Jump to content
Règlement du forum ×
IPTV et arnaques ×

Alitalia acculée à la faillite après le retrait de l’offre des repreneurs


Guest salimdz

Recommended Posts

Alitalia acculée à la faillite après le retrait de l’offre des repreneurs

 

arton104335-ff249.jpg

 

Alitalia se retrouvait jeudi face à une faillite inéluctable après l’annonce du retrait de l’offre de reprise de la compagnie aérienne par une alliance de patrons italiens, un grave revers pour Silvio Berlusconi. Réunis en assemblée générale à Milan, les actionnaires de la Compagnie aérienne italienne (Cai), présidée par le PDG de Piaggio, Roberto Colaninno, ont voté à l’unanimité un retrait de leur offre, ont-ils annoncé dans un communiqué.

"La dramatique situation d’Alitalia, bien pire que celle qui prévalait au moment d’autres offres de reprise dans le passé, (...) ne permet pas d’allonger encore les discussions qui ont été approfondies et ont permis de nombreuses concessions", a expliqué la Cai, exprimant sa "profonde désillusion". Le président de la Cai, Roberto Colaninno, avait conditionné le maintien de l’offre à un "consensus" entre les syndicats, qui devaient donner leur réponse avant 16H00 (14H00 GMT), heure de la réunion de la Cai. Mais six d’entre eux, qui y étaient opposés, dont la CGIL, première confédérations syndicale italienne et les organisations de pilotes et de personnel navigant, ont réclamé de nouvelles négociations de dernière minute, juste avant l’expiration de l’ultimatum. Les trois autres confédérations, UIL, CISL et UGL, avaient dit oui dès mercredi. La précédente tentative de reprise d’Alitalia s’était déjà soldée par un échec en avril, la compagnie franco-néerlandaise Air France-KLM ayant retiré son offre face à l’hostilité des syndicats. "Il n’y a pas d’alternative, si nous ne signons pas aujourd’hui, nous sommes face à la faillite", avait averti jeudi le ministre des Transports, Altero Matteoli. Une faillite de la compagnie nationale italienne serait un grave revers pour Silvio Berlusconi. Très opposé au rachat par Air France-KLM, il s’était engagé à trouver des repreneurs italiens, au nom de la défense de l’identité nationale. "La situation est dramatique, nous pourrions être au bord du précipice", a-t-il déclaré jeudi à la presse, rejetant la faute sur les syndicats réfractaires. "Il est évident qu’il y a de grosses responsabilités, surtout de la part de la confédération CGIL et des syndicats de pilotes", a-t-il ajouté. M. Berlusconi avait accusé la CGIL d’être pilotée par l’opposition de gauche afin de torpiller la négociation. "Plutôt que de chercher des boucs-émissaires, le gouvernement et le président du Conseil doivent assumer leurs propres responsabilités", a rétorqué le secrétaire général de la CGIL, Guglielmo Epifani. Toujours détenue à 49,9% par l’Etat, Alitalia, insolvable, a été placée fin août sous administration extraordinaire. La compagnie vit sous perfusion grâce à un prêt de l’Etat de 300 millions d’euros et ses caisses se vident, la condamnant inéluctablement à la faillite et au licenciement de tous ses salariés. Les premières mesures de chômage technique ont été prises jeudi pour plus de 4.000 personnes. La compagnie emploie environ 11.000 personnes après avoir transféré en 2006 8.300 personnes dans une nouvelle entité baptisée Alitalia Servizi, regroupant les services de maintenance, et chapeautée par une holding publique. L’Etat italien, qui a englouti 5 milliards d’euros lors des quinze dernières années dans la compagnie ne pourra plus dépenser d’argent public pour la sauver. La dette d’Alitalia, qui perd 3 millions d’euros par jour, est d’environ 1,2 milliard d’euros. Le plan de la Cai, qui était prête à mettre un milliard d’euros sur la table, prévoyait la reprise des activités de transport de passagers et de 12.500 salariés d’Alitalia et d’Air One, deuxième compagnie italienne avec laquelle elle devait fusionner, alors que 3.250 postes devaient être supprimés.

 

source : http://www.elwatan.com/Alitalia-acculee-a-la-faillite

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Posts

    • Le retard des travaux d'installation de réseaux de fibre optique semble être imputé à une pénurie sans nous expliquer pourquoi la société qui fabrique ces câbles en Algérie en exporte pour ses clients étrangers. Le paradoxe est dans  l'interdiction de l'importation de produits lorsque ces derniers sont fabriqués localement .
    • @Sonkilary le pire c'est que les CIB sont limités par juste par les horaires mais aussi par les montants...parfois RIDICULES de paiement et retrait ! mes amis a la BEA ne peuvent pas retirer d'un GAB plus de 40.000/mois ! ni payer plus de 35.000 sur le net/TPE par mois !!!   dans une autre news, j'ai decouvert en retard que YASSIR etait passé au epaiement....via "yassirpay"; en gros en charge via CIB et le fric va dans le portefeuille yassirpay...puis avec ce solde on paye nos chauffeurs ! ce qui est bien c'est qu'il y a des promos parfois on paye via CIB 1000 DA...et notre yassirpay est credité de 1200DA; c'est bien.
    • tout ça pour le profit uniquement certains quartiers dans ma ville ont la fibre et quelques pas leurs voisins n'en ont pas pourquoi ? Pourquoi certains bâtiments d'un promoteur immobilier a la priorité a ceux de SOCiAL mon quartier aussi ou j’habite les bâtiments ont la fibre et chez nous les maisons d'un ancien quartier pas du tout, c'est pas la pénurie mais ils veulent dépenser le moins possible aux travaux et rapporter max de fric et ça a toujours été comme ça quantité avant la qualité chez nous, au début ils promettent monts & merveilles pour les clients Fibres mais sur la longue durée on sait comment ça va finir....coupure saturation baisse de débit.....etc.
    • tout numériser ne sera pas forcément que du positive, si vous utilisez BaridiMOB ces derniers années le solde diminue petit a petit sans mentionner les raisons des frais sur le site ou l'appli si on fait attention on remarque 5 DA par ci 10 da par LA les gens n'ont pas confiance et je suis d'accord je les comprends ils font des taxes sans explication et sans rapport de transactions alors si tous les modes de paiement deviennent numérisés et apres il y aura un problème de service ou piratage ou un prétexte bidon ils nous volent par petite goutte, j'ose pas imaginer le chaos que ça va être dans le futur. tout numériser mais toujours limité a un horaire Fixe c'est du n'importe quoi, celui qui a un proche malade et veut retirer l'argent après Minuit pour acheter des medocs ou de la nourriture  il sera foutu vu que c'est pas possible et je parle avec expérience.
×
×
  • Create New...