Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'association'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Discussions
    • Actu - News High-Tech
    • Guesra
    • Etudes et enseignement
    • Juridique et administratif
    • Cuisine DZ
    • Photos et vidéos
    • Cimetière مقبرة
  • اللغة العربية
    • مناقشة عامة
    • عرض الهاتف المحمول والمشغل (3G ، 4G ...)
  • البرامج والأجهزة (نظام التشغيل / البرامج / الأجهزة)
  • التلفزيون ، الأقمار الصناعية ، فك التشفير ، IPTV
  • Réception TV
    • Les récepteurs SAT
    • IPTV
  • L'Internet en Algérie
    • ADSL Algérie
    • FTTH
    • hébergement et noms de domaine (HOSTING)
    • Liaisons Spécialisées : LS, FTTX
    • Toip / Voip : Services Téléphoniques sur Internet
  • News Téléphonie Fixe & Mobile
    • Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    • Les téléphones GSM
  • Auto - Moto ALGÉRIE
    • Géolocalisation, SIG et cartographie
    • Actualités diverses
    • Achat-Vente
    • Tuning Auto ALGERIE
    • Dépannage mécanique
    • Location/vente des engins de travaux public
  • Systèmes d'Exploitation (OS)
    • GNU/Linux et Unix
    • Windows
    • Macintosh
  • Jeux : Pc / Consoles / Lan
    • Jeux en Réseau / LAN Arena
    • Consoles de salon
    • Consoles portables
    • Jeux Web
  • Informatique / Télécoms / Développement
  • Ventes & achats
  • Hébergeurs (privé)

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Lieu


Loisirs


Occupation


ID Facebook

Found 4 results

  1. Chères et Chers membres du forum Avec le soutien de Maître Benslimane (spécialiste en NTIC), nous relançons la création de l'association des usagers de l'Internet en Algérie Usagers des NTIC en Algérie, défendez vous ! D’abord c’est quoi les NTIC ? Il s’agit de l’acronyme de Nouvelles technologies de l’information et de la communication. Ce concept englobe aussi bien l’internet, que la téléphonie, l’outil informatique, les cartes bancaires, l’administration électronique, etc.. Si vous comme moi, dépensez des sommes considérables en NTIC par jour, par mois et par an, alors vous êtes concernés directement ! Si vous comme moi, vous vous sentez lésé par la médiocrité des biens et services que vous recevez en contrepartie de ce que vous payez ! Si vous comme moi, vous êtes mis devant le fait accompli après avoir contracté un abonnement internet ou téléphonique ! Alors réagissez ! Seuls nous, sommes capables de faire changer les choses, nous sommes les premiers concernés. Nous ne pourrons pas faire bouger les choses en rangs dispersés: il faut s'unir car l'union fait la force. Pour cela, nous devons agir dans un cadre réglementaire, et à l'instar des autres pays avoir des associations œuvrant pour la défense des intérêts des usagers des NTIC. Constituer une association permettra aux usagers des NTIC de défendre leurs intérêts. Il ne s'agit pas d'initier une révolution, ou un désordre quelconque, ni de déclarer la guerre aux professionnels des NTIC. Créer une association, ce n'est pas un acte politique mais citoyen. C’est une initiative citoyenne ayant pour but de s'organiser afin de pouvoir parler d'une seule voix. Les premières actions de l'association seront d'informer l'opinion publique à travers la presse sur les réalités des NTIC. Il s'agira aussi de créer un magazine à but non lucrative qui traquera les arnaques des NTIC en Algérie et informera les usagers d'une manière objective. Car la presse existante est muselée par la manne publicitaire engendrée par les sociétés du secteur. Pour commencer il nous faut trouver au moins (15) membres fondateurs, qui en adopte les statuts et désigne les responsables de ses organes de direction. Ensuite procéder au dépôt des statuts pour obtention de l'agrément. Je suis personnellement partant. Qui d’autre ? Il faut juste : - être majeur ; - de nationalité Algérienne - jouir des droits civils et civiques, - pas eu une conduite contraire aux intérêts de la lutte de libération nationale ! - être prêt à s’investir de part sa personne et un peu de son fric. les initiateurs du projet de l’association représentés par Me Benslimane Samir association.ntic.dz@forumdz.com
  2. Bonjour à tous Maitre Ben Slimane membre du forum et initiateur de l'association d'aide des usagers de l'Internet en Algérie a été interviewé par EL WATAN. ForumDZ y est cité et l'article est visible sur ce lien : http://www.elwatan.com/Maitre-Samir-Benslimane-Avocat-d Maître Samir Benslimane. Avocat d’affaires spécialisé dans les TIC : « Il s’agit purement et simplement de publicité trompeuse » A la tête d’un cabinet d’avocats à Béjaïa, Samir Benslimane intervient pour tous les besoins juridiques et fiscaux des sociétés, succursales, bureaux de liaison. Très porté sur les TIC et maîtrisant parfaitement l’outil informatique, Me Benslimane se prévaut d’une bonne expérience dans le domaine. Peut-on considérer une offre illimitée avec condition comme étant une offre réellement illimitée ? La réglementation en vigueur ne donne pas de définition de la notion d’offre illimitée. Ceci dit, il est vrai que dans la pratique, il existe une différence entre ce qui est annoncé par les publicités et la réalité des offres dites « illimitées » faites aux usagers de téléphonie mobile. En effet, derrière l’adjectif « illimité », par nature attractif pour le consommateur, on trouve des offres d’appels limités à des quotas de temps ou à des réseaux de destinataires déterminés. L’expression « offre illimitée » est par conséquent inappropriée. Il s’agit purement et simplement de publicité trompeuse et, comme telle, illicite et interdite. Cette dernière est définie dans la loi 04-02 du 23 juin 2004 fixant les règles applicables aux pratiques commerciales, qui classe dans cette catégorie toute publicité « qui comporte des affirmations, indications ou représentations susceptibles d’induire en erreur sur l’identité, la quantité, la disponibilité ou les caractéristiques d’un produit ou d’un service ». Par ailleurs, l’ARPT a, dans une décision du 6 janvier 2009, fixé les conditions et modalités applicables aux offres promotionnelles des opérateurs de téléphonie mobile de type GSM. C’est en vertu de sa mission de « gendarme » de la concurrence sur le marché des télécommunications que l’ARPT a notamment imposé aux opérateurs d’assurer à leurs clients « une information exhaustive et sincère sur les conditions de toute offre promotionnelle ». Quels sont les recours des consommateurs dans ce cas ? Un utilisateur de téléphone mobile doit toujours avoir la faculté de résilier son abonnement. Mais s’il s’estime lésé et que l’opérateur avec lequel il a contracté répond défavorablement à sa demande, il peut également saisir l’ARPT dans le cadre de sa mission d’arbitre des litiges survenant entre les opérateurs de télécommunications et les utilisateurs. La loi 04-02 prévoit que « les prix et les tarifs doivent être indiqués de façon visible et lisible » et qu’ils « (…) doivent correspondre au montant total que doit payer le client pour l’acquisition d’un bien ou d’un service ». En outre, certaines clauses sont considérées comme abusives dans ce type de contrat, notamment celles par lesquelles l’opérateur restreint les éléments essentiels des contrats conclus entre lui et le consommateur. Et, parmi ces éléments, figurent les spécificités et la nature des biens et/ou services ainsi que les prix et tarifs. Le consommateur peut donc invoquer, à l’appui de sa plainte, cette législation protectrice de ses droits. Vous avez initié il y a quelque temps un projet d’association de consommateurs de TIC en Algérie. Où en êtes-vous ? Nous en sommes au point mort. Beaucoup d’engouement verbal de la part des internautes et membres des forums spécialisés, mais très peu de personnes engagées ! C’est en 2008 que nous avons initié la création de l’association des usagers de l’internet en Algérie, à travers le site Internet spécialisé en nouvelles technologies http://www.forumdz.com. L’idée étant de permettre aux usagers des TIC, en Algérie, de se défendre vis-à-vis des abus des opérateurs ! Pour rappel, TIC est l’acronyme de « technologies de l’information et de la communication ». Ce concept englobe aussi bien l’internet que la téléphonie, l’outil informatique, les cartes bancaires, l’administration électronique, etc. Il ne s’agit pas d’initier une révolution ou un désordre quelconque ni de déclarer la guerre aux professionnels des TIC. Constituer une association permettra aux usagers des TIC de défendre leurs intérêts. Par Samir Ben
  3. Netviza, on attends toujour ta reponse!!!! je vais par la presente exposer mon probleme: Etant membre d'une association, et pour les besoin d'hebergement de site de l'association jai fait quelques demandes aux hebergeurs Algeriens de nous aidez en nous réduisant les frais d'hebergement et nom de domaines. La offres etaient interessantes ( jusqu'ici tout va bien), jusqu'a ce que netvisa nous "accorde" un "don" d'un hebergement et nom de domaine dont voici un extrait de leur reponse: Apres decision des membres de l'association biensur on a opté pour netvisa, mais ( et c'est ici qui commence le probleme) apres que jai fais part a netvisa de notre decision, ils ont pas repondu ( ca fai deja deux semaines), A cet effet je me pose des tat de questions concerant la parole de netvisa!! Je termine mon message en vous demandant la conduite a suivre pour regler ce probleme. Merci
  4. Chers Tous, Je vous informe que le Ministère de la Poste et des Technologies de l´Information et de la Communication souhaite mettre en place un réseau associatif relatif au secteur. Dans une première étape, il souhaite regrouper les usagers professionnels du secteur, plus particulièrement les Cyber Cafés. Pour ce projet, le ministère est en mesure d’accorder toutes les facilitations logistiques et financières, à même de contribuer à la constitution d’une association des propriétaires et gérants de cybers cafés, dans les meilleurs délais. Cette association, constituera à l’avenir l’interlocuteur de choix et le seul représentant des cybers cafés vis-à-vis des pouvoirs publics, dans le processus de mise en place de la nouvelle stratégie du secteur E-Algérie 2013. La participation se fera selon le degré d’implication dans la vie de l'association: 1.le simple adhérant: soutien de part l'adhésion et peut être le paiement d'une petite cotisation annuelle; 2.Membre fondateur: il faut être prêt à s'engager un peu plus dans les actions de l'association; 3.Membre du bureau exécutif de l'association. A la création, les fondateurs devrons se partager les tracasseries administratives (finalisation du dossier administratif, déplacements, appels téléphoniques, paiement de certaines charges, etc...). Une fois l'association créée, le bureau exécutif sera le moteur de l'association (organisation de réunions, contact avec l'administration et les tiers, actions auprès des opérateurs et de la presse) il engagera au nom de l'association des actions et des activités. Quant aux adhérant, leurs participations est plutôt symbolique (paiement d'une cotisation annuelle, présence lors des assemblées annuelles, participations aux actions initiées selon la disponibilité de tout un chacun). Donc, chaque personne intéressée devra me communiquer son identité, son âge sa qualité (gérant ou propriétaire d’un cyber café) et son degré d'engagement (1 - 2 - 3) sur l'email provisoire de l'association: association.ntic.dz@gmail.com. Je demeure disponible pour toute précision. Cordialement.
×
×
  • Create New...