Jump to content

Crise financière et récession : “C’est plutôt le Coran qu’il faut relire”


Samir_dz
 Share

Recommended Posts

  • Administrators

Consacrant son éditorial du 11 septembre dernier, “Le pape ou le Coran”, à la crise financière qui ébranle le monde et à la venue du pape Benoît XVI en France, Vincent Beaufils surprend. Revenant sur l’ouvrage d’André Comte-Sponville sur la morale et le capitalisme (Le capitalisme est-il moral ?), l’éditorialiste congédie le pape et les textes pontificaux… pour inviter à lire le Coran. “C’est plutôt le Coran qu’il faut relire”, écrit-il. “Car si nos banquiers, avides de rentabilité sur fonds propres, avaient respecté un tant soit peu la charia, nous n’en serions pas là.”

Mieux, il rappelle l’actualité fracassante d’une conception très moderne de l’économie, celle de la finance islamique. Il suffit selon lui de voir comment les pays du Golfe ont “épousé” avec succès le XXIe siècle. Leur recette miracle : la règle islamique qui veut qu’on ne fasse pas de l’argent avec de l’argent. L’islam proscrit en effet très sévèrement toute transaction basée sur l’intérêt et l’usure (rîba). Rien ne justifie le recours à rîba pas même l’émission d’une fatwa fantaisiste permettant le recours au crédit immobilier qui fait fureur chez les classes moyennes en France. La sacralité de ce principe est tel qu’en islam rîba fait partie des grands péchés, puisqu’elle est ni plus ni moins une abomination. Abomination qui fait sentir tous ses effets depuis plusieurs mois, notamment aux États-Unis ou des millions de pauvres gens, des familles entières, se sont retrouvés du jour au lendemain sur le trottoir, SDF. Comme le relève d’ailleurs Vincent Beaufils lorsqu’il précise que “si les banques du Golfe sont sorties indemnes de la crise du subprimes, c’est qu’elles n’y sont pas entrées”.

Et d’appuyer là où ça fait mal : “le respect de ce principe du Coran est également fort utile dans la relation que chacun entretient avec l’argent, qu’il s’agisse des entreprises ou des particuliers : les personnes morales n’ont ainsi pas le droit de s’endetter au-delà de leur capitalisation boursière ; quant aux personnes physiques, elles ne peuvent de facto souffrir de surendettement”. Pour finir sur un jugement sans appel : “même si [ces règles] reposent sur un texte qui date du VIIe siècle, Benoît XVI aura du mal à faire des sermons davantage puisés dans l’actualité”.

Surprenant non ?

Pour lire l’édito de Vincent Beaufils, cliquez sur le lien suivant : Le pape ou le Coran

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • Personnellement sur LG content store il y a de quoi faire avec les applications IPTV. Sur la mienne j’ai un large choix
    • Les anciens LG étaient sous WebOs et certains sous Android TV
    • Merci pour ce quelques pistes... Mais bon Mangas... Il y en a déjà ici dispo sur fb à gogo !... Pour pas cher et personne n'en veut.. Pour les livres de langues... C'est un truc de niche... Donc pas intéressant @hotsauce3 Ben si mon ami va venir en personne via bâteau... @mahdidu10 Ben les instruments sont dispo en algerie ! Déjà cela fait 10 ans que yamaha algerie proposent de tout !!!  Y'a aussi divers magasins sur Alger... Mais bon es ce que ça marche...? Non je ne crois pas. Du coup  part les consoles... Rien de concret
    • Sinon il y a un marché niche : les langues étrangères. Pas l'anglais et le français, mais surtout le coréen, japonais ( et un peu mandarin ) . Les bouquins d'apprentissage sont inexistants, comme le japonais ( langue que je suis entrain d'apprendre ) . Et ça peut rapporter très gros, car les livres coûtent assez cher ( de 30€ à 50€ ) et la population qui apprend ces langues est plutôt aisée. Si il arrive à faire un site, qu'il sponsorise des vidéastes d'anime ( public ciblé ) , il s'en sortira très aisément et il aura le quasi-monopole des livres d'apprentissages. Il pourrait commencer par acheter des Minna no nihongo ( les livres de bases ) et les vendre, et même vendre des mangas ...    Deuxième idée, c'est les instruments de musique : je n'ai jamais vu un magasin d'instruments de musique de ma vie, secteur niche mais clients très aisés. 
    • pas Rassurant tout ça !! et moi qui nourissais l'espoir de voir du 50 megas chez moi cet été !!! je vais devoir me contenter de mes petits 20 megas qui font l'affaire j'avoue!! mais bon ....on espérait mieux ...
×
×
  • Create New...