Jump to content

amine77dz

Members
  • Content Count

    30
  • Joined

Community Reputation

16 Good

About amine77dz

  • Rank
    Nouveau membre
  1. salam qui à tester le smartphone condor c4 ?
  2. Les abonnés face aux offres attractives des opérateurs : Les limites de l’illimité de la téléphonie mobile Il est impossible pour l’abonné de savoir combien de minutes « gratuites » contient son forfait illimité. L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) n’a pas, légalement, les moyens de sanctionner les opérateurs pour les obliger à plus de transparence. Les voies des offres tarifaires des opérateurs mobiles en Algérie sont parfois impénétrables. Il est très difficile de s’y retrouver dans le brouhaha des messages publicitaires qui annoncent des communications illimitées et qui s’avèrent finalement limitées. Cette tendance, qui dure depuis plus d’une année, se retrouve chez les trois opérateurs : Orascom (Djezzy), Wataniya (Nedjma) et Mobilis. Dans le cas de Nedjma, l’illimité annoncé est plafonné à 500 minutes pour les appels vers les abonnés Nedjma (soit un peu plus de 8 heures) sur une période de 30 jours. En cas d’appels vers les autres réseaux, l’offre baisse. L’abonné ne peut pratiquement pas avoir accès à cette information. S’il contacte le service clientèle, la seule réponse qu’il aura est que l’usage doit être « raisonnable ». Contacté par El Watan, le service marketing de Wataniya explique sa démarche : « La mention ‘‘communications illimitées pour usage raisonnable’’ utilisée sur nos différents supports vise à fournir aux clients des communications illimitées tout en limitant les dépassements abusifs de certains clients. Le niveau de dépassement est calculé sur la base d’un volume normal et acceptable de communications effectuées par un client dit ordinaire », avant d’ajouter que « dans toutes les offres illimitées de Nedjma, il y a une certaine abondance qui permet aux clients de communiquer à l’aise. A titre d’exemple, sur l’offre illimité, pour un tarif de 4000 DA, le client peut communiquer pour une valeur équivalente à plus de 8000 DA dans le marché. De manière générale, le volume d’appels est suffisant pour permettre au client de communiquer en toute liberté pendant 30 jours. Le client peut maîtriser ses dépenses car il est avisé par SMS sur son niveau de consommation ». Même logique chez Mobilis qui a aussi une offre illimitée « raisonnable », la « Batel ». Dans les faits, les appels inclus dans le forfait ne dépassent pas les 2 heures pour une semaine quand ils sont faits vers les abonnés Mobilis. « Du fait que nous sommes dans l’obligation d’assurer une qualité de service à nos millions d’abonnés, on ne peut pas laisser une personne monopoliser le circuit à elle seule. Il y a des gens qui utilisent parfois le téléphone juste pour appeler entre deux chambres d’une même maison », nous a-t-on expliqué chez l’opérateur public, où l’on estime que la publicité de Mobilis est « claire et transparente ». De son côté, Djezzy, qui a une offre similaire, Liberty 7 jours, n’a pas jugé utile de nous donner son point de vue malgré sa promesse de le faire. Orascom offre aussi 2 heures de communications pour les appels vers Djezzy. A noter que Mobilis et Djezzy offrent en post-payé des appels illimités sous certaines conditions, qui peuvent être limités à certains numéros ou pendant une tranche horaire. Généralement, les communications sont coupées au bout de 20 minutes avec possibilité de reprise. N. Albane, gérant d’une boutique de mobiles dans la banlieue d’Alger, explique que « tout le monde dit que c’est illimité, mais les clients apprennent les limites après utilisation ». M. Hakmi, universitaire de Béjaïa, rencontré sur le site forumdz.com, affirme que dès le lancement de l’offre illimitée de Nedjma il a été « emballé ». « Au bout de trois jours, j’ai reçu le premier message m’indiquant que je me rapprochais de la limite et, au cinquième jour, il ne me restait plus de crédit sur ma carte », explique-t-il. Il a contacté l’opérateur par email et on lui a indiqué qu’il avait été informé des limites. « Je considère que c’est de la publicité mensongère. L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications devrait intervenir », affirme-t-il, estimant que « le consommateur est livré à lui-même » ; son vœu est qu’il existe « un cadre officiel pour le défendre ». Et l’ARPT ? Pour y voir plus clair, nous avons été prendre l’avis du gendarme du secteur des télécommunications, l’ARPT. Nous avons été reçus par son directeur général et un membre du conseil. Pour l’ARPT, cette situation n’est pas nouvelle. Elle a eu à intervenir, il y a plus d’une année, auprès des opérateurs pour leur demander d’arrêter d’utiliser les dénominations « illimité », « free », « batel » et tout ce qui a trait à la gratuité. Bien que les opérateurs aient suivi cette exigence, ils utilisent ces termes dans leur communication. Dans les faits, ils soumettent leurs offres tarifaires à l’approbation de l’ARPT, mais pas leur publicité. Au niveau de l’ARPT, on estime que « utilisation raisonnable ou sans abus » ne suffit pas. « Il faut que les chiffres apparaissent. Il faut que l’opérateur indique clairement le nombre de minutes auxquelles a droit l’abonné. Ceci permettra à ce dernier de faire un choix éclairé du moment qu’il a une information fiable et exacte », explique-t-on. L’Autorité doit veiller à ce que tout ce qui figure sur la notice qui lui est transmise figure sur la publicité, mais elle n’a aucun pouvoir sur la forme, la couleur et la taille des caractères, par exemple. « Nous avons dû intervenir par le passé pour obliger les opérateurs à mentionner dans leurs publicités tous les détails de leurs offres tarifaires. Ils ont obtempéré mais en utilisant de petits caractères illisibles. L’abonné doit utiliser une loupe pour les lire », affirme-t-on. « Dans ce genre de situation, l’ARPT ne peut rien reprocher à l’opérateur car ce dernier a légalement mentionné les tarifs. C’est le rôle de l’organe de contrôle de la publicité, qui relève du secteur de la communication. Un tel organe n’existe plus en Algérie depuis la disparition du CSA. » Ceci ouvre un débat sur les pratiques publicitaires en Algérie qui ne se limite pas au domaine des télécommunications. La nécessité d’une réglementation ou d’un code de conduite qui s’appliquerait aux annonceurs se fait de plus en plus ressentir. L’ARPT reconnaît que ce n’est pas toujours facile avec les opérateurs. Elle n’a pas non plus, légalement, les moyens de sanctionner financièrement les opérateurs qui ne jouent pas le jeu. To****ois, les consommateurs peuvent se plaindre auprès de l’ARPT. « Nous recevons régulièrement des plaintes de la part de consommateurs qui s’estiment lésés. Cela peut parfois concerner quelqu’un qui n’a pas pu utiliser une recharge de 200 DA, par exemple. » « Nous avons essayé d’encourager et de susciter le lancement d’une association de consommateurs des TIC. Notre intervention devait être limitée, au démarrage, du projet, car nous devons rester neutres. Nous avons travaillé sur le projet pendant plus d’une année. Mais comme cette association fonctionne sur le bénévolat, les gens sont restés réticents et le projet a avorté », affirment ces deux responsables, qui soutiennent qu’ils applaudiront toute initiative sérieuse de création d’une telle association. http://www.elwatan.com/Les-abonnes-face-aux-offres
  3. Dans leur volonté de proposer aux internautes algériens des contenus qui leurs sont dédiés, les principaux sites algériens se sont associés pour lancer BladiExplorer, premier navigateur internet optimisé pour l’Algérie. Si BladiExplorer permet de naviguer de façon classique sur internet, il s’agit en réalité d’une révolution pour la toile algérienne. Ce nouvel outil a pour but de rendre la navigation ludique, facile et sécurisée. Nassim Lounès, Directeur Général de med&com déclare à ce propos : « En tant que leader du Webmarketing en Algérie nous tenons par cette initiative à promouvoir le contenu web algérien. Nous sommes ravis de l’engouement que le projet a suscité auprès de nos partenaires. Il s’agit de la première étape vers la création d’un groupement de fournisseurs de contenus numériques algériens ». En effet, ce projet initié par med&com a conquis les éditeurs des sites algériens les plus visités qui ont rejoint rapidement l’aventure. Dès la première utilisation BladiExplorer séduit par son interface localisée et devient indispensable. Il permet d’accéder à de nombreux sites algériens culturels, de loisirs, d’informations beaucoup plus rapidement. Il sera notamment possible de consulter son relevé de compte CCP, les horaires de prières, l’annuaire d’Algérie Télécom classique ou inversé. BladiExplorer c’est également un répertoire quasi-exhaustif des sites algériens classés par catégorie. Pour en optimiser l’utilisation, BladiExplorer offre la personnalisation de la page d’accueil pour un accès immédiat aux sites préférés et la nouvelle fonctionnalité WebSlice qui propose de suivre l’actualisation d’un contenu web en un seul clic. Djamel Dib, du site ouedkniss.com a déclaré : « BladiExplorer facilite à ses utilisateurs l’accès à nos services, et nous assure d’avoir un trafic 100% algérien en continu ». Pour offrir de telles fonctions, BladiExplorer s’appuie sur la technologie d’Internet Explorer 8, garantissant une navigation rapide et sécurisée. Abdelmalek Chetta, Responsable Plateformes et Développement chez Microsoft Algérie souligne « Internet Explorer 8 embarque de nombreuses technologies de sécurité comme la navigation In-Private qui protège la vie privée sur internet, ou SmartFilter qui identifie les contenus web malveillant, tel que le phishing. Plusieurs études indépendantes ont démontré la supériorité d’Internet Explorer 8 dans ce domaine (c.f.http://www.nsslabs.com/browser-security). Nous avons donc apporté notre support technique à BladiExplorer pour en faire un navigateur performant et optimisé pour bladna». Pour se procurer BladiExplorer il suffit de se rendre sur le site http://www.bladiexplorer.com pour le télécharger gratuitement. Plus de 100 000 CD d’installation seront distribués dans la presse spécialisée tel que N’TIC Magazine. Il sera également possible de le tester dans différents cyber cafés qui mettront le navigateur à la disposition des utilisateurs. Enfin, les constructeurs locaux de PC ont décidé d’accorder leur confiance à BladiExplorer qui sera dorénavant préinstallé sur toutes les nouvelles machines. BladiExplorer se révèle être un navigateur citoyen au service de l’utilisateur. Contrairement aux autres navigateurs classiques, BladiExplorer met en avant le contenu numérique algérien avec une facilité d’accès inédite et participe activement à son développemen
  4. attention je crois qu'il y a une arnaque sur cette offre ???:confused: les prix de l'abonnement change : 256k devient 1420 da 512k devient 1850 da 1 mega devient 2400 da
  5. Après le grand succès de son offre ‘’Free’’, Wataniya Télécom Algérie lance « Plus », une nouvelle offre qui donne à tous les clients prépayés de Nedjma la liberté de recharger autant qu'ils veulent et quand ils veulent leur crédits, indique un communiqué de l'opérateur. Dans le détail, en rechargeant 1000 dinars, l'abonné bénéficie, en plus du crédit de 1000 dinars d'appels gratuits et illimités vers Nedjma entre 6h et 18h pendant 30 jours. En rechargeant 2000 dinars, ou plus, l’utilisateur bénéficie, en plus du montant rechargé, d’appels gratuits et illimités vers Nedjma 24h/24 pendant 30 jours. Par ailleurs, pour tout rechargement de moins de 1000 dinars, le client de l'opérateur étoilé bénéficie des meilleurs tarifs du marché. « PLUS » s'ajoute aux autres offres de Nedjma qui permettent d’appeler en Illimité sur une période de 30 jours, tout en offrant la liberté de recharger le montant voulu, en toute simplicité et sans aucun engagement. http://www.mobilealgerie.com/
  6. pour moi c'est la meilleur offre ;) et djezzy c'est des voleur :D:D
  7. Quand Nedjma commence son communiqué par une question, c’est que la réponse doit bien cacher une belle surprise. C’est évidement bien le cas. Alors écoutez bien : Vous voulez bénéficier tous les jours d’appels gratuits vers Nedjma et du tarif le plus bas du marché pour vos appels vers les autres réseaux mobiles et fixes en Algérie ? Vous vous en doutez bien, la réponse est évidement, « oui », on le voudrait bien et l’opérateur étoilé confirme que c’est ‘’désormais possible avec la nouvelle offre « FREE » de Nedjma !’’ Mais maintenant, il faudra que WTA nous explique bien le comment du pourquoi : « FREE » vous offre des appels gratuits et illimités vers Nedjma de 6h00 à 18h00 pour un rechargement de 1 000 dinars valables 30 jours et des appels gratuits et illimités 24h/24 vers Nedjma pour un rechargement de 2 000 dinars valables 30 jours signe le communiqué de Wataniya Telecom Algérie. L’opérateur ajoute qu’en plus de la gratuité des appels vers Nedjma, les clients qui souscriront à l’offre « FREE » profiteront pleinement du montant rechargé pour communiquer vers les autres réseaux en Algérie au tarif le plus bas sur le marché, c'est à dire: 3,99 DA/30 sec pour un rechargement de 1 000 dinars et 3,49 DA/30 sec pour un rechargement de 2 000 dinars. Nedjma affirme que la nouvelle offre sera disponible à partir du 14 février dans les Espaces Nedjma, Espaces Service Nedjma et les points de vente agréés sur l’ensemble du territoire national. D‘autre part, il est annoncé que les clients actuels Nedjma Plus peuvent migrer gratuitement et en toute simplicité vers « FREE » en composant le code *530# et appuyer sur la touche d’appel puis recharger le montant éligible souhaité. Enfin, l’opérateur place cette nouvelle offre dans la continuité du succès de l’autre offre, ‘’l’Illimité’’, ce qui confirme son statut de leader de l’innovation sur le marché de la téléphonie mobile en Algérie.
  8. salam alikoum bon voila je veut acheter un écran plat pc 19" . Quel type d'écran choisir ? 4/3 (normal) ou 16/10 (Wide) :confused::confused: merci
  9. Mobilis, premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie, annonce le lancement de son nouveau service USSD *600#, qui rassemble tous les services prépayés. A compter d'aujourd'hui, les abonnés prépayés des offres « mobilisCarte », « Gosto », « mobiPoste » et « mobiControl », auront la facilité d'accéder aux différents services du prépayé grâce au menu que propose un seul numéro court, le «*600# ». En composant la formule « *600# », les clients mobilis pourront accéder gratuitement à tous les services des numéros courts déjà utilisés par nos abonnés prépayés : • Rechargement (111) • Consultation du solde (222) • Sellekni (606) • Kallemni (610) Les services concernés par le menu «*600# » conservent les mêmes spécificités déjà définies, et l'utilisation de ce menu fonctionnera en parallèle avec les différentes formules USSD ou IVR des services concernés (111, 222, 606,610). Mobilis informe aussi qu'a chaque lancement d'un nouveau service, fonctionnel avec le mode USSD, ce dernier sera rajouté au nouveau menu des services. Aussi, le service «*600# » peut être utilisé même lorsque l'abonné est en roaming et il est compatible avec tous type de téléphone mobile
  10. # العرض "اللامحدود" لنجمة سقفه مليون سنتيم # # أزال المسؤول الأول عن نجمة بعض الغموض الذي خيّم على العرض الجديد الذي أعلن عنه المتعامل مؤخرا، والخاص بشريحة غير محدودة المكالمات نحو كل الشبكات وفي كل الأوقات، مشيرا إلى أن هذا العرض الذي اعتبره الأول في الجزائر والمغرب وحتى في الشرق الأوسط مخصصا لفئة معينة، وهي التي تتراوح قيمة مكالماتها بين 4 آلاف و10 آلاف دينار. # ونفى المتحدث أن يكون هنالك لبس عندما علق بعبارة "العرض غير محدود لكن من دون مبالغة"، في حديثه عن العرض الجديد، حيث أسالت كلمة "من دون مبالغة" الكثير من الحبر وفتحت المجال لتأويلات عديدة شكّكت في مصداقية العرض، خاصة وأنه لم يحدد سقف محدودية المكالمات. # وفي هذا السياق، قال جوزيف جد أنه إذا اجتاز المشترك في هذه الخدمة حدود 10 آلاف دينار من المكالمات يتم الاتصال به وإبلاغه بضرورة تعبئة رصيده لمواصلة استخدام الشريحة، وهو ما يعني أن سقف العرض محدد بـ10 آلاف دينار، وليس بالدقائق أو الساعات. # وفي شرح أكثر عن العرض، أوضح المتحدث أنه يندرج ضمن الصيغ الجزافية مسبوقة الدفع التي لا تخضع لنظام التسعيرة بالدقيقة أو الثانية؛ لأنها غير محدودة ــ حسبه ــ حيث بإمكان المشترك الذي يقتني الشريحة ــ بدفع 2000 دينار لتشغيل الخط و4000 أخرى كضمان ــ أن يجري مكالمات طوال اليوم وعلى مدار الأسبوع ونحو كل الشبكات مقابل 4000 دينار شهريا. source :http://www.echoroukonline.com/ara/interviews/4979.html
  11. c'est du kourty ,en peut pas avoir l'illimitée ga3 les réseaux :confused::confused:
×
×
  • Create New...