Jump to content
Guest salimdz

Plus d’administration et chaque Libyen aura sa part de la rente pétrolière

Recommended Posts

Guest salimdz

Plus d’administration et chaque Libyen aura sa part de la rente pétrolière

 

36e anniversaire du pouvoir de Kadhafi

 

mardi 2 septembre 2008.

Pour le 36e anniversaire de son pouvoir, Kadhafi supprime l’administration budgétivore et corrompue et promet de distribuer la rente pétrolière directement à ses populations ! Bonjour les dégâts en Libye malgré l’échec du Livre vert, l’abécédaire du système kadhafien.

 

Mouammar Kadhafi a annoncé à la clôture des cérémonies du 36e anniversaire de sa prise du pouvoir, le 1er septembre 1969, par un coup d’État contre le roi Senoussi, que les administrations seraient supprimées en Libye à partir de début 2009 et que les revenus du pétrole seraient désormais distribués directement à la population. “Les Libyens doivent être prêts à recevoir chacun la part qui lui revient des revenus de pétrole à partir du début de l’année prochaine”, a-t-il déclaré à Benghazi, dans l’est de la Libye, devant le Congrès populaire qui fait office de Parlement en Libye. Ainsi, hormis les ministères de souveraineté (Affaires étrangères, Défense, Sécurité, Justice), les autres départements ministériels, dénommés en Libye “comités populaires”, seront carrément supprimés. Le motif, selon le guide de la Révolution libyenne, un titre que Kadhafi n’a jamais laissé tomber en dépit de ses multiples retournements sur maints sujets, est de mettre fin à la corruption et à la gabegie dénoncées de façon assez récurrente par sa population. “Vous accusez à chaque fois les comités populaires et nous n’allons pas en finir avec ces plaintes, alors que chacun ait sa part des revenus de pétrole dans sa poche et qu’il se débrouille”, a lâché Kadhafi. Jugeant que la corruption est liée à l’administration, le leader libyen qui n’a rien perdu de sa fougue de jeunesse en dépit de l’âge et de l’usure du pouvoir, estime que la solution est de mettre fin à l’administration qui dépensait l’argent. En mars dernier, le colonel avait déjà appelé à la suppression des ministères en dénonçant la corruption qui règne dans ces départements transformés en “une pieuvre où règnent la corruption et la mauvaise gestion”. La Libye a alloué 37 milliards de dollars par an à ces ministères dont la gestion a échoué, selon ses propres révélations. En fait, c’est un peu comme si Kadhafi a été infecté par le virus libéral made in USA. À ce propos, il devait assurer que le dossier du conflit entre Tripoli et Washington a été définitivement classé. “Il n’y aura pas désormais de guerre, de raid ou de terrorisme” entre les deux pays, a-t-il dit, s’apprêtant à recevoir la secrétaire d’État américaine, Condoleezza Rice. Cette visite, qui sera la première d’un responsable américain de si haut rang depuis des dizaines années, a été rendue possible grâce à la signature le 14 août d’un accord sur les indemnisations des victimes américaines et libyennes du conflit entre les deux pays dans les années 1980, qui a ouvert la voie à une normalisation complète des relations entre les deux pays. Kadhafi pense avoir consolidé son estime au sein de sa population avec la repentance italienne concernant les crimes coloniaux de Rome en Libye. Le processus commencé en 1999 par le président du Conseil de l’époque, le démocrate de gauche Massimo D’Alema qui avait demandé pardon pour les “martyrs de notre violence”, à savoir près de 100 000 victimes libyennes, vient de s’achever avec les réparations consenties par Silvio Berlusconi qui, de retour au pouvoir au printemps dernier, a repris les négociations avec les Libyens pour enfin ouvrir son porte-monnaie sans cacher ses intentions : “L’accord nous permettra d’avoir moins de clandestins et plus de gaz et de pétrole libyens qui sont d’une excellente qualité”. Payé à coup de 200 millions d’euros d’investissements par an, pendant un quart de siècle, le réchauffement des relations avec Tripoli devrait ainsi faciliter l’accès du marché libyen aux entreprises italiennes et surtout à l’ENI (la société italienne des hydrocarbures) d’y renforcer ses positions. Quant à l’administration, elle sera assurée par les masses ! Le chaos en prévision en Libye.

 

source : Liberté

 

source : http://algerie.actudz.com/article2500.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

salam et sa7a ftourkoume a tous :),

 

j'avais entendu ces menaces il y'a quelques mois. Mais de la a les appliquer ?!

ça me laisse perplexe ...

 

a+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...