Jump to content
Sign in to follow this  
Guest salimdz

Aïd : mosquées et cimetières sous haute protection

Recommended Posts

Guest salimdz

Le dispositif sécuritaire exceptionnel en vigueur sera toujours de mise

Aïd : mosquées et cimetières sous haute protection

 

100375.jpg

 

Patrouilles, positionnement de voitures de police, déploiement d’agents en civil… Le dispositif sécuritaire autour des mosquées et des cimetières à grande affluence devrait être largement visible en cette première matinée de l’Aïd.

Les mesures sécuritaires exceptionnelles de vigueur durant tout le mois sacré seront de mise durant les jours de fête avec la prise, à titre préventif, de certaines précautions autour des lieux de prière et des cimetières. Pendant le Ramadhan et l’Aïd, des agencements sécuritaires de circonstance sont arrêtés, compte tenu de la circulation routière qui double et parfois triple — surtout le soir — des veillées, visites familiales, soirées artistiques… affirme notre source qui ajoute que globalement, ce renforcement des effectifs et la mobilisation des moyens ne sont pas conjoncturels. Selon lui, depuis particulièrement la survenue des attentats kamikazes, la capitale a été mise sous étroite surveillance.

 

Les édifices étatiques et les représentations diplomatiques bénéficient depuis d’une protection renforcée. Quant aux barrages et patrouilles mobiles, la plupart disposent désormais d’un matériel de détection d’explosifs et peuvent improviser des barrages en dehors des endroits habituels, les services de sécurité ayant constaté que les explosifs utilisés dans les dernières opérations suicide n’étaient pas importés et provenaient des quantités déjà disponibles dans le pays dans les carrières d’agrégats ou autres. Les routes menant à Alger sont passées également au peigne fin par des hélicoptères dotés de matériels de surveillance au sol, qui font des rondes continues.

 

À cela s’ajoute l’installation récente d’un système informatique relié à la base de données d’Interpol au niveau de l’aéroport et port d’Alger par la Direction de la Sûreté nationale. Les agents de Police des frontières et de l’immigration pourront, grâce à ce matériel, détecter instantanément les personnes recherchées, les faux documents et les véhicules volés. La police aéroportuaire d’Alger est maintenant en mesure de vérifier, systématiquement, les passeports des voyageurs et de les comparer à la base de données d’Interpol des documents de voyage volés ou perdus, qui contient, à présent, environ 15 millions de documents d’identité perdus.

 

Ces vérifications sont rendues possibles via la base de données mobile du réseau Interpol (Mind), une technologie offrant un accès off line aux bases de données d’Interpol. Bien entendu, d’autres dispositions sécuritaires moins visibles et plus confidentielles sont opérationnelles, tandis que d’autres sont en voie de concrétisation, à l’instar de l’installation de caméras de surveillance au niveau de tous les sites sensibles qui seront reliées à la salle de trafic de la sûreté de wilaya. Une opération qui devra être généralisée à l’ensemble du pays dans les mois à venir.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=100375&titre=A%EFd%20:%20mosqu%E9es%20et%20cimeti%E8res%20%20sous%20haute%20protection

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  



×
×
  • Create New...