Jump to content

JOURNÉE D'ÉTUDE SUR LE HAUT DÉBIT: Beaucoup reste à faire en Algérie


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

JOURNÉE D'ÉTUDE SUR LE HAUT DÉBIT: Beaucoup reste à faire en Algérie

 

La politique adoptée jusqu'à maintenant ne favorise pas le développement rapide et efficace du secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC), ont estimé hier les différents participants à la journée d'étude sur le haut débit, organisée au siège du ministère de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication.

 

Lyès Menacer – Alger (Le Soir) – Le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, M. Hamid Besaleh, a déclaré hier que son département va engager une profonde réforme dans un secteur qui prend de plus en plus d'importance en Algérie. Cette nouvelle réforme aura pour principe l'ouverture sur les autres partenaires opérant dans le domaine des TIC, a-t- il dit. M. Besaleh dira à ce propos que son ministère «est ouvert à tous les débats», afin de faire avancer les choses. L'arsenal juridique sera aussi revu et adapté aux besoins de la nouvelle réforme. Une mise à niveau sur le plan de la formation de la ressource humaine, l'acquisition et l'installation de nouveaux équipements de dernière technologie est incluse dans le plan de développement de la société de l'information en Algérie, a précisé encore le ministre. La journée d'étude qui a été organisée hier, autour du thème du haut débit, s'inscrit dans le cadre des objectifs tracés par le ministère de la PTIC, a expliqué M. Besaleh. Les opérateurs des communications avaient profité de cette occasion pour poser les problèmes qui freinent leurs entreprises. Les différents intervenants ont évoqué le problème de la vétusté des réseaux filaires d'Algérie Télécom (AT), la gestion anarchique des fréquences, la bureaucratie et la résistance au changement, la diabolisation du privé et la tarification qu'ils jugent inadaptée. L'absence d'une véritable concurrence, sur un marché qui relève pratiquement du monopole de l'Etat, a accentué davantage le retard enregistré par l'Algérie par rapport aux autres pays voisins. La création d'un observatoire national pour la régulation du marché des TIC, d'une agence pour la société de l'information, figure parmi les propositions fournies par l'ensemble des participants à cette journée. Certains ont même proposé l'installation d'une commission nationale des libertés et d'une agence pour la sécurité informatique et la lutte contre la cybercriminalité. Des mesures de bonne gouvernance devraient être également prises par l'Etat, ont suggéré d'autres experts qui placent le citoyen au centre des préoccupations et du développement des TIC. Ces dernières permettraient à l'Algérie, selon un expert, d'augmenter son produit intérieur brut de 10 % annuellement. Mais le développement des TIC est conditionné par l'existence d'une véritable volonté politique de la part des institutions concernées de l'Etat, ont conclu les experts, qui se sont montrés prêts à apporter leur savoir-faire et leur expérience en la matière.

 

source: Le Soir d`Algérie

 

source : http://www.nticweb.com/index.php?action=article&numero=2083

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Aaah ok !  donc tu veux dire que si jamais la VDSL se généralise et s'officialise alors c'est premier arrivé premier servi ? si c'est le cas ça promet!🤣  Donc si j'ai bien compris, ou c'est impossible de brancher tous les abonnés du DSLAM à la VDSL, ou bien ces fameuses cartes sont si rares que leur disponibilité est limitée ? Bref, pas convaincu pour un sou par cette explication ! Pour moi il est est plus logique qu’à l'instar de la Fibre, il y'ait des offres VDSL 10, 15 et 20 ou alors à l’extrême rigueur 20 vu que ce débit est généralement impossible à atteindre chez nous avec l'ADSL. Imposer la 50 méga mini c'est clairement une tentative malhonnête de rentabiliser le branchement d'un nouveau client !  (surtout quand on sait que beaucoup sont en VDSL sans jamais avoir rien demandé avec des débits de 10, 15 ou 20 méga)
    • Ayaaa AT qui tease sans vergogne un partenariat éclatax pour faire ce qu'on fait déjà avec eldahabiya depuis deux ans
    • Alors pas du tout, le 3D Secure Code (Recevoir un sms pour valider la transaction) est courant partout dans le monde, toutes les cartes de débit (Visa ou Mastercard) dispose de cette sécurité , c'est un moyen de sécurité supplémentaire (et plutôt efficace) contre les tentatives de fraude (en cas de vol de carte) c'est un peu comme l'authentification a deux facteurs (recevoir un sms afin de pouvoir se connecter a son compte sur pas mal de site)
    • Je ne suis pas d'accord.. pour un débit de 10 Mbps il est logique de laisser les clients en ADSL plutôt qu'en VDSL.. Il faut savoir que lors du passage au VDSL ils sont obligé de placer une nouvelle carte dans leur installation et les places sont limités, donc si tu passes en VDSL avec tes 10 Mbps tu empêchera certainement quelqu'un d'autre de profiter de hauts débits si l'installation est saturée.. 
    • SVP expliquer moi un truc que je ne saisis guere :   pourquoi en ALGERIE chaque transaction e-paiement necessite un foutu code temporaire via SMS ?!!! en europe on paye et on fait des virement dans n'importe quel pays instantanement sans SMS ni rien ! quand je vois la facilité des banques a l'etranger...je ne comprends vraiment pas pourquoi en ALGERIE pour realiser une simple transaction de 50DA il faut a chaque fois: - demander un mot de passe specialement pour internet !!!! (chose qui n'existe pas en europe...) - enregistrer un numero de tel aupres de la banque (deplacement perte de temps etc...) -attendre a chaque fois un SMS avec un code   C'est quoi ce systeme qu'aucun pays au monde ne propose ?! il y a une raison a tout cela ou c'est simplement de la bureaucratie ?
×
×
  • Create New...