Jump to content

Exonération de la TVA et des intérêts des crédits agricoles


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

Conférence de presse du ministre de l’agriculture

Exonération de la TVA et des intérêts des crédits agricoles

11582.jpg

 

Rachid Benaïssa, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a annoncé, hier, d’importantes mesures en faveur des agriculteurs, des éleveurs et des opérateurs de l’agro-industrie.

 

Ces mesures annoncées lors d’une conférence de presse animée au siège du ministère de l’Agriculture à Alger interviennent dans le cadre de la loi des finances complémentaire pour 2008. La première mesure en la matière concerne la prise en charge totale des intérêts des crédits de campagne octroyés aux agriculteurs et aux éleveurs par les banques et établissements financiers.

 

Le ministre, qui expliquera à ce sujet que “la réhabilitation et le repeuplement des étables et la réalisation des infrastructures de stockage liée à l’exploitation agricole ainsi que les investissements pour l’économie de l’eau, les taux d’intérêt de ces actions seront pris en charge par l’État”, précisera que “l’instrument de prise en charge de cette mesure sera le Fonds national de régulation de la production agricole qui vient d’être adopté à cet effet”. La seconde mesure, intervenant à ce propos, a trait à l’exonération de la TVA des engrais.

 

La mesure touche précisément les engrais azotés, phosphatés, phospho-potassiques et les engrais complexes (NPK sulfate et NPL chloré) ainsi que les produits phytosanitaires (les insecticides, les antirongeurs, les herbicides, les fongicides, les inhibiteurs de germination et les régulateurs de croissance pour les plantes, les désinfectants et les produits similaires, présentés dans des formes ou emballage de vente au détail ou à l’état de préparation ou sous forme d’articles tels que les rubans, les mèches de bougie soufrée et le papier tue-mouche. Pour le ministre, ces dispositions “prennent toute leur importance quant on sait que les moyens et les facteurs d’intensification, qui entrent dans le processus de production, déterminent l’accroissement de la production et de la productivité”. Aussi aux yeux du membre du gouvernement Ouyahia, les intrants agricoles permettent, en effet, d’accroître l’offre de produits agricoles et donc de “stabiliser relativement les niveaux des prix à la consommation”.

 

La troisième mesure a trait à l’exonération de la TVA des loyers versés dans le cadre des contrats de crédit-bail sur les matériels agricoles produits en Algérie. Cette exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a pour finalité de “faciliter l’accès au financement de la mécanisation, à travers le recours au crédit-bail”, explique le ministre avant de poursuivre que “cette mesure, qui restera en vigueur jusqu’en décembre 2018, a pour objectif d’encourager l’utilisation matériels et d’équipements agricoles qui sont nécessaires à la préparation des sols, notamment pour l’intensification céréalière, les plantations arboricoles et autres activités agricoles et d’élevage”.

 

Il n’omettra pas néanmoins de souligner que “notre parc matériel agricole est vétuste et sous-équipé en engins spécialisés indispensables, il devient urgent d’encourager la mécanisation de l’agriculture, mais aussi la relance de la construction mécanique dans notre pays”. L’institution d’un fonds spécial d’appui aux éleveurs et petits exploitants agricoles a été également annoncée hier par Rachid Benaïssa. L’objectif de la mise en place de ce fonds réside dans l’impératif d’assurer “la couverture totale des charges d’intérêt des éleveurs et des petits exploitants et prendre en charge les subventions affectées par l’État au développement de l’élevage et le renforcement des activités des petites exploitations agricoles en zones de montagne, de steppe et des oasis”, explique l’orateur.

 

Aussi et dans le cadre du développement des productions animales (viandes, lait, œufs), des mesures sont prises “pour atténuer les coûts de production et faciliter aux éleveurs l’accès aux intrants dont le coût sur le marché mondial ne cesse d’augmenter”, note le ministre. Citant un exemple de mesure, il parlera de l’exemption de la TVA sur les produits entrant dans la fabrication des aliments de bétail (maïs, tourteau, luzerne). L’exemption des droits et taxes sur les produits chimiques et organiques importés par les fabriquants des médicaments vétérinaires.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=97417&titre=Exon%E9ration%20de%20la%20TVA%20et%20des%20int%E9r%EAts%20des%20cr%E9dits%20agricoles

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Certaines lignes compatibles avec le VDSL utilisent le mode G.998.4 / G.INP comme alternative à l'entrelacement. Les deux sont des méthodes de protection contre les erreurs de données causées par le bruit ou les interférences sur la ligne. La prise en charge de G.INP nécessite l'utilisation le firmware prenant en charge le VDSL . Veuillez vérifier les spécifications spécifiques de votre routeur/modem pour vérifier s'il prend en charge G.INP / G998.4. Ce mode permet, à l'aide de la technologie de suppression du bruit, d'annuler certains effets de la diaphonie - permettant ainsi à la ligne de se synchroniser à la vitesse qu'elle aurait pu atteindre s'il n'y avait pas eu l'effet de la diaphonie. Le bruit ou les interférences provenant de sources qui ne font pas partie du groupe de vectorisation peuvent réduire les avantages de la vectorisation. Vous pouvez vérifier si votre routeur utilise G.998.4 / G.INP à partir d'une commande telnet comme suit.  : Sous Windows, allez dans le menu Démarrer, sélectionnez Exécuter et tapez " cmd " et cliquez sur OK, ou si l'option Exécuter n'est pas présente, tapez " cmd " dans la zone de texte " Démarrer la recherche " au-dessus du bouton Démarrer et appuyez sur Entrée. D'autres systèmes d'exploitation ont également un programme ou une application telnet équivalent. Tapez " telnet 192.168.1.1 " Entrez le nom d'utilisateur de "admin", appuyez sur Entrée, puis entrez le mot de passe du routeur. Entrez " sys ver " pour afficher la version du micrologiciel et les détails du code du modem. Entrez " vdsl status more " qui affichera ce qui suit : Dans cet exemple le firmware du routeur  sont aussi indiqués  la version 3.7.8 et le MAC du modem  05-06-07-05-01-07 (qui peut également être écrit 567517 ). C'est le paramètre ReTxEnable qui renseigne sur le support G.998.4, si la valeur est " 1 " alors il est actif sur la ligne. 0 (zéro) indique qu'il n'est pas actif. La colonne de droite est en aval (vos données reçues) et la colonne de gauche est en amont. Tapez "exit" à l'invite telnet pour fermer la session.  
    • En testant le mode G.INP (seul) j'ai perdu la synchro du signal. J'en déduis que le G.INP n'est pas activé sur le DSLAM du réseau fibre ( situé à 485m de chez moi d'après google map)
    • Si tu as un modem qui supporte l'activation du paramètre G.INP (G.998.4) et que ton MSAN le permet, active ce paramètre et tu auras au moins l'upstream ou le downstream en mode fastpath (gain en ping considérable).
    • justement je sais pas trop  je dois etre a a peu pres  300 metres ou quelque chose comme ça mon max rate 24700 mon meilleur current rate est de 22526 et il faut se lever tot tres tot  lol ..mon snr est de 6 mais descend a 4 voir  3.9 certains jours ..mon attenuation en down est de 7.2 j'utilise un moden hg532e bizarrement il me donne les meilleurs resulatats ..tu peux me dire ce qu'il en est  de mes stats par rapport aux tiennes par exemple j'ai envie de comprendre ce qui cloche chez moi une bonne fois pour toute ..merci pour tes retours en tout cas 
×
×
  • Create New...