Jump to content
algérien_dz

Début d'une campagne électorale sans illusion en Algérie

Recommended Posts

2009-03-19T163845Z_01_APAE52I1A2Z00_RTROPTP_3_OFRWR-ALGERIE-ELECTION-20090319.JPG

 

BATNA, Algérie - La campagne électorale a commencé en Algérie en vue de l'élection présidentielle du 9 avril, largement considérée comme jouée d'avance en faveur du président sortant Abdelaziz Bouteflika.

 

Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika a été réélu en 2004. Le seul obstacle à une troisième candidature a été dégagé en novembre par le Parlement, qui a levé la limitation constitutionnelle à deux mandats présidentiels.

Plusieurs personnalités de l'opposition ont décidé de boycotter l'élection et le fait qu'aucun des cinq candidats qui affrontera Bouteflika n'ait grande chance de bien figurer laisse augurer un faible taux de participation.

Les partisans du chef de l'Etat jugent qu'il mérite la confiance du peuple pour avoir sorti le pays de la guerre civile des années 1990, où des affrontements meurtriers ont opposé les forces de sécurité à des rebelles islamistes et fait environ 150.000 morts.

"Un deux trois, vive l'Algérie", a scandé une foule d'environ 8.000 personnes jeudi dans une salle des sports de Batna, à 430 km au sud-est d'Alger, pour le premier meeting électoral du président.

"Bouteflika est le seul homme capable d'aider ce pays à sortir de la crise économique et sociale", a déclaré Samia, une employée de banque âgée de 24 ans.

Pendant le discours de Bouteflika, la foule chantait et dansait en brandissant des portraits du président âgé de 72 ans.

 

CHÔMAGE DES JEUNES

Abdelaziz Bouteflika a réaffirmé qu'il comptait consacrer 150 milliards de dollars pour stimuler le développement de l'économie. Il a promis la création de trois millions d'emplois et d'un million de logements et la construction d'écoles, d'hôpitaux et d'universités.

Il a également déclaré qu'il poursuivrait la politique de réconciliation nationale qui a conduit plusieurs milliers de rebelles islamistes à rendre les armes.

Les analystes jugent toutefois qu'il sera difficile de réduire totalement le noyau dur des insurgés islamistes d'Al Qaïda au Maghreb islamique et d'assurer la stabilité à long terme du pays si le gouvernement ne parvient pas à renouer le lien avec les jeunes qui considèrent les autorités comme déconnectées des réalités.

Le taux de chômage s'élève officiellement à 11% mais il est estimé à plus de 70% parmi les adultes de moins de 30 ans. Une enquête parue l'an dernier laissait entendre que plus de la moitié des jeunes hommes algériens étaient tentés par l'émigration clandestine.

"Bouteflika est un type bien, mais je suis fatigué de la politique. L'élection n'apportera aucun changement, alors à quoi bon voter ?" déclare Abdelghani Rezaki, un employé de la compagnie des chemins de fer, âgé de 35 ans.

Le taux de participation aux élections législatives de 2007 a atteint 35%, le plus bas lors d'un scrutin en Algérie. Le gouvernement a envoyé des millions de textos sur les téléphones portables pour exhorter les Algériens à aller voter, déclarant : "Ne laissez personne décider pour vous."

Les étudiants vivant loin de leur domicile seront autorisés à voter près de leur université. Les imams appellent également les fidèles à se rendre nombreux aux urnes.

Les attaques de la rébellion islamiste ont augmenté à l'approche du scrutin. Le bilan des violences politiques s'est élevé à 33 morts le mois dernier, le double du mois précédent.

Le ministre de l'Intérieur, Noureddine Yazid Zerhouni, a déclaré dimanche que quelques groupes d'insurgés étaient toujours en activité mais se dispersaient et quittaient les zones où ils étaient les plus actifs sous la pression des forces de sécurité.

Il n'a toutefois pas exclu qu'ils puissent tenter de monter des opérations spectaculaires, en particulier pendant la période électorale, en raison même de leurs difficultés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Je n'avais aucune idée de cette information.
    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
×
×
  • Create New...