Jump to content
Guest salimdz

Plus d’un millier d’ouvrages interdits à la vente

Recommended Posts

Guest salimdz

Livres religieux devant être exposés à la 13e Édition du Sila

Plus d’un millier d’ouvrages interdits à la vente

 

1 471 livres ont été rejetés par la commission de lecture du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs chargée de contrôler le contenu des ouvrages religieux destinés à être exposés durant la 13e édition du Salon international du livre qui a ouvert, hier, ses portes, au grand public, nous a déclaré son président M. Ras El-Mel. Ce chiffre pourrait être revu à la hausse, puisque le travail de supervision est encore en cours, compte tenu de la réception tardive de certains conteneurs. L’année dernière, ce sont 1 191 titres et supports religieux qui ont été interdits d’exposition contre environ 500 en 2006. Ces ouvrages, nous apprend le président de la commission de lecture des affaires religieuses, ont été refusés pour le contenu portant atteinte à la souveraineté de l’État, à la religion et aux références religieuses et culturelles. La plupart sont des titres connus des autorités chargées du contrôle et qui ont déjà eu à demander, les années précédentes, leur réexportation ou leur destruction, dans le cas pour cette dernière option où le délai de 10 jours en sous-douane s’est expiré. Il faut savoir que les Algériens manifestent un engouement particulier pour le livre religieux. En dehors des considérations idéologiques, l’intérêt exceptionnel à l’égard de ce genre d’ouvrages s’explique par leurs prix abordables. Parmi ceux qui s’intéressent à ce genre de littérature, il y a de nombreux initiés et de représentants d’associations religieuses. Paradoxalement, cette année, par rapport aux éditions précédentes de la Foire du livre, la présence du livre religieux est moins dominante. Mais, il faudra sans doute, attendre un jour ou deux pour avoir une image réelle de ce salon qui a cumulé de nombreux retards dans son organisation. En effet, à quelques heures de l’inauguration officielle par le chef de l’État, une véritable course contre la montre s’est enclenchée pour prendre en charge l’arrivée tardive de 70 conteneurs et la liste des retardataires n’est pas encore close. Hier après-midi, de nombreux stands d’éditeurs étrangers et aussi nationaux étaient encore vides.

 

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=102136&titre=Plus%20d%E2%80%99un%20millier%20d%E2%80%99ouvrages%20interdits%20%C3%A0%20la%20vente

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voila qu'en Algérie, on nous dicte quoi lire et quoi ne pas lire !

et tout le monde trouve ça normal.

 

Comme si le gouvernement s'adressait a une bande de mineurs débiles...

 

heureusement que notre ami google est la ;)

 

wasssaaallllaaaammm

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut bien choisir l'herbe qu'ils donnent au troupeau :S ... notre societe baigne dans une telle ignorance que meme des atteintes aussi graves a nos libertes ne soulevent aucune voix nulle part ...

je trouve cette citation tellement appropriee a ce cas que je n'ai plus envien d'ajouter des mots inutiles: "une nation de moutons engendre un gouvernement de loups" -Edward R. Murrows

Edited by zogzog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...