Jump to content

OVH Summit 2015 : 4 Tb/s, un incubateur maison et une box pour « les gouverner toutes


Djoss
 Share

Recommended Posts

  • Moderators

Lors de la keynote d'ouverture du Summit 2015, les dirigeants d'OVH ont fait le point sur l'infrastructure de l'hébergeur ainsi que ses projets en préparation. Il est ainsi question d'un incubateur, d'une box « OverTheBox » et de l'Internet des objets via un partenariat avec Sigfox.

 

OVH tenait hier sa conférence à l'occasion de l'ouverture de l'édition 2015 de son salon Summit (le troisième du genre) aux Docks de Paris. Pour l'occasion, Laurent Allard, le nouveau PDG de la société, était le premier à monter sur scène afin d'évoquer quelques chiffres.

 

Le groupe revendique 930 000 clients directs dans le monde, tandis qu'il héberge 18 millions d'applications web, qu'il gère 3,7 millions de noms de domaine ainsi que 170 000 lignes télécoms. Le tout est réparti dans 17 datacenters sur cinq lieux géographiques (quatre en France et un au Canada) qui regroupent près de 200 000 serveurs. Mais il ne compte pas en rester là : « Nous allons augmenter nos capacités [..] nous allons très prochainement annoncer une accélération du déploiement de nos datacenters » annoncele PDG.

 

4 Tb/s de bande passante et un Anti-DDoS Game

 

Au cours de la keynote, Octave Klaba reviendra sur le sujet en donnant quelques détails supplémentaires. Le directeur technique annonce qu'il est question de 12 nouveaux datacenters situés dans 12 zones géographiques différentes (USA, Chine, Allemagne, Pologne, etc.).

 

L'ancien PDG en profite pour faire le point sur la capacité de son réseau, qui dispose désormais de 4 Tb/s d'interconnexion avec Internet, soit quatre fois plus que début 2012 (voir notre visite du datacenter au Canada). Mais ce n'est pas tout puisque le réseau est en train d'être « upgradé à 6 Tb/s ».

 

Le dirigeant revient ensuite sur sa protection Anti-DDoS obligatoire lancée il y a plus de deux ans, et dont il vante une nouvelle fois les mérites : « On en reçoit 1600 par jours [NDLR : attaques DDoS], on les nettoie et oui, je vous garantis que chez OVH vous serez toujours protégés ». Pour rappel, il s'agit de la même promesse que celle faite lors du lancement de ce service. À titre d'information, il ajoute que la plus grosse attaque enregistrée jusqu'à présent sur son réseau était de 450 Gb/s... tout de même.

 

Depuis quelque temps, OVH propose également une protection Anti-DDoS Game évidemment dédiée aux jeux en ligne. Le principe de fonctionnement est différent de l'Anti-DDoS classique, notamment car dans ce dernier cas « l’aspiration s’active avec un léger différé par rapport au début de l’attaque ». Si cela provoque quelques ralentissements sur un site, généralement sans conséquence, pour les jeux en ligne il en serait évidemment tout autrement.

 

Pour cela, dans le cadre d'Anti-DDoS Game, « un routeur situé au plus près de la machine analyse les paquets. Un traitement spécifique à chaque jeu hébergé est appliqué. Par exemple, le routeur fait office de cache pour alléger la machine des requêtes inutiles ». Tous les détails se trouvent par ici.

 

OVH Summit 2015OVH Summit 2015

 

Un incubateur maison, en trois étapes

 

Mais l'une des grandes annonces d'hier est faite par Laurent Allard : OVH lance son Digital Launch Pad, un service « qui sera entièrement disponible d'ici la fin de cette année ». De quoi s'agit-il exactement ? « D'un programme d'accélération de votre agenda digital » qui veut être « bien plus qu'un incubateur » traditionnel.

 

Le but est de vous mettre à disposition des moyens, tout d'abord afin de « prototyper » vos projets. Ensuite, la seconde phase « build » vous permet de passer à la construction avec l'aide de divers partenaires. Enfin, il y a l'étape du « market » pour vous aider à mettre en avant votre projet. Bref, un accompagnement de bout en bout, comme le proposent déjà certains incubateurs. Pour plus d'information et pour s'inscrire au Digital Launch Pad, c'est par ici que ça se passe.

 

156287.png

 

OVH Summit 2015

 

OverTheBox : la box OVH pour « les gouverner toutes »

 

Octave Klaba, qui se consacre désormais « à la technique et rien qu'à la technique », annonce qu'il supervise actuellement près de 80 projets dont celui d'une « box » présentée à l'occasion du Summit 2015.

 

« Oui ! OVH va proposer une box, mais pas une box comme les autres. OVH va proposer une box pour les gouverner toutes, c'est pourquoi on l'a appelé OverTheBox ». Pour faire simple, il s'agit d'un routeur qui « agrège jusqu'à quatre connexions Internet : l'ensemble de la bande passante, quel que soit leur type, quel que soit leur capacité, afin de créer une grosse connexion Internet [...] pour l'ensemble des personnes et l'ensemble des usages ».

 

L'agrégation fonctionne aussi bien pour partager la connexion entre plusieurs utilisateurs, que pour augmenter les débits sur un seul téléchargement. Bien évidemment, il est possible de faire de la répartition de charge ainsi que du basculement automatique (fail-over). OverTheBox dispose d'un système anti-DDoS, « chiffre les échanges entre la box et les datacenters » d'OVH et permet de gérer la qualité de service (QoS). Plus tard, des conteneurs Docker arriveront, notamment avec HubiC.

 

Il s'agit d'un projet Open Source (licence GPL) basé sur OpenWRT et pensé pour les machines x86 ; libre à vous de le télécharger et de « le bidouiller » si vous le souhaitez. Un dépôt GitHub a d'ailleurs été mis en ligne à cet effet, tandis qu'un guide d'installation se trouve par là.

156284.png

 

OVH OverTheBoxOVH OverTheBox

 

Octave Klaba annonce que son produit est compatible avec les principaux fournisseurs d'accès français (Bouygues Telecom, Free, Numericable-SFR et Orange). La société espère que des fabricants de modems/routeurs suivront son initiative en proposant des modèles exploitant sa solution ; l'avenir nous dira si c'est ou non le cas. En attendant, elle proposera prochainement sa propre OverTheBox sous la forme d'un « petit NUC » à 149 euros avec six mois d'abonnement inclus, puis il faudra s'acquitter de 9,99 euros par mois.

 

On rappellera quand même que ce n'est pas la première fois qu'OVH propose de l'agrégation de lien pour l'accès à Internet. Depuis 2011 en effet, l'hébergeur propose des lignes SDSL avec des débits symétriques de 5 à 20 Mb/s via une, deux, trois ou quatre lignes de cuivre. Dans ce cas, c'est le modem/routeur proposé avec l'abonnement qui se charge de gérer l'agrégation.

 

OVH Summit 2015

 

Objets connectés : OVH lance service dédié à l'IoT sur le réseau de Sigfox

 

Octave Klaba termine sa présentation avec les objets connectés, un marché qui représentera surement près de 50 milliards d’appareils d’ici 5 ans. OVH ne semble pas du tout intéressé par le M2H (Machine to Human comme les montres, balances, brosses à dents connectées, etc.), et préfère se concentrer sur le M2M (Machine to Machine) qui se chiffre en « millions d'objets connectés par projet » explique Octave Klaba.

 

Pour cela, l'hébergeur roubaisien s'associe avec Sigfox et lance sa plateforme iot.ovh.com afin de créer un écosystème « qui va vous aider à designer votre capteur, votre hardware ». De plus, « grâce au réseau de Sigfox et les datacenters d'OVH, vous disposez de l'ensemble de la chaine IT pour créer des capteurs pour l'industrie ». Pour rappel, Orange et Bouygues Telecom ont plutôt décidé de s'orienter vers LoRa (un concurrent de Sigfox) pour déployer leur propre réseau de l'Internet des objets.

 

Afin de donner un exemple pratique aux participants du Summit 2015, un petit boîtier connecté leur a été donné. Il ne propose que des fonctionnalités basiques avec des capteurs pour la température, les mouvements ainsi qu'un bouton. Les données récoltées sont ensuite envoyées sur les serveurs d'OVH afin d'être exploitées via un nouveau service baptisé « PaaS TimeSeries » et lancé il y a deux semaines en version bêta. Le principe se veut des plus simple : « vous créez un compte gratuit puis vous pouvez commencer à gérer vos capteurs ». Tous les détails se trouvent par ici, tandis que pour s'inscrire c'est par là.

 

À l'occasion de ce lancement, OVH annonce avoir débloqué un million d'euros d'investissement afin d'accompagner de 50 à 100 projets IoT avec son Digital Launch Pad.

 

 

 

Publiée le 25/09/2015 à 18:01

 

src http://www.nextinpact.com/news/95667-ovh-summit-2015-4-tbs-incubateur-maison-et-box-pour-les-gouverner-toutes.htm

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Salut les mecs , alors me revoilà avec ce que j'ai pu testé. Pour ce qui est du projet github udp2raw, ca demande le port UDP a écouter ainsi qu'une deuxieme machine pour faire le tunnel !. la deuxieme machine j'ai mais sur quel port se fait le jeu je n'ai pas d'idée. mais puisque il me fallait une deuxieme machine autant essayer un vpn hébergé localement en TCP. J'ai donc crée un vpn sur mon pc portable sous Ubuntu, et je me suis connecté sur mon pc bureau sous Windows, et c'etais facile j'avais juste à mettre le parametre server overide sur le profil pour se connecter en local seulement. Pour le moment j'ai joué qu'a battlefield 5 et j'ai fait le constat suivant :  Sans VPN :  Ping : 63-65, packet loss : 1,2 % - 2.5% Avec VPN :  Ping : 70-73, packet loss : 0 - 0.3 %  et le 0,3% peut s'expliquer , car quand je regarde le network monitoring sur ma machine Ubuntu, l'upload passe des fois tout aussi que le download à 78 KiO/s (kibibyte / s ) , ce qui fait que ca atteint le max d'upload que je peux avoir. je pense si j'avais l'annexe M avec 2 Mbps d'upload ca passerait a 0%! j'aimerais si possible que d'autres membres du forums essaient avec moi, pour créer votre propre serveur vpn, vous pouvez le faire sur une seconde machine comme moi ou en machine virtuelle mais pas sur VMware ou VirtualBox car sa sature la carte réseau ou je ne sais pas, ca me le faisait aussi quand je voulais utiliser Ettercap, bon bref vous pouvez utiliser soit WSL sur Windows ou bien docker. et si avez une Raspberry Pi pourquoi pas hein xD ? en attendant je vais essayer de faire d'autres test sur d'autres jeux,  j'ai essayé sur paladins mais ca n'affiche pas le packet loss :/. TL;TR :  Pour résoudre le problème de l'udp , j'ai essayé de créer mon propre VPN , hébergé localement en TCP. ca semble effectivement marcher comme cités en haut , mais j'aimerais que vous essayez avec moi cette méthode sur d'autres jeux. Merci à vous et tenez nous au courant !
    • Effectivement désolé, j'ai corrigé le post. Même le dernier, je ne sais pas pourquoi ça a sauté sur Marseille 😕
    • @lahceneamine le premier test est mauvais, change le serveur et mets le même ( Paris )
    • Bonjour à tous, comme demandé voici les résultat : SANS VPN : Avec VPN (NordVPN car iTop ne veut pas fonctionner) : Avec VPN  Connexion UNIQUE :    
    • MERCI @Gt3Dz toi aussi ton PING augmente et ton Upload est tres faible, pas aussi faible que le mien mais cest significatif Oui la grande question cest ça donne quoi en VDSL et en FIBRE, cest le moment ideal pour test en plus vu la VDSL dispo pour certains depuis quelques jours je ne sais pas si ce test a un sens, mais ca semble logique, algerie telecom doit surement acheter le minimum de bande passante en UPLOAD vue que ce peuple ne connait pas ses droit et ne demande rien; et pour maximiser le profit  sans parler des restrictions faites pour bloquer certains ports et certains protocoles , comme le vendredi le jour du hirak je pense le VOIP et les VISIO CONFERANCES utilise l'UDP, cest peut etre pour ca  
×
×
  • Create New...