Jump to content

Washington s'implique dans le dossier sahraoui


Guest salimdz
 Share

Recommended Posts

L'américain Christopher Ross nouvel envoyé spécial de Ban Ki-moon

Washington s'implique dans le dossier sahraoui

 

Par rafik tayeb , le 10/09/2008

 

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'apprête à nommer dans les prochains jours le diplomate américain Christopher Ross comme son envoyé spécial personnel pour le Sahara occidental, selon des informations publiées par le quotidien espagnol El-Pais dans son édition de mercredi 10 septembre. M. Ross, 65 ans, occupait jusqu'à présent le poste sensible de coordinateur de la lutte antiterroriste au sein du Département d'État américain. Auparavant, il avait occupé plusieurs postes diplomatiques dans le monde arabe. Il fut notamment ambassadeur à Damas et Alger. M. Ross est considéré comme un bon connaisseur du monde arabe.

 

Cette nomination montre que les Etats-Unis acceptent désormais de s'impliquer directement dans le processus de négociations entre Rabat et le Front Polisario sur l'avenir du Sahara occidental. Entamées il y a un an, les discussions entre les deux parties n'avancent pas, après quatre rounds à New-York. Cet engagement de Washington constitue une bonne nouvelle pour le Front Polisario. Ce dernier a toujours été favorable à la désignation d'un américain comme médiateur.

 

La désignation de M. Ross intervient quelques jours après la tournée maghrébine de la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice. Une tournée durant laquelle le dossier sahraoui était au centre des discussions avec les responsables algériens et marocains. Dimanche, à Rabat, Mme Rice a estimé qu'il était grand temps de régler le conflit au Sahara occidental. «Il va y avoir une nouvelle série de négociations, nous allons la soutenir, il y a de bonnes idées sur la table, et il y a des moyens d'aller de l'avant", a-t-elle affirmé. «Nous n'avons pas besoin de repartir à zéro. Ce que nous recherchons, c'est une solution mutuellement acceptable», a t-elle ajouté.

 

Évoquant les relations entre Rabat et Alger, minées par la question du Sahara occidental, Mme Rice a par ailleurs jugé «extrêmement important que le Maroc et l'Algérie aient de bonnes relations».

 

source : http://www.toutsurlalgerie.com/suite_sinformer.php?id=4740

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • @spectre2019 le site marche parfaitement bien...je ne sais pas comment tu utilise internet... https://dlinkmea.com/index.php/product/details?det=MGJFTTBiOTJNRzQzbHI1UEtQaGJzQT09 et il n'y a aucune astuce...si sais configurer un autre modem...su configureras celui ci...
    • on es tous d'accord: la PREUVE est enfin la ! un algerien n'a pas les moyens de se payer une connexion internet, point barre ! du coup AT continue a vendre 100 megas (debit d'il y a 10 ans....) pour presque 1 brique par mois ?!!!!!!!!!!!! wallah rien a ajouter pour s'adapter au salaire algerien il faudrait que AT propose directement un truc comme ceci :   - 20 megas @ 1000 DA - 100 megas @ 2500 DA - 500 megas @ 3500 DA - 1 gbps @ 4500 DA       
    • Il se trouve que ces deux dernieres années j'ai eu a choisir un abonnement internet pour quelqu'un de la famille étudiant en France, qui avait un budget serré, donc j'ai fait l'expérience de prendre l'offre la plus intéressante disponible dans une commune urbanisée de la métropole de Aix Marseille. Le moins cher que j'ai trouvé les deux fois, c'était d'abord un abonnement ADSL 20 mega chez SFR il y a deux ans,  puis un abonement fibre chez Bouygues et SFR, avec une vitesse de 300 mega, il y a quelques mois, pour 16 euros. Les deux fois, Orange/Sosh étaient plus cher, et la vitesse de 2Gb n'était pas du tout à 20 euros. Il arrive que les opérateurs affichent des pubs qui sont a des tarifs plus bas, mais c'est souvent des promos ponctuellles assorties de conditions (exemple quand j'ai choisi une offre, chez Free ils avaient  abonnement de 24 mois et tu payais moins la premiere année et ensuite cela double le tarif). Et puis il y a la question de la redevance TV: jusqu'en 2021 si tu prenais un abonnement fibre qui vient avec un bouquet de chaines TV, le fisc ne te rate pas, donc cela joue sur le prix final car c'est 140 euros par an a payer en plus, pour financer les chaines du secteur public, soit 12E/mois a rajouter au budget internet. Donc l'abonnement BOX fibre haute vitesse + TV HD affiché a 35 euros revient à 47 euros. Par contre les offres 1GB/s et plus sont dispo partout en France. Bon apres la France métropolitaine est un minuscule territoire. Chez nous il faut compter les coûts pour couvrir en fibre 2.4 millions de KM2, notre pays est 4.5 fois plus grand, donc c'est des investissements plus lourds et nous n'avons pas le même niveau de richesse (PNB), objectivement. En Australie, qui possède un vaste territoire comme nous, il y a des régions entières ou les opérateurs ne vont pas. En dehors des grandes métropoles il y a plein d'endroits ou ils n'ont meme pas la ligne fixe, alors les gens sont obligés de se rabattre sur des modems 4G chez Telstra avec des vitesses fluctuantes et une latence importante. La raison étant qu'il n'ont pas une culture de péréquation sociale comme chez nous. En Suisse dans beaucoup de cantons, la fibre à a haute vitesse (1GB et plus) est indisponible dans la plupart des logements. Le plus souvent c'est VDSL ou fibre 300Mbs, il y a des exceptions bien sur dans les communes tres urbanisées, et pour les entreprises c'est différent des particuliers. Les prix sont beaucoup plus chers qu'en France, il faut compter 55 CHF pour 300 mégas. Aux Etats unis cela dépend des endroits, c'est tres variable. Mais la fibre à haute vitesse n'est pas du tout la norme et il y a beaucoup de zones rurales non couvertes, ou les gens se cotisent et demandent des aides pour créer leur propre opérateur local, en auto gestion. Alors c'est sûr que dans les classements l'Algérie est loin du peloton de tête mais je pense qu'il est plus juste de se comparer à des pays voisins ou des pays à niveau de développement comparable. En Tunisie la vitesse moyenne est de 27 mégas, par exemple. Dans le monde: Si tout le monde pouvait avoir du 50 mégas en Algérie, nous serions déjà proches de la moyenne qui est de 69. Apres je suis totalement d'accord avec toi que payer 4000 dinars pour une vitesse internet comparable a la moyenne mondiale, c'est beaucoup trop pour le budget d'un salarié algérien moyen, dont le pouvoir d'achat ne cesse de baisser depuis 2019.    
    • En France la Fibre 500 Mbit/s est à 9€/mois 2 Gbit/s pour même pas 20€/mois .... C'est clair qu'on ne joue pas dans la même catégorie Payer 4000 DA/mois et plus pour juste internet c'est cher surtout si on en a pas vraiment besoin. En france ils se posent pas de question parce que le prix est dérisoire ..... N.B : Le pouvoir d'achat des algériens n'a jamais évolué et pire rien que ces 2 dernières années il a dégringolé !   Au Japon, chine aussi leur peuple 3ayeche fel les réseaux sociaux ça ne les a pas empêché d'avoir des débits de malade Un opérateur ne vas pas attendre le client pour déployer une technologie nouvelle .......
×
×
  • Create New...