L’ambassade de France à Alger inaugure une nouvelle structure
Des visas en moins de dix jours

Cliquer ici pour agrandir

Si le centre d’appels est, certes, pour le moment saturé et que des demandeurs n’arrivent pas à le joindre, les responsables de Visas France promettent l’amélioration, dans les prochains jours, de ce service, grâce au rattachement par fibre optique à Algérie Télécom.

Après le Royaume-Uni, c’est au tour de la France d’avoir recours à une entreprise privée pour la gestion des dossiers de demandes de visa. L’entreprise Visas France s’occupe, depuis le début du mois d’octobre, du traitement des demandes. Située à Ben Aknoun, derrière le siège du ministère des Finances, cette nouvelle structure s’occupe, désormais, de la réception des dossiers de demandes, de leur transmission au consulat général de France et de la délivrance des réponses définitives.

Lors d’une visite guidée organisée hier au profit de la presse, les responsables de Visas France et du consulat général de France à Alger ont mis l’accent sur l’impact de ces nouvelles mesures dans l’allégement des procédures de demande et d’obtention de visa et la réduction du temps de traitement des dossiers, qui sera, désormais, de dix jours, après avoir été de trente jours. Pour le consul général de France, Francis Heude, cette initiative entre dans le cadre de la réorganisation de la délivrance de visas. Celle-ci permet aux demandeurs d’obtenir un rendez-vous dans les plus brefs délais.

Un centre d’appels, mais surtout un site Internet, sont mis à leur disposition, pour consulter toute la documentation exigée dans le dossier de demande. Une fois le rendez-vous pris, le demandeur passe à l’heure indiquée et dépose son dossier.

Sur place, on vérifie si le dossier est complet et le paiement des frais de visa se fait, désormais, sur place et cash. Si des pièces administratives manquent au dossier, le demandeur a la possibilité de repasser dans l’après-midi, ou un autre jour, pour le compléter. Si le centre d’appels est, certes, pour le moment saturé et que des demandeurs n’arrivent pas à le joindre, les responsables de Visas France promettent l’amélioration, dans les prochains jours, de ce service grâce au rattachement par fibre optique à Algérie Télécom.

Actuellement, ce centre reçoit 350 appels par jour. Cependant, le service Internet est plus accessible et mieux adapté pour gérer les demandes de visa, mais aussi suivre l’évolution du dossier, jusqu’à l’aboutissement de la demande et le rendez-vous pour récupérer le passeport et la quittance. Deux tiers des demandes se font, d’ailleurs, via Internet.

Le centre traite actuellement 450 à 500 demandes par jour. Depuis son ouverture, ce sont 8 000 dossiers qui ont transité par le centre qui emploie 130 personnes.

À l’entrée du centre, des employés “dispatcheurs” se mettent à la disposition des demandeurs de visa. Ils vérifient s’ils sont portés sur la liste des personnes ayant pris rendez-vous, les orientent vers les bureaux d’accueil qui vérifient si toutes les pièces administratives sont réunies, avant de transmettre le dossier, à la fin de la journée, au consulat général, seule autorité habilitée à donner suite à la demande. Le centre reçoit, au bout de dix jours, les réponses définitives, dans des enveloppes scellées qu’il transmet aux demandeurs. Sa mission s’arrête là. En cas de refus, le demandeur peut toujours faire recours au consulat général.

Selon le consul général, il est attendu 120 000 demandes de visa pour l’année 2008 pour le seul consulat d’Alger. Pour l’année 2007, sur tout le territoire national, 200 000 demandes de visa ont été déposées, dont 150 000 ont reçu des réponses positives. Le consul général estime que le taux de refus a baissé, passant de 80% à près de 40%. Tout en niant l’existence de quotas de visas accordés aux Algériens, le consul général a martelé que le seul critère qui entre en compte est “le dossier de demande bien formulé”.

http://dz.visasfrance.org

Tél. : 021 79 88 00


source : http://www.liberte-algerie.com/edit....%20dix%20jours