Jump to content
Sign in to follow this  
Guest salimdz

Khalida Toumi : “J’ai évité à Benchicou de retourner en prison”

Recommended Posts

Guest salimdz

La ministre assume la décision de censurer Journal d’un homme libre

Khalida Toumi : “J’ai évité à Benchicou de retourner en prison”

Interrogée en marge d’une conférence de presse sur la préparation d’une réunion des ministres de la Culture africains à Alger (22-23 octobre), Khalida Toumi s’est exprimée sur la censure de Journal d’un homme libre, livre à paraître du journaliste et ancien directeur du Matin, Mohamed Benchicou. Elle assume la décision de bloquer l’impression de ce livre. “En tant que ministre de la Culture, j’ai lu cet ouvrage et j’ai pris la décision d’empêcher son impression en Algérie”, a affirmé Khalida Toumi, après avoir rappelé les droits et libertés prévus par la Constitution qui “garantit la protection de l’honneur des citoyens” et les articles du code pénal qui condamnent les atteintes aux valeurs de la Révolution, à l’honneur du chef de l’État et celui des fonctionnaires des corps constitués. “Ce n’est pas M. Benchicou qui est interdit, c’est son livre”, insiste la ministre. Ce n’est pas l’individu, c’est ce livre dont l’impression et la diffusion sont interdites en Algérie. Selon elle, dans cet ouvrage, des personnes sont accusées sans preuve, des moudjahidine de la Révolution sont assimilés à leurs tortionnaires coloniaux et l’auteur y tiendrait… des propos antisémites. “Comme vous le savez, pour ce genre de délits, la loi algérienne prévoit des peines allant jusqu’à deux ans de prison. Et la loi est au-dessus de tous”, assure Khalida Toumi. La ministre conclut par une curieuse apostrophe à la presse : “Par ma décision, je vous suggère de penser que, peut-être, j’aurais évité à M. Benchicou de retourner en prison. Et j’assume cette décision.”

Pour sa part, le porte-parole du gouvernement, dans son point de presse hebdomadaire, a estimé qu’il n’y a pas de censure, précisant que cette affaire “concerne des procédures réglementaires au niveau local, ni plus, ni moins”.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=101665&titre=Khalida%20Toumi%20:%20%E2%80%9CJ%E2%80%99ai%20%C3%A9vit%C3%A9%20%C3%A0%20Benchicou%20de%20retourner%20en%20prison%E2%80%9D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  



×
×
  • Create New...