Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Une fusillade dans un hôtel fait 4 morts


Guest salimdz

Recommended Posts

Guest salimdz

Drame à M’sila

Une fusillade dans un hôtel fait 4 morts

 

94.jpg

 

4 morts dont 3 manifestants, ainsi que le propriétaire de l’hôtel sont à déplorer. 63 personnes dont 8 femmes ont été blessées. 15 personnes ont été arrêtées dont les 2 qui ont tiré sur la foule. Leurs armes ont été confisquées.

La paisible ville de Sidi Aïssa (M’sila) est plongée, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans une violence jamais vécue par le passé. Tout a commencé en fin de journée de mercredi dernier, au retour du cimetière où les habitants de la ville ont inhumé Saâd, 50 ans, qui a succombé à ses blessures après une hospitalisation qui a duré 15 jours. Ce dernier a été heurté par la voiture du fils du propriétaire de l’hôtel, quand le défunt a eu une violente altercation avec celui-ci lors d’une soirée arrosée, il y a 15 jours. Le lendemain, après l’enterrement de Saâd, les proches et les habitants de la ville ont pris la direction de l’hôtel pour exprimer leur colère et demander la fermeture de Djebel Naga.

 

Immédiatement après, la manifestation a pris une tournure dramatique. Tôt jeudi matin, nous nous sommes rendus sur les lieux. Visiblement, le calme est revenu dans la ville de Sidi Aïssa, située à 60 km du chef-lieu de la wilaya de M’sila, après les violentes échauffourées de la soirée de mercredi. Des pneus, des voitures calcinées et autres objets hétéroclites jonchent encore le sol.

 

Les ouvriers des services de la voirie de l’APC, avec leurs tracteurs et camions, s’affairent à nettoyer les lieux. Des curieux et autres habitants de Sidi Aïssa qui suivent l’opération de nettoyage nous prennent à témoin, après avoir décliné notre identité, en nous relatant les faits de la soirée. “La genèse de l’affaire remonte à une quinzaine de jours, lorsque le fils du propriétaire de l’hôtel Djebel En-Naga a heurté avec son véhicule un citoyen de la localité, le blessant grièvement. ?vacué vers Alger, la victime a rendu l’âme mardi. Après son enterrement au cimetière du village, des centaines de citoyens en colère se sont dirigés vers l’hôtel. Après quoi, le propriétaire de l’hôtel et des agents de sécurité videurs ont ouvert le feu sur les manifestants qui voulaient défoncer le portail de l’établissement”, raconte Kamel, un enfant de la ville. Et de poursuivre : “C’est l’usage d’armes à feu par les occupants de l’hôtel qui est à l’origine de la mort de 4 personnes et de la blessure de 60 autres.” Relayant Kamel, un quinquagénaire ajoute : “En réaction aux tirs, les manifestants défoncent l’entrée de l’hôtel. Une fois à l’intérieur, c’est la panique générale. Le personnel, les clients et les gérants tentent de résister à la foule, mais le nombre et la colère des citoyens étaient plus forts que les portails blindés et les fusils à pompe. Les manifestants s’en sont pris à tout, rien n’a été épargné. Avant de mettre le feu à l’hôtel, les manifestants ont tout cassé ou pillé. Pendant ce temps, des manifestants déchaînés ont réussi à mettre la main sur le propriétaire, B. L., âgé de 62 ans. Tabassé par la foule, il s’échappe vers l’extérieur où des centaines d’autres citoyens l’attendaient. La foule l’allonge sur la chaussée et le lynche à coups de pierres. Vers 22 heures, le propriétaire de l’hôtel succombe sous les coups de pierres.” On déplore 4 morts dont 3 manifestants, ainsi que le propriétaire de l’hôtel.

 

Pour les blessés, en on a enregistré 63, dont 8 femmes. 15 personnes ont été arrêtées dont les deux qui ont tiré sur la foule et leurs armes ont été confisquées. Des enquêtes ont été ouvertes par le parquet afin de déterminer les causes et les circonstances de ce drame. Une virée à l’intérieur de l’établissement hôtelier nous a permis de constater les dégâts.

 

Juste à l’entrée, deux voitures sont carbonisées. 20 véhicules dont trois camions ont été incendiés. La réception, la cuisine, l’administration, le bar, la réserve, le parking, les chambres ont tous été pillés, saccagés et incendiés. Cet hôtel, Djebel En-Naga, classé deux étoiles, a été inauguré en 2005 par le ministre du Tourisme de l’époque, M. Nourredine Moussa.Avant de quitter Sidi Aïssa qui compte plus de 54 000 âmes, nous avons longuement sillonné les artères de la ville où nous avons remarqué qu’aucun autre édifice public ou privé n’a été touché par les manifestants. La vie a repris hier son cours normal.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=97877

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Posts

    • SuperUser Modem nokia G-1425G-B USER : AdminGPON PASS : ALC@FGU j'ai tester et ca marche bien, trouver dans un commentaire dans la page 1001 | Tech
    • slt ooou..  toi tu dois être un vendeur frustrer 🤣🤣... , ou juste tu veux salir pour le plaisir 🤔??.une bonne équipe pour en publicité une autre à ton avantage... 🤣.. chacun ces goûts et opinion tu as le droit mais salir une team qui sont au dessus du lot .. déjà pour le sav ( car je peux te le dire y a pas mieux que eux la dessus ) .. je dirais que c'est pas très sympa .. je n'ai rien contre ton nonoss non plus ...bon truc aussi ils se valent tous a l heure actuel je parle des plus reputer des abos a certain tarif je parle pas de truc venu de l espace à des prix défiant toute concurrence.. mais sache que l herbe est pas plus verte ailleurs ...
    • Hélas c'est trop tard...ils vont mettre des années à préparer une loi...puis...la modification de celle ci...puis la publication...puis après des années...sa mise en place...!! On sera en 2045...
    • Il faut relancer la législation sur le dégroupage avortée en 2018 qui devait mettre fin au monopole d'AT et qui  introduisait dans son article 101 l’obligation pour l’opérateur historique, à savoir Algérie Télécom, de « donner suites aux demandes de dégroupage de sa boucle locale formulées par les opérateurs de services de communications électroniques » et de « prendre toutes les mesures nécessaires pour aménager ses infrastructures ainsi que ses locaux techniques existants afin de permettre aux demandeurs de dégroupage la co-localisation de leurs installations nécessaires à la fourniture de leurs services ». On se rend enfin compte  qu'après 4 ans de travaux le taux d'installation de la FTTH reste très faible et que AT seule mettra des dizaines d'années pour fibrer tous les abonnés
    • Encore quelque chose qui arrive avec près de 19 ans de retard ! https://www.algerie-eco.com/2024/05/23/tassili-airlines-lance-un-nouveau-site-web-dachat-en-ligne/
×
×
  • Create New...