Jump to content
FARESMANIA

Trolling

Recommended Posts

[h=1]Du "trolling" au harcèlement morbide[/h]

 

 

 

1573526_6_f0af_illustration-de-job-bauer-pour-le-conte-de.jpg[h=2]Il avait publié sur Internet des dizaines de messages injurieux, mais aussi des photomontages et des vidéos se moquant de quatre jeunes Britanniques décédés brutalement : Sean Duffy, un Britannique de 25 ans, a été condamné à dix-huit semaines de prison ferme, mercredi. Il a également écopé d'une interdiction d'utiliser les réseaux sociaux durant cinq ans.[/h]Vivant seul, souffrant d'une forme d'autisme et alcoolique, M. Duffy s'était attaqué à plusieurs pages d'hommages établies par les familles ou amis, les alimentant d'insultes ou de messages menaçants. Il avait aussi créé une fausse page sur le réseau Facebook au nom d'une jeune fille décédée d'une crise d'épilepsie, à partirde laquelle il envoyait des messages d'injures à la mère de la jeune fille.

Après la mort d'un adolescent de 14 ans, poignardé, Sean Duffy avait créé un groupe Facebook dans lequel il avait posté des montages de photos et de vidéos du jeune homme couvert de sang. Certaines chaînes de télévision britanniques se sont refusées à montrer ces images, les jugeant trop choquantes. Avant l'arrestation de M. Duffy, une jeune fille soupçonnée d'avoir publié certains des messages dont il était l'auteur, avait fait une tentative de suicide.

Cette série de harcèlements avait logiquement fait les choux gras des tabloïds britanniques, mais s'était également invitée au Parlement, au début de juillet. Après la publication de détournements et de messages morbides sur la page d'hommages à une jeune fille morte dans un accident de voiture, le député conservateur de sa circonscription avait appelé le gouvernement à prendre des mesures. Il avait reçu le soutien du président de la Chambre des communes.

"TROLLING" CONTRE HARCÈLEMENT

Pour la presse britannique, qui a largement couvert l'affaire Duffy, ce phénomène porte un nom : le "trolling". De manière générale, il s'agit de l'attitude consistant àprovoquer les participants à une discussion en ligne, par exemple en lançant systématiquement des débats sur des sujets très polémiques ou en agressant les participants au débat. Avec un but : faire dégénérer la discussion. Figure de laculture populaire du Web, le "trolling" est loin d'être un phénomène nouveau : cette attitude était déjà observée par les premiers utilisateurs des groupes de discussion UseNet.

Présents presque partout où ont lieu des discussions ou débats en ligne, les "trolls" ont fait l'objet de diverses classifications, la plupart établies de façon empirique par des internautes, en fonction de leurs motivations et de leurs pratiques – l'artiste Lucy Pepper en a même fait une galerie de portraits. Elle sépare ainsi le "défenseur", spécialiste autoproclamé d'un sujet, du "croisé en cage", jaloux de toute personne qu'il perçoit comme plus douée que lui. On trouve également en ligne de nombreux guides de défense contre leurs actions, dont la première règle est généralement résumée dans l'expression "Ne nourrissez pas le troll" : la meilleure défense contre les trolls consiste à ne pas leur répondre pour ne pas entrer dans leur jeu.

Pourtant, M. Duffy ne semble correspondre à aucun archétype classique de troll : ses messages ne semblent pas avoir été publiés uniquement pour provoquer, mais surtout pour harceler ou agresser. Au cours de l'audience, les débats ont montré que M. Duffy recherchait spécifiquement les pages d'hommages consacrées à des adolescents décédés pour y publier ses messages injurieux ou menaçants, lesquels combinaient en réalité deux "cultures Web" : celle du trolling et celle du détournement, populaire sur des forums comme 4chan.

Les photomontages morbides ou cruels, par exemple, sont monnaie courante sur le sous-forum /b/ de 4chan, un site entièrement anonyme et très fréquenté. Mais sur ce forum où règne un humour très particulier, les détournements ont surtout vocation à amuser les membres de la communauté – et non à être présentés directement à des personnes qu'ils pourraient choquer.

DISPOSITIF JURIDIQUE

Le cas de M. Duffy n'est pas une première. Il y a un an, un homme de 36 ans avait été condamné à la même peine, à Manchester, pour des faits similaires. Depuis 2003, la loi britannique sanctionne spécifiquement l'envoi, "par un moyen de communication électronique, d'un message ou de tout autre élément qui est gravement offensant, indécent, obscène ou menaçant".

En France, la loi ne prévoit pas de cas spécifique pour ce type de comportement."En droit français, le harcèlement peut être moral, lorsqu'il se déroule sur le lieu de travail, ou sexuel. Le code pénal sanctionne également le harcèlement téléphonique, lorsqu'il est caractérisé par sa nature répétée ; en revanche, le harcèlement en ligne n'a pas de définition juridique, explique Murielle-Isabelle Cahen, avocate spécialisée dans le droit des nouvelle technologies. Les auteurs de messages de ce type peuvent en revanche être poursuivis pour diffamation ou injure."

A la sortie du tribunal, mercredi, les parents des jeunes victimes jugeaient que c'est surtout aux éditeurs de site de prendre des mesures. "Dans ce type de situation, c'est très difficile de contacter quelqu'un chez Facebook. On peut signaler les messages, mais il n'y a personne à qui l'on puisse parlerdirectement", regrettait le père d'une des adolescentes visées par Sean Duffy. Le réseau social a affirmé de son côté qu'"il n'y a pas de place pour les trolls sur Facebook" et que les contenus signalés sont rapidement supprimés

 

Source:http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/09/16/du-trolling-au-harcelement-morbide_1572366_651865.html

Vu que tout et n'importe qui croyait connaitre le Trolling voila un sujet judicieux relatant l'histoire d'un vrai troll, comme ca on aura moin de Trolling et plus de discussions.

Salutations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
    • L'antivirus ,Le pare feu ou le fichier Hosts  peuvent aussi te bloquer l'accès au modem. -Débranche le câble qui relie le modem au filtre adsl ensuite désactive temporairement l'antivirus et/ou tout pare feu  et tente la connexion à 192.168.1.1 -Si la connexion au modem ne s'établit pas il faut en tant qu"administrateur ouvrir le fichier hosts (sans extension) qui se trouve dans C:\Windows\System32\drivers\etc Ce fichier s'ouvre comme un fichier.txt Il doit y avoir la ligne suivante : 127.0.0.1  localhost s'il y'a d'autres lignes en dessous qui commencent par 127.0.0.1 et que tu n'as pas ajouté il faut les supprimer Redémarre le pc  et vérifie si tu peux te connecter au modem
×
×
  • Create New...