle Roumanie, la plus grande partie de la Hongrie et les territoires de l'ex-Yougoslavie, l'Albanie, la Grèce et la Bulgarie. Il n'a plus, en apparence, que deux adversaires – l'Iran à l'est, le Saint Empire à l'ouest –, ainsi que la petite mais tenace république de Venise.

  • Like 4
Link to comment
Share on other sites

Salut a tous.

 

Vous le savez surement si vous avez étudier en Algérie les ottomans nous ont toujours été présenté comme des sauveurs ,comme une civilisation très puissante qui conquérait le monde , qu'a leur époque c'était l'age d'or de l'islam , sauf que lorsqu'on fais des recherche et bien on vois qu'il n'était pas aussi fort que cela , en réalité ils étaient trés faible voila quelque images venant de wikipedia :

 

1340472462-turkotl.png

 

Et oui on nous a appris des connerie durant toute ces années ... en réalité les ottomans étaient faible et ils ne pouvaient conquérir que de faible pays comme l’Algérie , ils n'ont rien pu faire contre l'europe et ceci bien avant 1830 contrairement a ce qu'on raconte dans nos livres d'histoires...

 

Ouais, ben en gros, t'es arrivé à la conclusion que les ottomans étaient "très faibles" car ils ont perdu 4 batailles... Sacrée analyse, dis donc! Un conseil, ne fais pas d'étude en histoire ;)

Edited by holinx
  • Like 13
Link to comment
Share on other sites

  • Moderators

entierement d'accord, c'est n'importe quoi de juger une nation sur une portion de son histoire, t'aurais du lire mr Trl-lol l'histoire avant le 18eme siecle, parceque durant ce siecle, l'empire ottoman etait en declin, mais avant tout le monde avait peur de mettre son petit cul en mer mediterranée a cause des "tres faibles" comme tu le dit

meme les US ont perdu le vietnam et alors, ils sont pas pour autant tres faibles, ils ont un arsenal de guerre et de destruction jamais atteint par quiconque durant toute l'histoire de l'humanité, et ca ne le rends pas invincibles aussi

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Pour les ottomans, c'est un peu plus nuancé que tu le crois. L'histoire est toujours plus nuancé qu'on le croit.

 

Les ottomans à un moment ont été à une surpuissance militaire et navale, et du à leur non renouvellement et abandon de toute évolution technologique et culturelle, se sont vu doucement et surement gangrené par la corruption (le bakchich est un mot d'origine turc) et la médiocrité.

 

Ils ont en effet géré un des plus grands territoires de tout les empires historique, mais pour la plupart ces territoires ont été mal géré ou juste de façon superficielle.

 

Les turcs n'avaient aucune autorité sur l'Arabie, et d'ailleurs ils n'ont jamais été bien considéré par les arabe. Les balkans et les grecs étaient de tout temps en révolte du au très mauvais traitement que leurs faisaent subire les ottomants, et l'Algérie était une province bien plus bélliqueuse et indépendante qu'elle ne devait être, sans parler du fait que l'autorité réelle des ottomans était concentrés sur les grandes villes. Les territoires vastes du nord afrique leurs échappaient ou pour être plus juste ne les intéressaient pas.

 

Je te conseil de mieux lire l'histoire des ottomans et de la régence d'Alger. En effet, la régence d'Alger n'est pas cette super puissance que veulent faire croire les manuels tout comme les ottomans n'étaient pas ces invisibles musulmans.

 

Ils ont leurs hauts et leurs bas, et ce qui a fait leurs force a été la raison de leurs chute. Documente toi mieux, et évites ces conclusions hatives et tranchantes dans l'histoire.

Link to comment
Share on other sites

Salut a tous.

 

Vous le savez surement si vous avez étudier en Algérie les ottomans nous ont toujours été présenté comme des sauveurs ,comme une civilisation très puissante qui conquérait le monde , qu'a leur époque c'était l'age d'or de l'islam , sauf que lorsqu'on fais des recherche et bien on vois qu'il n'était pas aussi fort que cela , en réalité ils étaient trés faible voila quelque images venant de wikipedia :

 

1340472462-turkotl.png

 

Et oui on nous a appris des connerie durant toute ces années ... en réalité les ottomans étaient faible et ils ne pouvaient conquérir que de faible pays comme l’Algérie , ils n'ont rien pu faire contre l'europe et ceci bien avant 1830 contrairement a ce qu'on raconte dans nos livres d'histoires...

t du MAK, ou quoi?

Link to comment
Share on other sites

Salam,

En bref.

C’était l'Empire Ottoman (les faibles n'instaure pas d'empire) et comme tout Empire , il y a toujours un déclin et c'est l’alliance Arabo-Britanique qui a précipité ce dernier. ainsi les arabes l'ont eu dans le * (la suite vous la connaissez)

Pour info : Les Turcs c'est un peuple qui n 'a jamais été colonisé !

Link to comment
Share on other sites

salem

si tu veux ecouter un peu d'histoire passe par là

 

un docteur en histoire, qui vérifie ces sources avant de les dire

 

pour les 4 batailles, oui les ottoman ont perdu des batailles beaucoup de bataille mais il ont gagné des centaines

 

oui il ont conquit l'Algérie, mais pour chasser les espagnoles, sans eux on aurait connu le même sort que les Andalous, la mort ou la mort

Link to comment
Share on other sites

il parait que le spartiat léonidas a immigré en france

6000 vs 2 wahooo wahoo

wsv22w.jpg

Oh

il y avait james bond et chuck norris je croit.

Link to comment
Share on other sites

Les Francais au moins ont laissés des routes, hopitaux etc ... qu'est-ce qu'ils ont foutu les ottomans a part nous arabiser comme des moutons ?

 

t'es sérieux, fais une recherche et regarde quand les premier WC ont été installé dans une maison a Paris, et à Alger pour voir ;)

 

pour l'anecdote, Louis XVI fessait caca derrière son rideau a coté de son trône devant tt la coure, quand tes ancêtre se prélasser dans les Hamam :D :D

Edited by clandestinodz
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Les Francais au moins ont laissés des routes, hopitaux etc ... qu'est-ce qu'ils ont foutu les ottomans a part nous arabiser comme des moutons ?

Tres drole le mec, il parle en connaissance de cause c'est pour cela qu'un petit cours d'histoire s'impose:en Algérie l'implantation de la langue arabe et de l'islam s'est effectuée par les mosquées. Puis les Berbères des villes adoptèrent progressivement l'arabe, considérant cette langue comme «un idiome divin». Quant aux Berbères des montagnes, ils ne subirent que très faiblement l'influence linguistique étrangère et continuèrent à parler leurs langues ancestrales. Ce n'est qu'après le XIe siècle que le berbère amorcera son déclin. Bien avant l'arrivé des ottomane mon ami. Salutations.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Les Francais au moins ont laissés des routes, hopitaux etc ... qu'est-ce qu'ils ont foutu les ottomans a part nous arabiser comme des moutons ?

 

 

Et ottomans parler arabe tout le monde le sais. et les français n'était pas de s colonisateurs mais des entrepreneur en btp qui ont réussi a avoir l'exclusivité pendant plus d'un siecle.

 

 

 

 

Je suis déçu un jour ca va déraper sur ce forum ... --'

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Les Francais au moins ont laissés des routes, hopitaux etc ... qu'est-ce qu'ils ont foutu les ottomans a part nous arabiser comme des moutons ?

 

 

Deux petite précisions :

 

Les français ont bâtis et investie dans un territoire qu'il considérés comme leurs propriétés acquises avec le droit de guerre, ils construisaient pour eux pour mieux rentabiliser ce territoire et c'est ce qu'ils sont fait.

 

Les ottomans n'ont jamais arabisés les maures, ou autochtones. Bien au contraire, c'est sous le colonialisme français que l'arabe s'est développé.

 

Les turcs avaient, et ont toujours, horreur de l'arabe, et même si c'était la langue officiel de pouvoir, elle était tout au plus une langue administrative, d'élite dirigeante. Il faut juste se rappeler que le premier geste d'Ataturk après le bannissement du sultanat, était celui de langue arabe et l'instauration de l'alphabet latin, et ce malgré la résistances des vieux reliquats d'en temps. Et entre nous, ça leurs a bien réussit...

 

 

Sinon, les Turcs n'ont rien laissés pour la simple raison qu'ils n'avaient rien construit et ce qui était construit à été détruit par les français ( Alger centre ), et bien entendu les casbah sont de réalisation et architecture mauresque/maghrebine.

 

Il existe bien entendus les différents palais et autres réseaux d'alimentation d'eau ( assez développé à l'époque, surtout pour les citadines), mais ça reste pas grand chose par rapport aux 3 siècles de présence.

Edited by arkhoide
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Quelques personnes qui ont participé dans ce topic prétendent connaitre mieux que d’autres l'histoire d'Algérie rien qu’en lisant un livre ou deux (que je trouve douteux) et déjà ils sont des experts.

L'histoire d'Algérie a cette époque est mystérieusement floue, inconnue, presque du vide historique, je trouve que c’est bizarre qu’on ne nous dit pas beaucoup de chose sur cette époque (16ème au 19ème siècle)

On nous disait Arroudj et Kheirdine nous ont sauvé des espagnoles???

C’est grâce a l’empire ottoman que l’Algérie est devenue une puissance militaire avec une grande flotte avec laquelle l’Algérie imposait sa suprématie et son dictat sur le sud-ouest de la méditerranée, en réalité tous le monde sait que c’était des actes de piraterie.

En fait on n’en sait pas grand chose.

 

Dans les manuel scolaires on nous a enseignés que la période ottomanes était l'âge d'or et de prospérité d'Algérie, et que notre pays était un éden que tous le monde nous envié. Bien sur le mérite revient à nos prestigieux sauveurs ottomans !...

 

L’état algérien est régit par une diaspora qui descendait de turcs, ils ont toujours occupait des postes de responsabilité très importants dans le système politique, administratif et même militaire de notre pays. Donc je peux vous dire que les turc n'ont jamais cessaient d’administrer notre pays. Et même après l'invasion française, ils ont su trouver un compromis pour garder leurs terres et leurs richesses, en contre ils ont l’obligeance de se soumettre aux lois françaises et aider les colons et l'armée française à s'installer et s’établir dans notre pays.

 

Garder leurs terres et richesses ! Des terres spoliées aux paysans Algériens par la force de yatagan.

Fortune et richesse grâce aux dilapidations et aux impôts lourds qu’on imposait aux Algériens.

 

Je crois que les ottomans n’étaient pas si différents des français, c’est sans doute a cause de la religion commune qu’on a voulu volontairement effacer et/ou modifier la vrai histoire, Et oui mes amis, les turc n'était pas nos sauveurs, ils n’étaient pas venu protéger et préserver notre culture et religion qui est commune avec la leurs, mais c'étais :

1- La soif exten^^^^^^^^ et d’un pouvoir plus étendu

2- Pour des objectif militaro-stratégique : avoir une ouverture sur l'Europe par le sud-ouest et ainsi fermer l’étau sur l'Europe.

3- Des rentes de plus en plus importantes pour le sultan

….

Je disais que cette diaspora de personne d'origine turc, ont fait que l'histoire de cette période soit la plus belle, la plus lumineuse, bien sur ils ne peuvent pas salir la mémoire de leurs ancêtres.

C’est eux donc qui imposent leur façon de voir, leur culture, traditions et surtout leur histoire censurée, corrigée et revue dans nos manuelles scolaires, medias, festivités…

 

Je suis étonné que des algériens croient au brave ottoman, tout d’abord il faut connaitre leurs origines. Et puis dans tous les pays qu'ils ont occupé (arabe, kurde, européens...) ils ont semé la terreur, la violence, les massacre, génocides....(en Syrie, Liban, égypt., Grèce, kurde, Arménie...) voir même en Algérie, ça vous choque non ?

Ma grand mère (rebi yarhamha) nous racontait quand nous étions mômes, les guérillas que menaient les villageois contre les turcs envahisseurs, suite a leurs cynismes, impôts lourds, spoliation, emprisonnement abusif, kidnapping, viol…).

 

Un jour en regardant un long métrage sur la guerre d'écosse en moyen âge, sans doute vous l'avez tous vu, je me suis rappelé une histoire que ma grand-mère nous racontait, ça ressemble a ce que les écossais subissait de la part des anglais.

 

Y’a 3 ou 4 siècles de cela, dans un village si proche du notre, vivait une jeune fille cloitrée dans l’humble demeure de ses parents. En grandissant, Cette jeune fille que le bon DIEU a dotée d’une grande beauté a suscité des éloges et les vanteries des villageois de toute la région. De peur pour leurs fille on a du la cacher a la maison lui interdisant de sortir, on dit même qu’on la descendit au fond du puits la cachant ainsi de peur que les ottomans l'aperçoive et l’enlèvent, les soldats turcs, croyant tous se permettre, prenait et enlever toute jeunes filles qui leurs plaisent. Ça choque hein…

 

Les se font presque en secret, d’ailleurs le jour de mariage de cette belle jeune fille que tous le monde vante sa beauté, La famille du mari on a du la ramener a leurs demeure cachée dans une charrette du foin, cette histoire est restée dans vers populaire de la région jusqu'à nos jours.

 

Dans la Kabylie, on Installait de petites portes d'entrée, ceci est du suites aux multiples incursions turcs, pour se défendre, les kabyles commencèrent a installer des portes d’entrées non habituelles, ces portes sont petit en hauteur et pour rentrer il faut se courber fortement, donc qu'une fois un turc viole l'enceinte de la maison, il devrait se courber en rentrant et la, le chef de famille qui l’attendait derrière la porte lui écrase la tète par tous ce qui lui tombe sur la main (épée, une jarre, une grosse pierre...) au points ou les turcs, de peurs d'être tués, fessait, plus-tard, passer leur yatagan par le bas de la porte et faire des vas et vient pour s'assurer qu'il n'y'avais personne derrière.

 

Y'en a bien beaucoup d'autre histoire que ma grand mère me racontait sur cette période, et pas seulement.

Quelle belle transmission de l'histoire, ma grand mère nous racontait des choses très importantes sans le savoir, pour elle c'était une banale histoire comme d'autres qu'on racontait aux enfants avant de dormir.

On ne crée pas d’histoire rien que pour faire plaisir a ces ancêtres ou a son chef, ou a un partit, clan, tribu… l’histoire c’est la narration de ce qui s’est passé jadis, peut être glorieuse ou honteuse mais il faut l’accepter.

Ma grand mère était analphabète mais honnête, elle n’avait aucun intérêt de vanter ou de dénigrer les ottomans, elle relatait seulement ce que son aïeule lui racontait y’a presque un siècle.

Contrairement aux charlatans qui prétendent être des « douctours fi attarikh » qui n’hésiteraient pas à vendre leurs parents rien que pour faire propagande ou plaisir a un dictateur, président, ministre, partit, clan, tribu, vanté le mérite de dynastie, doctrine, idiologie…

Voila a peut prés ce que je sais…

Edited by zadig
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ton histoire ne contredit en aucun cas ce qui est écrit plus haut ... elle raconte juste une partie de l’histoire qui c'est passer peut etre dans des région pas totalement sous le contrôle Ottomans ? en d'autre terme pour toi les Ottoman sont les méchant il aurais du nous laisser soumis au Espagnole .. et aurais déja perdu toute notre culture, tradition, religion, bien avant la venu des français ! ohhh sh**

 

sait que c’était des actes de piraterie.
Et aujourd'hui les droit de passages des détroits c'est quoi ? Edited by kamui13
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • c'est de la fibre ca?!! 😱😱 crushing the algerian dream, way to go Algérie Télécom 👍👌👏👏 et esque c'est normal de brancher sûr un poteau d'électricité ?
    • Alors bonjour et bienvenu sur ce site !  je suis pas vraiment expert mais je peux t'aider en attendant l'arrivé d'un vrai expert pour répondre à tes question :  1) En ADSL 2+ il est possible d'atteindre 25 méga, ta ligne a l'air excellente mais plafonné a 20.8 méga, sachant qu'il faut enlever 14% de la date rate pour obtenir le vraie débit, dans ton cas tu as que 18 méga, si tu leurs demande d'augmenter le plafond y'a moyen qu'il le fasse, mais tu peut juste passer en VDSL pour le coup et utiliser ton modem ADSL 2+    2)en VDSL tu peut espérer atteindre largement 100 méga avec ta ligne, pour le moment l'offre maximal est de 100 méga mais tu peut même avoir jusqu'à 300méga en vdsl   3) la VDSL améliore le ping mais je sais pas si c'est l'augmentation est significatif ou pas   4) tu peut passer en VDSL et utiliser uniquement l'asdl 2+ en effet ! et au passage tu es sur que ton modem n'est pas compatible avec la vdsl ? certain modem tp link et tenda "entrée de gamme" sont compatible avec la VDSL  j'ajoute une petite note : tu ne peut pas changer d'offre chez AT 2 fois dans une année, si tu prends l'offre VDSL 20 méga en attendant l'arrivé de ton modem, il te laisseront pas passer en VDSL 100 méga ( ou autre ) avant d'avoir passer 1 année, je suis pas sur a 100% de ça mais c'est ce qu'on m'a dit chez une agence d'algérie télécom l'année dernière 
    • passe en vdsl maintenant...car ils vont te faire poireauter....et connecte toi en adsl en attendant...point barre ! rien a ajouter
    • @Hicham je voudrai bien voir AT vendre du matos pc cpu/gpu ram 😂
×
×
  • Create New...